Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer le montant de l'allocation chômage ?

Si vous venez de vous faire licencier, vous allez sûrement vous inscrire en tant que demandeur d'emploi, et obtenir, si toutes les conditions sont réunies, des allocations chômage qui portent le nom d'allocation de retour à l'emploi (ARE). Ainsi, vous vous demandez comment seront calculées vos allocations chômage. Pour en savoir plus, lisez ce qui suit.

Les conditions de versement des allocations chômage

Les allocations de chômage ne peuvent être versées que si toutes les conditions légales sont réunies. Premièrement, le demandeur d'emploi doit avoir perdu son travail de manière involontaire. Cela signifie que dans le cas où il perd son travail de manière volontaire, comme en cas de démission, il ne pourra pas bénéficier des prestations Assedics. L'indemnisation du chômage fonctionne en cas de licenciement personnel ou économique et en cas de démission légitime (cas de déménagement du salarié pour suivre son conjoint muté). Ensuite, il faut s'inscrire à Pôle emploi en tant que demandeur d'emploi, mais aussi être disponible pour travailler, ne pas avoir atteint l'âge de la retraite et rechercher activement un travail. De plus, il faut au moins avoir travaillé quatre mois avant la rupture de son contrat de travail. Lorsque toutes ces conditions sont réunies, vous pourrez bénéficier des indemnités chômage.

Le calcul du montant des allocations chômage

Avant d'obtenir le premier versement de vos allocations chômage, les Assedics prennent en compte un délai de carence, pendant lequel vous ne toucherez pas vos allocations. Ce délai de carence varie selon la situation du salarié, du montant de ses indemnités de licenciement, de ses congés payés, à cela on rajoute un délai de carence supplémentaire de 7 jours. Mais ce délai ne pourra être supérieur à un plafond de 70 jours. Les Assedics déterminent le montant de vos indemnités chômage en faisant la moyenne de vos salaires des douze derniers mois pour calculer le salaire journalier de référence. Ensuite, un pourcentage de 40,4% + 11€ ou 57,4% est affecté au salaire journalier de référence. Les Assedics choisissent le montant le plus élevé entre les deux. Depuis 2009, les règles de la durée d'indemnisation du chômage ont été modifiées. Désormais, une journée de cotisation est égale à une journée d'indemnisation. Il existe, en ligne, des outils pour simuler son salaire et faire le calcul du chômage que l'on peut trouver sur n'importe quel moteur de recherche.

Articles de la même catégorie Licenciement

Comment sont calculées les indemnités Assedic (allocation chômage) ?

Comment sont calculées les indemnités Assedic (allocation chômage) ?

Vous venez de perdre votre travail et vous allez vous inscrire, pour la première fois, comme demandeur d'emploi. Vous vous demandez sûrement combien d'indemnités allez-vous percevoir, au titre des allocations de chômage. Pour répondre à cette question, cet article vous expliquera comment percevoir les allocations de l'assurance chômage et comment sont calculées les indemnités Assedic.
Le contrat en CDI : préavis et indemnités

Le contrat en CDI : préavis et indemnités

Chaque salarié embauché au sein d'une entreprise doit avoir un contrat de travail signé par les deux parties. Ceci pourra être un contrat à durée indéterminée (contrat CDI) ou à durée déterminée (contrat CDD). On va parler d'un CDI sur cet article : quelles sont les conditions de rupture du contrat ? Qu'est-ce que le préavis et quelles seront les indemnités que le salarié recevra ?
La convention collective des métiers du savoir (fédération SYNTEC)

La convention collective des métiers du savoir (fédération SYNTEC)

Dans le cadre de la structuration des activités professionnelles, la fédération SYNTEC agit dans le sens à regrouper un maximum de métiers dénommés "métiers de savoir". Que signifie cet intitulé ? Que contient la convention collective ? Et quels sont ses objectifs de la fédération SYNTEC ?