Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Nature et Culture

Ses blogs

Le blog de Nature et Culture

Un peu de nature et un zeste de culture
Nature et Culture Nature et Culture
Articles : 685
Depuis : 21/05/2009
Categorie : Lifestyle

LA PULSATILE

Pouls de récits fragmentés
Nature et Culture Nature et Culture
Articles : 163
Depuis : 21/08/2021
Categorie : Littérature, BD & Poésie

La sédative

Sédative avec PC : grand fourre-tout, vide-poches ou vide-greniers des petites pensées.
Nature et Culture Nature et Culture
Articles : 10
Depuis : 19/08/2021
Categorie : Célébrités

Articles à découvrir

La chenille

La chenille

Ça aurait pu être le titre d'un hit des mariages mais en fait non. La chenille a traversé la route pour se réfugier dans l'herbe sèche et continuer à vivre sa vie de larve avant de finir dans un cocon soyeux pour ensuite virevolter, l'été, au-dessus des champs et des prés dans la campagne. Pour l'instant, c'est la survie.
La folle d'E.

La folle d'E.

Elle ne s'en était pas rendue compte mais elle était devenue la folle d'E. Elle ne l'avait pas vu venir, dans sa vie, cette folie-là, ce qu'elle ne sentait pas depuis si longtemps déjà. Elle ne s'en était vraiment pas rendue compte. Elle était devenue la folle d'E., là, comme ça, en quelques mois, alors que franchement, ça avait commencé
Le vieux ridé

Le vieux ridé

Rides de bois pour aulne fauché au faîte de sa maturité. Il gît désormais au plus près de la rivière et aurait pu finir dans son lit si ses pieds et ses racines n'avaient pas été soulevés par un vent trop puissant. Vieux ridé qui sera réutilisé.
Prendre le chemin du siĺlon

Prendre le chemin du siĺlon

Prendre le chemin, prendre le sillon et regretter le vallon. Cheminer par un sentier bitumé et ne pas regretter le temps qu'il fait. Regretter le temps qu'il fera, prendre le bois où tu titubas. Prendre ce bois où tu ne seras pas, prendre le bois qui n'est pas à moi.
Le vieux ridé

Le vieux ridé

Est-il aussi ridé que le mont Pelée ? Est-il aussi vieux qu'irrévérencieux ? Il se désespère de ne plus rien faire, il se désespère d'être obligé de se taire dans ce climat délétère. Le vieux ridé ne veut plus rien faire quoiqu'il advienne, quoiqu'il se passe, quoiqu'il faut qu'on défasse dans cette potasse. Que faire pour tout refai
Voir ces squelettes

Voir ces squelettes

Voir ces squelettes comme on découvre des boules à facettes pour s'engouffrer dans un hiver plein de pieds et d'entrain sans arrière pensées ni arrière train. Prendre ces squelettes pour les pendre derrière les facettes, s'en faire des farces sans attrape nigauds, ce serait ballot. Se saisir de ces squelettes, morts ou vifs, on s'en fera des
ARNOLD TURBOUST & ZABOU - Adélaïde

ARNOLD TURBOUST & ZABOU - Adélaïde

MCM POP KITSCH 🎤 +:{1986}:+ 🎧 GLoire éphémère du Top 50 en 1986 pour Arnold Turboust et son Adélaïde chantée en duo avec Zabou. Chanteur timide, compagnon de musique aussi d'Etienne Daho, autre grande gloire des années 80 qui, elle, perdure. On est dans des sonorités électroniques avec une petite chanson apparemment toute simple mais
MICHEL POLNAREFF - Lettre à France

MICHEL POLNAREFF - Lettre à France

Il était une foisToi et moiN'oublie jamais çaToi et moiDepuis que je suis loin de toiJe suis comme loin de moiEt je pense à toi tout basTu es à six heures de... Retournons dans les années 70 aujourd'hui avec ce lettre à France de Michel Polnareff. France, la France éternelle ou la France superficielle ? Peu me chaut. C'est la France de Polna
PIERRE MICHON - La Grande Beune

PIERRE MICHON - La Grande Beune

Deuxième lecture et deuxième livre à haute teneur érotique en moins de 24 heures avec Pierre Michon et "La grande Beune". Après les rives de la Creuse avec Éric Chevillard, voici les bords de la Dordogne pour ce roman d'un terroir à la gloire du père Magloire du sexe. Ici, le narrateur est fasciné par le noir corbeau des poils et le roux d
MAYLIS DE KERANGAL - Canoës

MAYLIS DE KERANGAL - Canoës

Une nuit d'insomnie à lire d'une traite le dernier né de Maylis de Kerangal. Un recueil de nouvelles, dit-elle. Moi je dis plutôt un roman qui se lit d'une seule traite en entendant le souffle des voix qui raconte une histoire de l'humanité. En morcelant ce roman, l'écrivain à délibérément choisi de raconter ce qui nous disperse pour mieux