Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

A quoi sert le ministère des Finances ?

Le Ministère des Finances, aujourd'hui officiellement nommé ministère de l'Economie, des Finances, et de l'Industrie, a souvent changé de nom officiel au cours de l'Histoire. Ainsi, en 2008, son nom était ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi. On remarque que ses attributs ont évolué avec son appellation, puisqu'il n'est aujourd'hui plus en charge de l'emploi. Ses trois fonctions sont aujourd'hui celles rappelées par son nom officiel.

Economie

Sa fonction première, et historique est d'être en charge de l'économie du pays. Ainsi, le ministère a la charge de veiller à la compétitivité du territoire dans un contexte de mondialisation croissante (attirer les investisseurs, les entreprises... sur le territoire national) et à la compétitivité des entreprises nationales face à cette même concurrence internationale (ceci passe entre autres par une fiscalité non handicapante). De plus, il doit aussi informer les acteurs, avec un rôle de prévision économique (estimation de croissance, etc.) et des statistiques à fournir sur l'économie présente. Enfin, son rôle est également celui d'un régulateur : contrôle des actions publiques, mais aussi contrôle de la bonne tenue de la concurrence sur les marchés, répression des fraudes (au niveau de l'entreprise et de l'individu).

Finances

Le ministère dispose directement du pouvoir de réglementaire du point de vue financier (c'est-à-dire qui concerne les taxes et impôts). Le CCLRF (Comité Consultatif de la Législation et de la Réglementation Financières) l'épaule ainsi dans cette tâche. Elle comprend l'établissement de la législation fiscale (directement reliée à la compétitivité de l'économie, c'est pourquoi tous les attributs du Ministère sont reliés et interdépendants), le contrôle de la bonne tenue de la collecte de l'impôt et des taxes, qui passe par une vérification des comptes des entreprises, mais aussi des comptes publics.

Industrie

Le ministère de l'Economie et des Finances s'occupe également de l'Industrie française, en étroite collaboration avec le ministère chargé de l'industrie. Ce rôle consiste notamment à définir les grandes orientations de la politique industrielle pour l'avenir, à définir une véritable politique en matière de l'économie numérique naissante, ainsi que la politique énergétique. Le Ministère se charge également du soutien à la mise en œuvre et au développement des nouvelles technologies.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Comment remplir son certificat de vente de voiture ?

Comment remplir son certificat de vente de voiture ?

Lorsque vous vendez un véhicule, vous êtes dans l'obligation de remplir un certificat de vente de véhicule, qui devra être rempli le jour de la vente du véhicule. Voici un article qui vous guidera afin de pouvoir remplir correctement et facilement votre certificat de vente de véhicule.
Transport marchandise : les formalités de douanes

Transport marchandise : les formalités de douanes

Les transports de marchandises d'un pays à un autre impliquent, selon les pays concernés, le respect de formalités douanières. C'est le cas pour l'envoi ou la réception de marchandises depuis ou vers la France de pays en général ne faisant pas partie de l'Union Européenne. Mais il y a des exceptions.
Explication du barème de l'ISF

Explication du barème de l'ISF

L'ISF est l'impôt de solidarité sur la fortune qui consiste à taxer les patrimoines des personnes physiques. Dans un premier temps, nous allons vous donner une liste non exhaustive des biens imposables et des biens exonérés. Dans un second temps, vous verrez une explication sur le barème de l'ISF. Et enfin, vous trouverez dans la dernière partie la déclaration et le paiement de l'ISF.
Tout savoir sur le chèque emploi service

Tout savoir sur le chèque emploi service

Les aides à domicile connaissent un nouveau moyen de paiement : les chèques emplois services. Ces derniers leur permettent d'être déclarés et de bénéficier de tous les avantages d'un employé : cotisations pour la retraite et le chômage. Il permet également pour l'employeur de déduire de ses impôts les sommes versées.