Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer une allocation chômage ? (méthodes, techniques)

Le montant des indemnités versées par l'assurance chômage sont fonction du salaire touché précédemment. Pour calculer son chômage, il faut donc connaître précisément le montant de son salaire. A partir de là, et en fonction de la durée de cotisation, il est possible de déterminer le montant exacte et la durée des indemnités de chômage.

Connaître son salaire de référence

Le droit au chômage en France s'ouvre pour tout salarié dès lors qu'il est involontairement privé de travail. Après un licenciement, une fin de CDD ou de mission d'intérim, ou une démission pour motif légitime (harcèlement au travail ou mariage par exemple), des indemnités sont dues pour toute personne qui s'inscrit auprès du Pôle Emploi et effectue les démarches qui lui sont demandées.
Pour connaître le montant exact de ces prestations Assedic, il convient de partir du salaire de référence qui était touché précédemment. Une fois cette somme connue, les calculs sont assez faciles : l'allocation journalière qui vous sera versée, sera égale à 40,4% de votre salaire bruit de référence (celui que vous gagniez avant), auxquels viendront s'ajouter 11,17€. Si ce montant est inférieur à 57,4% de votre ancien salaire brut, Pôle Emploi effectuera un nouveau calcul, plus avantageux et vous toucherez alors 57,4% de ce salaire.
Il faudra par ailleurs déduire 3% pour la retraite complémentaire et 6,20% de votre allocation, au titre de la contribution sociale généralisée (CSG), si votre allocation dépasse le montant du SMIC

Deux ans d'indemnités maximum

Pour ce qui est de la durée d'indemnisations chômage, le calcul est beaucoup plus simple : un jour travaillé correspond en effet à un jour indemnisé, dans la limite de 24 mois (36 pour les demandeurs d'emploi de plus de 55 ans). En clair, dès 4 mois de cotisation (le minimum pour prétendre à une indemnisation), vous pourrez compter sur autant de jours d'allocation chômage que de jours travaillés.
Le cumul emploi-chômage est permis pendant la durée d'indemnisation, dans la limite de 15 mois maximum. Dans ce cas-là, le montant du salaire touché par le demandeur d'emploi est déduit des allocations qui lui sont versées, et cela repousse d'autant la fin de son indemnisation.

Articles de la même catégorie Licenciement

Comment bein calculer son salaire ? (astuces)

Comment bein calculer son salaire ? (astuces)

La différence entre le salaire brut et le salaire net est bien réelle. Pour éviter les mauvaises surprises, ou les tentatives d'arnaques, mieux vaut bien savoir faire la soustraction. D'autant que certains revenus ne sont pas imposables. Techniques et astuces pour ne rien laisser au hasard dans le cadre de votre rémunération.
Quelles sont les conditions pour avoir le chômage suite à une rupture de contrat ?

Quelles sont les conditions pour avoir le chômage suite à une rupture de contrat ?

Après la rupture d'un contrat de travail et avant de retrouver un autre emploi, il est possible d'obtenir des allocations chômages. Ce sont des prestations financières du Pôle emploi, pour avoir un peu d'argent pour retrouver un emploi. Mais, certaines conditions doivent être remplies pour bénéficier d'une telle aide financière. Nous étudierons donc les conditions propres au précédent emploi et à la personne qui demande cette aide.
Comment négocier un licenciement avantageux ?

Comment négocier un licenciement avantageux ?

Il est important de savoir bien négocier son contrat de travail à son embauche. De même, il est conseillé d’être un fin négociateur lorsqu’on veut quitter son emploi, sans handicaper sa carrière professionnelle. Ainsi, à travers la rupture conventionnelle, la loi permet au salarié d’éviter de démissionner et à l’employeur de ne pas être contraint à licencier son salarié.