Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Littérature indocile

En référence à la ligne éditoriale des Éditions Sulliver: « Une littérature indocile, cultivant l'alliance de la conscience politique et de la sensibilité poétique, et porteuse des appels, des indignations et des révoltes de la part fragile du monde. »

Gérée par Thomas ROGER DEVISMES

59 blogs

615 posts

07/03/2016

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

La troisième guerre mondiale a commencé

La troisième guerre mondiale a commencé

La fin du monde est proche, je vous l’assure. En fait, il y a déjà longtemps qu’elle a commencé. Oh, je m’attends déjà à vos réactions : allons bon, encore un de ces prophètes à la mords-moi-le-nœud qui nous abreuve de ses délires et empêche le monde de tourner rond, comme à l’approche de millénaires ou de centenaires alignant
Macron a battu le record d'un président au Salon de l'agriculture...A homologuer dans le livre des records bien sûr ...

Macron a battu le record d'un président au Salon de l'agriculture...A homologuer dans le livre des records bien sûr ...

Serrer des mais à profusion , avaler des quantités de produits régionaux en quantité , et à l'occasion tater le cul des vaches , Chirac excellait dans l'exercice , c'était bon pour le moral mais aussi pour triompher au cours des élections qui se profilaient ...L'Agriculture aux orientations très productivistes ne s"en est pas mieux porté p
Rendez l'argent dilapidé et les 5 euros d'APL !

Rendez l'argent dilapidé et les 5 euros d'APL !

A en juger par les derniers discours de notre Jupiter national mais aussi par l'orientation donnée au grand débat du même nom, on peut douter que celui qui préside en dépit du bon sens à tant de destinées, ait compris le message des gilets jaunes et de tous ceux, ô combien nombreux, qui n'en peuvent plus de ces énarques arnaqueurs et autre
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 70)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 70)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 70) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Scène qui aura lieu ou pas en Nomadie,
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 69)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 69)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 69) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Scène qui aura lieu ou pas en Nomadie,
On l'appelait l'éborgneur...

On l'appelait l'éborgneur...

On l'appelait l'éborgneur Il était rusé comme une fouine C'était un gars qu'avait pas de coeur Et qui dénichait des combines, Il vivait comme un grand seigneur A lesser known song of Edith Piaf Lyrics: On l'appelait le dénicheur, Il était rusé comme une fouine C'était un gars qu'avait du cœur Et qui dénichait des combines, Aussi, sur les
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 65)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 65)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 65) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Dans l’avion de la presse présidenti
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 64)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 64)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 64) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Distorsion (suite et fin) Dans son lit,
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 63)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 63)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 63) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Distorsion (suite) - Et voilà, dit la
Est-ce vraiment le moment de palabrer  ?

Est-ce vraiment le moment de palabrer ?

Grand débat qui ressemble plutôt à une campagne électorale avec des conclusions probablement déjà tirées avant l'issue de cette gigantesque consultation plus proche de l'enfumage que de la consultation démocratique ...ça ne mange pas de pain on reviendra certainement sur les 80 Kilomètres heures obligatoires mais à part quelques mesures
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 61)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 61)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 61) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Distorsion (suite) Nous nous trouvons
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 59)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 59)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 59) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Distorsion Si Gavroche pouvait trouver
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 54)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 54)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 54) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 - Qu’est-ce que ça veut dire ? Au mi
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 50)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 50)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 50) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 » La caravane de l’ambassadeur est t
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 45)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 45)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 45) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 - Ça peut paraître paradoxal, dit Inc
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 43)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 43)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 43) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 - Ce n’est pas que je voudrais t’in
A la pêche à la baleine

A la pêche à la baleine

Merde, c’est assez ! Hommes loups- phoques, cessez de prendre mon dos fin pour cible avec vos canons ou je me cache à l’eau et je sors de ma Manche un Jonas armé d’une kalachnikov Appris avec consternation que le Japon, au nom d'une tradition imbécile, a décidé de se livrer de nouveau à la pêche commerciale de la baleine. Voilà au m
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 34)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 34)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 34) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 » J'aimerais toucher la terre ferme. M
Bagatelles cueillies et inventées dans un Club de Bridge limousin par un Roumain d'origine divine - La rage, une nouvelle femme

Bagatelles cueillies et inventées dans un Club de Bridge limousin par un Roumain d'origine divine - La rage, une nouvelle femme

La rage, une nouvelle femme Aujourd'hui, je me suis réveillé dans un état d'esprit un peu spécial. Je hais. J'ai la rage. - Je trouve ça un peu bizarre. Voire, un peu beaucoup. - Je me vois aujourd'hui en tant que Lazare. Et, lorsque, dans la salle de bains, en tant que Lazare, je lave mon appareil dentaire, je jette un coup d'œil dans le mir
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 29)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 29)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 29) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Distorsion (Dires d’une machine à ca
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 28)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 28)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 28) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Les Directeurs Généraux de RFCVIPMU s
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 27)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 27)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 27) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Éclaircissement En l’occurrence, de
Bagatelles cueillies et inventées dans un Club de Bridge limousin par un Roumain d'origine divine - Des latrines ambulantes

Bagatelles cueillies et inventées dans un Club de Bridge limousin par un Roumain d'origine divine - Des latrines ambulantes

Bagatelles cueillies et inventées dans un Club de Bridge limousin par un Roumain d'origine divine Des latrines ambulantes En proie à une furie froide, inutile et certainement mortifiante, je libère des visions. - Mes délires. Elles me quittent. Qu'elles jaillissent de moi ! Qu'elles se répandent dans l'atmosphère ! Dans le monde ! - Dans l'Un
Bagatelles cueillies et inventées dans un Club de Bridge limousin par un Roumain d'origine divine -  Quant à l'autre, je ne sais pas

Bagatelles cueillies et inventées dans un Club de Bridge limousin par un Roumain d'origine divine - Quant à l'autre, je ne sais pas

Quant à l'autre, je ne sais pas Il y a, dans la vie et ailleurs, des zones de bassesse féroce et mesquine. L'histoire suivante en témoigne. On m'a raconté – ou, si vous voulez, on m'a rapporté – comme quoi on m'aurait trouvé sur un site de rencontres. Comme quoi, quelques-unes des membres females du Club/basse-cour auraient essayé de me
Du permis de conduire

Du permis de conduire

En France, bien qu'il serve de pièce d'identité, un permis de conduire délivré avant 1989 est valable à vie alors qu'en Suède, le permis doit être renouvelé tous les dix ans. Le renouvellement se fait automatiquement tant que les autorités compétentes connaissent votre lieu de domicile. Ainsi, lorsque je suis retourné en Suède, après d
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 18)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 18)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 18) « Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 Portrait du Coq-sans-crête Le Coq-sans
Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 17)

Œuf de fou 1 - pseudo-satyricon - (suite 17)

« Quelle est la différence entre nous et une maison de fous ? Ils ont une direction lucide, eux ! » Blague audiovisuelle. « La folie de l’homme raisonnable est anatomisée à fond par le clin d’œil du fou. » Shakespeare, Comme il vous plaira, II, 7 56-57 - Tout ça peut être bien vrai, se fit entendre la voix du chef du Service Sport. Il
Validez mon identité

Validez mon identité

Après m'être fendu récemment d'un billet sur une demande de passeport plutôt ubuesque, je pensais ne pas avoir à revenir sur celle que j'ai faite il y a peu à la mairie de mon domicile. Mais ce billet est pratiquement une suite du précédent sur le même sujet. Figurez-vous qu'aussitôt ma pré-demande effectuée sur Internet, je suis parti
Comme dans les bras d'une jolie fille.

Comme dans les bras d'une jolie fille.

Entre autres mille choses, pour affiner mes sens, chaque fois que je le peux, je passe les portes du musée Fabre, à Montpellier. Le soleil y entre à volonté, par ces nombreux beaux jours, et vient, du haut du bâtiment, à travers le verre poli, glisser le long du noir immense de Pierre Soulages. A quelques marches à peine, dans les bas-fonds
Livre - LE SILENCE DU FLEUVE Octobre 1961 - Anne TRISTAN - Ed. Au Nom de la Mémoire & Syros Alternative

Livre - LE SILENCE DU FLEUVE Octobre 1961 - Anne TRISTAN - Ed. Au Nom de la Mémoire & Syros Alternative

Octobre 1961. Des Algériens manifestent pacifiquement dans Paris de Neuilly vers la Place de l'Étoile. La police française matraque, tue, jette les corps dans la Seine. C'est un massacre. Les victimes se comptent par centaines. Qui a vu ? Qui se rappelle ? Pour nous, Agnès, Samia, Mehdi... toute l'équipe qui a réalisé ce livre, cette histoir
Son excellence vous souhaite un bon dessert

Son excellence vous souhaite un bon dessert

On en parle : Chantons le dessert colonial avec son excellence J'ai choisi aujourd'hui cette fête à l'honneur des mères, Pour chanter tes éloges toi la terre mère. Je t'aimerai pour toujours mon oppresseur d'hier, Quand je n'avais pas quoi mangé tu m'as donné le désert. Tu m'as jamais confronté à mes semblables africains. Parmi tous les m
Ancrer en Ukraine

Ancrer en Ukraine

Le journal Le Monde m'apprend que "Au deuxième jour de sa visite officielle en Russie, Emmanuel Macron a invité [...] Vladimir Poutine à « ancrer la Russie dans l’Europe », affirmant sa conviction que le pays « a son histoire et son destin dans l’Europe ». Allô ! Non, mais allô quoi ! je rêve ! Est.ce que Macron fait de l'humour noir
Parents et enfants - Deux femmes plus une

Parents et enfants - Deux femmes plus une

Deux femmes plus une Non, mais écoutez ce qu'il m'est arrivé. C'est pas banal. Il y a quelques années, je me suis lié d’amitié avec Aude et France, un couple de lesbiennes. Enfin, quatre-vingt-quinze pour cent lesbiennes. Lorsqu'on se soûlait bien-bien-bien, il nous arrivait d'outre-passer le lesbianisme pur et dur, en se laissant aller sur
Les enfants de l'aurore

Les enfants de l'aurore

Il n'était pas une fois, ni même autrefois mais bien aujourd'hui sur notre bonne terre... Il n’était pas une fois, ni même autrefois, mais bien de nos jours, sur notre bonne terre, il y avait deux enfants qui vivaient librement, au cœur d’une forêt profonde, sans s’être jamais rencontrés. Ces deux enfants, éternellement solitaires, n
Parents et enfants - En subsidiaire

Parents et enfants - En subsidiaire

En subsidiaire Je ne suis qu'un pauvre handicapé. Y a pas de doute. Un handicapé de la compréhension. Un handicapé à la compréhension. La compréhension, elle, même... handicapée, me manque. - Je ne comprends pas. Pas du tout. Je ne comprends pas comment un parent peut tuer son enfant. Ni comment envoyer quelqu'un pour le tuer. Ni comment e
Parents et enfants - L'acte sexuel est lourd

Parents et enfants - L'acte sexuel est lourd

L'acte sexuel est lourd Il y a des femmes qui aiment l'acte sexuel. Parfois beaucoup. Des étincelles dans les yeux, elles parlent même de la baise. Ça leur fait plaisir. On les rend heureuses. (Enfin, je crois. En tout cas, leur verbe va dans cette direction.) Elles sont capables de juger le sexe de l'autre. Le sexe du mec. Gros, mince, long, co
Parents et enfants - La fille de la tondue

Parents et enfants - La fille de la tondue

La fille de la tondue Certains disent comme quoi il existerait quelque chose avant la naissance. Notamment, une âme qui aurait vécu et qui attendrait sa nouvelle forme terrestre, une âme qui choisirait d'une certaine manière le couple destiné à l'accouplement fusionnel : - Qui allait procéder à la fécondation reproductrice-physiologique-fo
Parents et enfants - Tes soixante-dix ans de femme

Parents et enfants - Tes soixante-dix ans de femme

Tes soixante-dix ans de femme La porte d'entrée reste fermée. Ça ne sert à rien de frapper. On n'ouvre pas. Pourtant, la voiture de maman est devant la porte du garage. À côté d'elle, une autre. Maman a peut-être des invités. Ils doivent être quelque part dans la maison. Dans la tour aux mouches. (Elle adore la montrer aux invités. Même
Parents et enfants - Notre fils aura un enfant

Parents et enfants - Notre fils aura un enfant

Notre fils aura un enfant Il n'est pas fier, comme on aurait pu s'attendre. Par contre, nous, si. Nous en sommes très fières. Même plus. Il aura un enfant. Enfin, ils auront un enfant, lui et son amie. Son amie n'est que son amie, pas la nôtre. Elle est jolie, rien à dire. Elle est jeu ne et joyeuse. Elle a tout pour plaire. Surtout maintenant
Parents et enfants - Non pas un acte sexuel mais un acte d'amour

Parents et enfants - Non pas un acte sexuel mais un acte d'amour

Non pas un acte sexuel mais un acte d'amour Leurs regards se sont trouvés. Ils étaient nus et ils préparaient leur copulation. Elle, allongée sur son dos, les jambes écartées. Lui, le sexe en érection, se penchant sur elle. C'est en ce moment, lorsqu’il la pénétrait, que l'événement s'est produit. Leurs regards se sont rencontrés et u
Merde, je vis...

Merde, je vis...

Selon le ton employé, "Merde je vis" peut exprimer aussi bien l'admiration que la consternation. Tout est une question "d’état d'âme ou d'esprit ". Bien qu’affublé, faute de mieux, du genre « fables », ce recueil répond à un concept un peu à part. Chaque texte est composé de trois parties correspondant à différentes visions de la vi
Pensée du jour (ou de la nuit) 6

Pensée du jour (ou de la nuit) 6

Peu m'importe où sera la prochaine île Si je sais la mer où je navigue C'est là, rien que là, Qu'est ma liberté I do not care where the next island will be If I know the sea where I'm sailing It's there, nothing but there, What's my freedom Eu não me importo onde a próxima ilha será Se eu conheço o mar para onde estou navegando Está lá,
HUMANITY IS A CONNECTION

HUMANITY IS A CONNECTION

Ils l'ont fait ou l'histoire de migrants qui créent leur entreprise grâce à l'informatique... Refuhelp est une association née de la rencontre d’une équipe des réfugiés aux profils et origines diverses, ayant une appétence pour la technologie, particulièrement pour le développement web. En créant en un temps record une web application
Parents et enfants - Double suicide

Parents et enfants - Double suicide

Double suicide J'étais la plus heureuse mère du monde. Julien avait trouvé enfin sa paire. Michel. Des homos tous les deux. Julien avait beaucoup souffert avant de faire son comming out. Il se trompait, évidemment. Ni son père ni surtout moi, n'aurions eu rien à dire quant à ses préférences sexuelles. Aujourd'hui, ce n'est plus un problèm
Parents et enfants - Je veux quez ma mort soit filmée

Parents et enfants - Je veux quez ma mort soit filmée

Je veux que ma mort soit filmée J'ai décidé de faire filmer les accouchements de mes six enfants. Ça m'a permis de couvrir la moitié du crédit pour la maison. Ça rapporte l’exhibitionnisme. Aussi, le voyeurisme des autres. Les équipes des télévisions ont changé, avec le temps. Aussi les cinq pères de mes six. Aussi, mon âge. Aussi l'
Parents et enfants - C'est qui?

Parents et enfants - C'est qui?

C'est qui ? Elle me frappe parce que je ne réponds pas à ses paroles. Pourquoi me parle-t-elle ? Je ne n'entends pas ce qu'elle dit. Je ne comprends rien. Elle s’énerve et me frappe. Quand elle essaie de m'aider de me lever pour aller aux toilettes, elle ne me demande pas si je veux y aller. Elle le sait pour moi. Mes fesses sont trop lourdes.
Parents et enfants - Maman!

Parents et enfants - Maman!

Maman ! Tu sais, maman ? Lorsque je viens te voir, je vis chaque fois l’impression que le temps est une grosse aberration. Le temps qu’on ait passé ensemble me parait beaucoup plus long que celui écoulé depuis, après ton départ. Je n’emploie pas – tu vois ? – le mot « mort ». Le concept. L’idée. La réalité. Arithmétiquement c
LE BEL AUJOURD'HUI

LE BEL AUJOURD'HUI

Ca commence comme une balade lointaine, comme une danse apache, comme un rêve oublié. Ce jour a un goût de miel, le goût du soleil pétillant sur les arbres et le ruisseau. Ce jour embaume le parfum de l'eau et des herbes fragiles. Ils sont lovés au creux de ce parfum, dans un nid d'herbes fraîches. Elle, elle a posé sa tête sur son épaule
Parents et enfants - Molosse

Parents et enfants - Molosse

Molosse Les cris d'Aline déclenchèrent des frissons d'épouvante dans mon dos et dans mon ventre. Je tournai la tête et je vis le chien du voisin, un monstre qui terrorisait tout le monde, secouant la petite. Il s'était emparé du bras de l'enfant et bougeait avec une force plus que sauvage la tête à droite et à gauche. Il tuait sa proie. La
Parents et enfants - Confession

Parents et enfants - Confession

Confession Je serai d'être très court, mon père. Notre mère nous divinisait, mon frère et moi. Quand elle est partie, elle nous a béni tous les deux, ensemble. Elle nous a dévisagé avec un regard inoubliable. Elle nous aimait au delà et au dessus de tout ce qui existe ou qui pourrait exister. Elle est partie en paix : elle nous a aimé jus
L'OPPORTUNISME EST ROI

L'OPPORTUNISME EST ROI

ATTENTION! ATTENTION!Les trabendistes politiques sont de retour.Ils arrivent avec un coffre fort sur le dos comme aux premiers tempsTemps où Dame Démocratie était prise en otage chez nous.Ils sont venus, ils sont tous là ! Il y a même celle qui a comparé l'Algérie à "Bled Miki".L'argent n'a pas d'odeur, paraît-ilCelle qui pourfendait le po
Mai 68 à la poubelle ? (Capricciocratie)

Mai 68 à la poubelle ? (Capricciocratie)

« Les révolutions sont fauchées dans la fleur, ou elles réussissent trop vite » Henry Miller - De 68 faut-il tout jeter ? Tout garder ? Bonjour l’art de la nuance… En tous cas, on remue la question ces temps-ci !… La ligne zemmour en ferait bien la source déconstructrice qui a tari tout espoir de bonheur et de justice. Pitié ! Vite ! U
LE BRUIT DES BOTTES

LE BRUIT DES BOTTES

Il est tapi, terré, recroquevillé, tassé sur lui-même comme un animal terrorisé. Il pue : ses aisselles comme ses aines, son dos, son cou, poissent d’un liquide âcre et épais, une sueur ruisselante et glacée. Il tremble si fort que ses dents s’entrechoquent. Il est devenu une bête, une proie, le cerveau paralysé par la terreur, le cœ
les éditions AU NOM DE LA MEMOIRE

les éditions AU NOM DE LA MEMOIRE

Au nom de la mémoire L’association Au Nom de la Mémoire travaille depuis quinze ans autour de trois thèmes : les mémoires ouvrières (dont celles de l’immigration), les mémoires urbaines, et la mémoire coloniale. L’équipe d’Au Nom de la Mémoire, spécialisée sur ces questions, anime régulièrement des rencontres-déba
UNE PETITE FILLE DELICIEUSE

UNE PETITE FILLE DELICIEUSE

1963. C’est une petite fille très sage. Le dimanche, elle porte des gants blancs, une robe blanche sur un jupon blanc, des socquettes blanches dans des souliers blancs. C’est une petite fille très blanche, donc. Sans nul doute très pure, pour être si blanche. La petite fille sait bien qu’on ne doit pas répondre aux grandes personnes. Les
A LA GUENOTTE

A LA GUENOTTE

Vole la plume. Sur fond de brume, plume légère. Souffle d'enfant. Buée fragile sur plume douce. Aurélien ouvre les yeux si grand qu’un soleil s’y perdrait. Mais c’est la brume du matin qui noie le paysage, engloutit le soleil, et les yeux s’y délavent. Les joues couleur groseille, les doigts glacés et rubiconds, Aurélien sourit à la
Courageuse Loubna ABIDAR

Courageuse Loubna ABIDAR

Cinéphiles, Bien le bonjour! Gloire à Loubna ABIDAR, actrice phare de « Much Loved » (de Nabil AYOUCH) traitée de « pute » au Maroc, réfugiée en France, qui ose clamer aux islamistes toutes leurs vérités! « Loubna ABIDAR, « la dangereuse »: trop libre, trop franche, trop femme, trop « pute » » (Marianne) Loubna Abidar, l'actrice ma