En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Déclaration d'impôt : tout savoir sur le formulaire 2042

Très pratique, le formulaire 2042 est pré-rempli. Il mentionne l'état civil, les charges et revenus connus des membres du foyer fiscal. En cas d'erreur ou d'omission, il suffit de rectifier les montants sans avoir à fournir de justificatif.

Déclaration pré-remplie ou vierge

La déclaration de revenus pré-remplie (formulaire 2042) a six ans. Environ 90% des foyers fiscaux l'ont reçue pour la déclaration de revenus 2010. Elle mentionne l'état civil des membres du foyer fiscal, leur situation, leurs charges de famille ainsi que leurs revenus connus (salaires, pensions de retraite ou allocations de chômage, indemnités de maladie, etc.) S'il y a lieu, la rubrique "Revenu de solidarité active" est préremplie de la fraction perçue à titre de revenu complémentaire d'activité professionnelle. Y sont aussi inscrites les rémunérations exonérées d'impôt perçues en paiement d'heures supplémentaires effectuées en 2010. Par ailleurs, en page 4, est noté le plafond de déduction applicable au titre de l'épargne retraite et la fraction déductible de CSG payée en 2010 sur les revenus du patrimoine de 2009. Si le foyer fiscal n'a encaissé aucun revenu ni supporté aucune charge, l'imprimé ne mentionnera que l'état civil, la situation et les charges. Pour une première déclaration, il faut se procurer un formulaire 2042 vierge auprès du centre des impôts (ou le télécharger).

Que faire en cas d'erreur ou d'omission ?

Il faut, bien sûr, vérifier tous les montants imprimés afin de les corriger en cas d'erreur : il suffit, pour cela, de barrer les chiffres erronés et de les remplacer par les bons dans les cases prévues à cet effet, sans avoir à joindre de justificatif. Si le fisc souhaite des explications, il les demande. Seuls les revenus et les charges connues du fisc sont portés sur la déclaration. En cas d'activité complémentaire, ou de revenus complémentaires (revenus fonciers, plus-values mobilières, bénéfices commerciaux, etc.), il convient d'en indiquer les montants. Il faut aussi noter les montants des frais et dépenses déductibles du revenu global (cotisations d'épargne retraite, frais d'accueil d'une personne âgée, pensions alimentaires, etc.), ainsi que les dépenses qui ouvrent droit à une réduction ou un crédit d'impôt (équipements de l'habitation, intérêts d'emprunt, frais de garde des enfants, etc.).

Déclaration papier ou par Internet

12 millions de déclarations ont été effectuées par Internet en 2011(source : Impôts.gouv.fr). La déclaration en ligne est accessible à tous les contribuables déjà identifiés par le fisc et qui sont en possession de trois identifiants : le numéro de télédéclarant et le numéro fiscal qui sont indiqués sur la déclaration de revenus (formulaire 2042) et leur revenu fiscal de référence qui figure sur le dernier avis d'imposition. Les mêmes indications que celles qui figurent sur le formulaire 2042 apparaissent à l'écran pour ceux qui choisissent de déclarer par Internet.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Comment connaître les frais de succession lors d'un décès ?

Comment connaître les frais de succession lors d'un décès ?

Lors du décès d'une personne, les héritiers récupèreront ses biens, mais pour certains, ils devront également payer des frais de succession, ce sont des taxes à payer à l'Etat pour le fait de recevoir des biens dans son patrimoine. Cela ne concerne pas le conjoint qui en est exonéré, mais pour certains biens, certaines valeurs sont à prendre en compte.
Quelles sont les techniques pour calculer la TVA ?

Quelles sont les techniques pour calculer la TVA ?

La taxe sur la valeur ajoutée dite TVA est un impôt général de consommation. C’est un impôt perçu sur les services et biens utilisés ou consommés en France et cela qu’ils soient d’origine étrangère ou nationale. Savoir déterminer le montant de cette taxe permet au redevable d’éviter tout contentieux avec l’administration fiscale.
L'intégration fiscale : principes de base

L'intégration fiscale : principes de base

Si la fiscalité a souvent une image péjorative, elle peut aussi s’avérer avantageuse. L’intégration fiscale, fait partie des options fiscales permettant aux groupes de sociétés d’optimiser leur impôt sur les sociétés. Pour bien comprendre ce concept, nous ferons un rappel des règles de base de l’impôt sur les sociétés puis nous analyserons les conditions d’accès à l’intégration fiscale, ainsi que ses avantages et ses limites.