Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Albert Cohen : biographie

L'écrivain, poète et dramaturge Albert Cohen est né en1895 à Corfou, et mort à Genève en 1981. Ecrivain très talentueux dont les oeuvres excellentes furent écrites avec parcimonie, il s'est également beaucoup engagé pour servir la cause juive.

Ses premiers pas

Descendant d'Aaron, frère de Moïse, et petit-fils du président de la communauté juive de Corfou, toute la vie et l'oeuvre d'Albert Cohen seront marquées par ses origines juives. Emigrant avec sa famille pour Marseille à l'âge de 5 ans, sa scolarité se déroule dans des établissements catholiques. C'est à cette époque qu'il rencontre son ami Marcel Pagnol. Il poursuit ses études à l'Université de droit de Genève. Après l'obtention de sa licence, il entame des études de lettres. Veuf après seulement 5 ans de mariage, Albert Cohen se retrouve seul pour élever sa fille, Myriam.

Carrière

En 1925, Albert Cohen devient directeur de la "Revue Juive" à Paris, à laquelle collaborent Einstein et Freud. Il occupe ensuite un poste de fonctionnaire, au Bureau International du Travail de Genève. Au moment de la Seconde Guerre mondiale, il fuit à Bordeaux puis à Londres. Ayant pris part à la défense de la cause juive à travers "L'Agence Juive", il devient en 1944 conseiller juridique au sein du Comité intergouvernemental pour les réfugiés. Albert Cohen a pris part à l'élaboration du traité du 15 octobre 1946 pour la protection des réfugiés. Sa carrière se poursuit lorsqu'il rentre à Genève en 1947, où il devient directeur d'une institution spécialisée des Nations-Unies. Puis, désirant se consacrer à sa passion pour la littérature, il va jusqu'à refuser le poste d'ambassadeur d'Israël. Dans les années 1970, souffrant de troubles nerveux et très affaibli par l'anorexie, Albert Cohen décide néanmoins de se battre contre la maladie et suit les conseils que son ami Pagnol lui avait toujours donné : faire la promotion de son œuvre, en donnant des interviews aux journaux et à la télévision.

Actions

Dès 1921, l'écrivain publie le recueil de poèmes "Paroles Juives". Son premier roman, "Solal", en 1930, reçoit une critique très positive. Traduit dans de nombreuses langues, il fait le succès de son auteur. Les publications d'Albert Cohen sont peu nombreuses, mais sont toujours très bien accueillies par les lecteurs, comme c'est le cas pour "Mangeclous" en 1938 et "Le livre de ma mère" en 1954. C'est en 1968 qu'Albert Cohen publie sa plus grande oeuvre : "Belle du Seigneur". Le roman reçoit le grand prix de l'Académie Française. Cet hommage vibrant à la figure féminine a sans nul doute contribué à faire d'Albert Cohen un chevalier de la Légion d'honneur en 1970.

Articles de la même catégorie Littérature

Spinoza : biographie

Spinoza : biographie

Baruch Spinoza, philosophe hollandais de confession juive. Bien qu'ayant pris ses distances avec la religion il poursuivit sa réflexion théologique. Sa philosophie influença longtemps ses contemporains ainsi que les penseurs qui lui succédèrent. Le philosophe Gilles Deleuze le surnomma "Le prince des philosophes" et Nietzsche le qualifia de "précurseur". Mais le spinozisme fut condamné comme doctrine athée.
James Jones : biographie

James Jones : biographie

James Jones est un général retraité américain affilé au conseil de sécurité nationale, dans le gouvernement du président des Etats-Unis Barack Obama. Le général Jones avait commandé au sein de l’OTAN et est reconnu pour ses procédés et sa pratique dans le domaine militaire et politique. Il est l’un des rares hauts gradés américains à être appréciés en Europe.
Shirley Hazzard : biographie

Shirley Hazzard : biographie

Shirley Hazzard est une femme écrivaine d'origine australienne et de nationalité anglaise ainsi qu’américaine. Elle est née le 30 janvier 1931. Elle écrit essentiellement des nouvelles ou histoires courtes, mais également quelques romans. Ses œuvres sont publiées depuis 1963 et elle est encore active à la date du 31 mars 2011.