Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer les Assedic ?

Si vous êtes demandeur d'emploi, vous vous demandez sûrement quel montant d'indemnités de l'assurance chômage allez-vous bénéficier. Le calcul des allocations de chômage s'effectue par votre conseiller Pôle emploi. Celui-ci va d'abord déterminer le montant journalier de votre indemnité chômage et ensuite, il calculera la durée d'indemnisation à laquelle vous avez droit. Voici tout ce que vous devez savoir.

Mode de calcul des allocations chômage

Le calcul du salaire journalier de référence
Lorsque vous êtes inscrit en tant que demandeur d'emploi, votre conseiller Pôle emploi va calculer le montant de vos allocations chômage en déterminant un salaire journalier de référence. Pour calculer le salaire journalier de référence, on va faire la moyenne de vos salaires perçus au cours des 12 derniers mois travaillés. On prend en compte la rémunération de base, mais également les accessoires, c'est-à-dire les primes et avantages. Les primes et avantages, même en nature, seront pris en considération, dès lors que des cotisations sociales sont payées dessus. Seul le cas des primes exceptionnelles ne sera pas pris en compte dans le calcul des indemnités chômage. Une fois, le salaire journalier calculé, on vous versera un pourcentage de celui-ci selon le mode le plus favorable. En effet, soit vous aurez droit à 57,4 % du salaire journalier de référence ou à 40, 4% de ce salaire auquel on ajoute une partie fixe égale à 11€. Les cotisations payées sur les allocations chômage Le demandeur d'emploi devra payer des cotisations sur son indemnité. En effet, il faudra payer la cotisation retraite complémentaire équivalente à 3 % du montant brut, la CSG et la CRDS équivalentes à 8 % du montant brut des indemnités (respectivement 0, 5 % et 7, 5 % de 97 % du montant brut des indemnités chômages). Lorsque le montant des indemnités chômage est faible (inférieur à 40 € par jour), le demandeur d'emploi est exonéré du paiement de la CRDS.

La durée de versement des allocations chômage

Le début de l'indemnisation
Pour obtenir le versement de ses allocations chômage, il sera nécessaire d'attendre un délai de carence appliqué par Pôle emploi. Ce délai ne pourra jamais dépasser 75 jours après la rupture du contrat de travail. Il est calculé en fonction des indemnités de licenciement, des indemnités de congés payés et des autres indemnités perçues lors de la rupture du contrat de travail. La durée d'indemnisation L'allocation chômage a mis en place une nouvelle durée d'indemnisation depuis 2009. En effet, la durée d'indemnisation suit la règle suivante : un jour cotisé égal un jour d'indemnisation, dans la limite d'une indemnisation minimale de 122 jours et d'une indemnisation maximale de 730 jours.

Articles de la même catégorie Licenciement

Etes-vous à la recherche d'un avocat compétent ?

Etes-vous à la recherche d'un avocat compétent ?

Dans le cadre d’un licenciement, il est préférable de faire appel à un avocat pour défendre vos intérêts. D’une aide précieuse pour négocier les termes d’une transaction avec votre futur ex-employeur, il pourra également vous représenter devant le Conseil des Prudhommes pour défendre au mieux vos intérêts. Voici quelques conseils pour ne pas vous tromper et choisir un avocat compétent.
Comment demander sa démission sans preavis ?

Comment demander sa démission sans preavis ?

Lorsque l’on veut démissionner d’un poste que ce soit en CDD ou en CDI, il faut tenir compte de la durée de préavis inclus dans son contrat. Dans certains cas, celle-ci peut être annulée avec les congés payés et/ou l’accord de l’employeur. Il faut calculer ses congés et faire la demande à son employeur avant de fixer la date de sa démission.
Quelles sont les conditions pour avoir droit au chômage ?

Quelles sont les conditions pour avoir droit au chômage ?

Tout salarié cotise chaque mois pour l'allocation chômage. Cela est prélevé automatiquement sur son salaire. Ainsi, en cas de rupture de son contrat de travail, il pourra bénéficier d'une aide financière appelée l'allocation chômage. Cependant, cette aide est soumise à de nombreuses conditions. La rupture du contrat de travail doit être indépendante de la volonté du salarié. Le chômeur doit également être apte à reprendre une activité.