Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Analyse et critique de la série Code Quantum

Série de science-fiction diffusée pendant cinq saisons, de 1989 à 1993, sur NBC, Code Quantum narrait les aventures temporelles du savant Sam Beckett, transporté malgré lui d’époque en époque au cœur de l’Histoire. Sa mission : tenter de la changer pour le mieux en y prenant brièvement la place de quidams ou de figures historiques le temps de chaque épisode.

Résumé

Lorsque le spectateur rencontre Sam Beckett (Scott Bakula) pour la première fois, le savant est dans une situation critique : son projet scientifique de voyage temporel est au bord de la faillite, et il prend la décision critique de le tester lui-même, précipitamment. Il se retrouve ainsi projeté dans le passé, amnésique, occupant un corps inconnu. Rapidement, son meilleur ami et collègue, Al (Dean Stockwell), lui apparaît alors sous forme holographique et, ensemble, ils comprennent que, pour pouvoir espérer retrouver son propre corps et son époque, Sam va devoir aider ses corps d’accueil successifs à résoudre leurs problèmes au cœur de l’Histoire.

Analyse

Série créée par Donald Bellisario, papa mythique de shows comme JAG, Supercopter, Magnum, ou encore NCIS, Code Quantum s’impose rapidement comme un mélange réussi de science-fiction, de comédie, de drame, et commentaire social, porté sans difficulté par le générique mythique de Mike Post (collaborateur habituel de Bellisario) et par l’alchimie indubitable des deux acteurs principaux. Avec ses reconstitutions historiquement fidèles, son sens du rythme et ses cliffhangers mémorables, la série attire un public jeune et rentable. Malheureusement, les chiffres d’audiences totaux ne sont pas si favorables, et Code Quantum échappe de justesse à l’annulation après sa première saison, sur NBC. Déplacé du vendredi soir au mercredi, il y trouve sa niche, et devient rapidement une série culte du début des années 90. Prenant au fil de son évolution une tournure spirituelle, pour ne pas dire religieuse, le programme ne vire jamais au prosélytisme, et récolte de nombreuses récompenses critiques. Pour sa conclusion, la série se permet néanmoins un épisode final mystique et ouvert, qui à l’époque suscite bien des indignations et des protestations parmi les fans : croisant le chemin d’un barman mystérieux (Dieu ?), au milieu de nulle part, Sam comprend que sa destinée n’est pas de rentrer un jour chez lui, mais bien de se dévouer corps et âme à ses voyages, pour devenir une sorte d’ange gardien temporel…

Articles de la même catégorie Télévision

"Kenshin le vagabond" : présentation de la série

"Kenshin le vagabond" : présentation de la série

"Kenshin le vagabond" (Rurouni) est un manga japonais, imaginé et réalisé par le japonais Nobuhiro Watsuki. La série, composée de quatre-vingt-quinze épisodes répartis en trois saisons, connait sa première diffusion française en 1996. La série retrace la vie d'un ancien assassin japonais du dix-neuvième siècle, qui cherche à se racheter en aidant les plus faibles, dans la tourmente incessante de son lourd passé.
Le meuble TV en verre : les avantages et les inconvénients de ce matériaux ?

Le meuble TV en verre : les avantages et les inconvénients de ce matériaux ?

Pour sortir de l'ordinaire et fuir l'incommodité du bois, les meuble TV en verre vous permettent de moderniser votre chambre ou votre salon. Cette TV table moderne vous offre beaucoup d'avantages, mais malheureusement aussi, quelques inconvénients. Cet article les expose pour vous.
Quelle sont les meilleurs chaines de télé pour les filles ?

Quelle sont les meilleurs chaines de télé pour les filles ?

Il y a toute sorte de programmes télévisés pour les filles, cependant, selon l'âge, on ne va pas forcément regarder la même chose. Les enfants seront plus attirés par les dessins animés, puis une fois devenues adolescentes, elles aimeront davantage les séries télévisées et les émissions de télé-réalités.
Patrick Sabatier : biographie

Patrick Sabatier : biographie

Patrick Sabatier a toujours été plus intéressé par la radio que par la télévision. Malgré cette tendance, il a aussi bien travaillé pour ces deux médias. Il a été l'animateur le plus apprécié des années 1980, mais a rencontré des obstacles qui l'ont éloigné quelque temps des plateaux et des stations de radio. Depuis les années 2000, il est de retour sur les chaînes dont France 2.