Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer un volume en litre ?

Le volume dont l'unité internationale est le mètre cube, abrégé m3, correspond à l'espace occupé par un objet ou une substance solide, liquide ou gazeuse. Pour les liquides et les gaz, on parle alors de contenance, il est coutumier d'utiliser, comme unité de volume, le litre et ses dérivés.

Quelques brèves notions concernant le litre

Le litre est une unité de volume égal à 1 / 1.000 mètres cubes ou 1 décimètre cube, ou, encore 1dm3. L'unité dispose de deux symboles officiels, le l et le L, reconnus par le Bureau international des poids et mesures, le BIPM. Si la "minuscule ℓ de ronde", écrite en cursive, caractère recommandé pour le symbole historique, est souvent utilisée, elle n'a pas, pour autant, l'approbation officielle du bureau international. Le mot litre est le dérivé d'une ancienne unité française, le litron, qui servait pour les matières sèches, grains ou farines, et qui correspondait à un seizième de boisseau, soit 79,345cL. Pour justifier l'emploi de la lettre L majuscule, Claude Émile Jean Baptiste Litre, un personnage de fiction, a été subtilement engendré

Définition du litre

Un litre est déterminé comme étant une unité spéciale égale à un décimètre cube donc 1L égale 1dm3 ou 0,001m3, ou encore 1000cm3. De 1901 à 1964, le litre a été défini comme étant le volume d'un kilogramme d'eau pure à 4°C, à une pression de 760 millimètres de mercure. En 1964, suite à la constatation d'une différence de 28 millionièmes avec le décimètre cube, cette définition a été abandonnée au profit de l'actuelle.

Comment calculer un volume en litre

Le litre, par définition, correspond à un décimètre cube, une masse pleine, en trois dimensions, chacune de 1 décimètre de longueur. Pour calculer la masse volumique représentée par le décimètre cube, il suffit de multiplier la longueur par la largeur et de multiplier le résultat obtenu par la hauteur.

Les multiples et les sous-multiples du litre

Les multiples du mètre cube - le décalitre, daL, dal ou daℓ égal à 10dm3 et à 10L , - l'hectolitre, hL, hl ou hℓ égale à 100dm3 et à 100L, - le kilolitre, kL, kl ou kℓ égal à 1000dm3, à 1m3 et à 1000L. Les sous-multiples du mètre cube - le décilitre, dL, dl ou dℓ égal à 100cm3 et à 10cL, - le centilitre, cL, cl ou cℓ égal à 10cm3 et à 1cL, - le millilitre, mL, ml ou mℓ égal à 1cm3 et à 0,1cL. Si les sous-multiples sont couramment utilisés, les multiples, au profit du mètre cube, à l'exception de l'hectolitre, en agro-alimentaire, sont rarement usités.

Articles de la même catégorie Mathématiques

Comment devenir champion en maths ?

Comment devenir champion en maths ?

Les mathématiques font partie des cours très importants en France. En effet, de nombreux élèves les détestent et n'arrivent pas à comprendre comment réussir dans cette matière, tandis que d'autres comprennent tout du premier coup. Voici pourquoi il est utile de s'améliorer en maths, et comment y parvenir en apprenant bien ses cours et en faisant de nombreux exercices.
Tout savoir sur le test F : son utilité et ses spécificités

Tout savoir sur le test F : son utilité et ses spécificités

Le test F, ou test de Fisher, est un test où l'on pose des hypothèses statistiques, dans le but de tester l'égalité et le rapport entre deux variances. C'est une formule mathématique, dans laquelle plus le résultat est proche des 100%, plus les deux variances sont semblables. Cet article a pour but de décrire l'utilité de ce test, ainsi que ses spécificités.
Comment calculer une moyenne simple ou avec différents coefficients ?

Comment calculer une moyenne simple ou avec différents coefficients ?

En mathématiques, la moyenne arithmétique et statistique (également appelée moyenne) d'un ensemble de nombres est égale à la somme de toutes les valeurs divisée par le nombre d'opérandes. Mais elle montre ses limites quand elle touche aux valeurs extrêmes : les valeurs élevées ont tendance à l'augmenter alors que les valeurs faibles ont tendance à la réduire. Cela signifie que la moyenne statistique ne peut pas être représentative dans certains domaines.
Tout sur la spirale d'Archimède

Tout sur la spirale d'Archimède

Archimède à qui l’on doit la spirale qui porte son nom est un savant grec qui a réalisé plusieurs travaux en mathématiques et en physique peu de siècles av. J.-C. La découverte de cette spirale avait pour objectif de résoudre certains problèmes de géométrie. L’objectif n’avait été atteint que partiellement au départ. De même qu’une spirale logarithmique, la spirale d’Archimède présente des particularités qui ont intéressé d’autres mathématiciens des siècles plus tard.