En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Bioéthique : champs et ouvrages de référence, annexe 2

S’agissant des biotechnologies, les uns et les autres de se répondre à coups d’arguments : où les technosciences prendraient leurs motivations dans un combat mené contre les souffrances (mentales et physiques), contre les manques, les servitudes et les pénuries.

Où l’on soulignera en retour que le besoin ou même l’utilité ne sont pas les seuls moteurs de l’invention technique : quelques mécanismes ou inclinations relevant du pulsionnel jouent un rôle transfigurant un désir en droit, une envie en besoin, un superflu en nécessité, une fiction en réalité et une éventualité statistique (à l’échelle du cosmos) en scénario plausible.
Telle situation conduit à une production livresque très importante, en voici quelques exemples :
Remarque: Quelle que soit la technique évoquée, les arguments se répondent le plus souvent en miroir : renversant en négativité (ou en positivité) le point soulevé par le contradicteur en fonction de positions philosophiques ou de vécus personnels. Notions philosophiques, entités réelles ou conceptuelles concernées et systèmes de pensées y associés: a) ‘The Foundations of Bioethics’, Engelhardt JR., Oxford UP, 1986
b) ‘Le principe responsabilité’, H. Jonas, Cerf, 1990
c) ‘Peut-on encore croire au progrès ?’, D. Bourg et J.-M. Besnier, PUF, 2000 d) 'L'avenir de la nature humaine', J. Habermas, Gallimard, 2002
e) ‘L’incandescent’, M. Serres, Le Pommier, 2003.
f) ‘Citizen Cyborg’, J. Hughes, Westview Press, 2004
g) ‘Enquêtes philosophique sur la dignité. Anthropologie et éthique des biotechnologies’, B. Baertschi, L et F, 2005
h) ‘La naissance de l’anthropotechnie’, J. Goffette, Vrin, 2006 : l’ouvrage distingue la médecine (curative, réparatrice) et l’anthropotechnie (technique de transformation)
i) ‘La puissance d’exister’, M. Onfray, Grasset, 2006
j) ‘La bioéthique ou le juste milieu ?’, P.-A. Taguieff, Fayard, 2007
k) ‘Ce petit rien, ce petit lien, l’identité humaine face à l’opérativité techno-scientifique’, J. Wautier, Le Manuscrit, 2007
l) ‘Le sacre de l’espèce humaine’, Ph. Descamps, PUF, 2009 Ouvrages de références: a) Nouvelle encyclopédie de bioéthique', ss dir de G. Hottois et J.-N. Missa, De Boeck Université, 2001 (liste, explique, situe et commente un ensemble d'entrées -de Acharnement thérapeutique à Zoocentrisme- en recourant à divers spécialistes): utile à tout intervenant ou tout commentateur.
b) L'éthique sur la paillasse ou l'aporie bioéthique', J. Wautier, Edilivre, 2010: livre-outil destiné aux spécialistes et aux étudiants et proposant la mise en perspective des arguments ou argumentaires utilisés en chaque sujet considéré.

Articles de la même catégorie Sciences humaines

Paul Barril : biographie

Paul Barril : biographie

Gendarme d'exception, le Capitaine Barill est associé à l'image du fameux GIGN, au sein duquel il s'est illustré à de multiples occasions. Pourtant, certaines affaires troubles l'amèneront de l'autre côté de la barrière. Découvrez le parcours de cet homme hors du commun.
Plan de cohésion sociale : quels en sont les acteurs ?

Plan de cohésion sociale : quels en sont les acteurs ?

La cohésion sociale est un terme utilisé en science politique, sociologie et politique sociale pour décrire les obligations ou «colle» qui rassemblent les gens dans la société, en particulier dans le contexte de la diversité culturelle. La cohésion sociale est une notion à multiples facettes couvrant de nombreux types de phénomènes sociaux. Il est associé à des théories du fonctionnalisme structurel sociologique et conservatisme politique.
A combien d'habitants serions-nous approximativement sur la terre en 2050 ?

A combien d'habitants serions-nous approximativement sur la terre en 2050 ?

Nous sommes aujourd'hui déjà plus de 6,5 milliards d'êtres humains, à vivre sur notre petite planète bleue. La population croit en permanence et amène des questions inquiétantes, sur les conséquences qu'aura la taille de la population dans quelques décennies. D'après les prévisions démographiques, d'ici 2050, nous pourrions atteindre les 10 milliards d'individus.