Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les yeux ouverts

Vous êtes curieux et vous appréciez l'art, la littérature mais aussi tout ce qui touche à la nature dans sa grande beauté et diversité, partageons donc nos coups de cœur culturels dans le respect des goûts de chacun.

Gérée par Parisianne

Tags associés : art, littérature, nature, culture, découvertes

69 blogs

3187 posts

22/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

LA RECHERCE EN SANTE et les chercheurs  (enquête citoyenne partie 3)

LA RECHERCE EN SANTE et les chercheurs (enquête citoyenne partie 3)

Après un apreçu général sur le financement de la Recherche en général et de la Recherche Médicale en particulier, je vais évoquer ici ce qui apparait actuellement de la recherche sur la COVID19 et notamment sur les progrès qu'il convient d'accomplir pour faire face à ce sujet complexe et surtout très multi-factoriel. 3- Le CORONAVIRUS ET
LA RECHERCHE EN SANTE et les chercheurs (partie 2)

LA RECHERCHE EN SANTE et les chercheurs (partie 2)

Suite de la partie 1 2- La RECHERCHE MEDICALE: J’ai cherché partout comment était financée la recherche médicale et je n’ai pas trouvé de chiffre global. Les CHU La seule indication de coûts un peu précise, concerne le financement des CHU et des Centres pour la recherche contre le Cancer. Le financement de la recherche au sein des établ
LA RECHERCHE EN SANTE et les chercheurs (enquete citoyenne partie1)

LA RECHERCHE EN SANTE et les chercheurs (enquete citoyenne partie1)

Parce que je comprends que le virus SARS Cov2 2019 pourrait potentiellement offrir des champs d’investigations considérables, il m’apparait indispensable d’avoir une vue d’ensemble sur l’organisation et le financement de la recherche médicale. Cela m'amenera à 4 posts successifs, celui ci étant le 1er. En effet, outre les aspects clin
Les regards d'Isabelle : coup de crayon et échappée belle

Les regards d'Isabelle : coup de crayon et échappée belle

La chasse au mouflon ou Petit voyage philosophique en Corse d'Emile Bergerat Dans le cadre, un dessin de mouflon crayon et fusain, que je me suis amusée à faire pendant mes vacances d’été en m’inspirant des gravures de ce superbe livre qui nous fait traverser l’île de beauté. Pendant tout le récit on espère croiser ou apercevoir un mo
Les regards d'Isabelle : en complicité avec Antoine

Les regards d'Isabelle : en complicité avec Antoine

La grenouille tomate ou Dyscophus Guineti est une espèce endémique de Madagascar La grenouille qui n’existe pas encore -Puis-je enfin terminer ma phrase ? Lui dit le garçon sur un ton excédé -Oh bien sur, je t’écoute. Répondit la fille -C’est quand-même insupportable de rencontrer quelqu’un comme toi ! -Merci ça fait plaisir -Non,
Journal déconfit !

Journal déconfit !

Perte de l'odorat ? J'ai toujours adoré les pivoines. Fleurs simples et généreuses, elle peuplaient notre jardin d'enfance, attirant les abeilles et leur bourdonnement. Mais ce qui me ravissait le plus, c'était leur parfum, lui aussi généreux, au point qu'il était recommandé de ne pas en placer un bouquet dans sa chambre sous peine de maux
Facile!!!!! 👍

Facile!!!!! 👍

▶ DECOUVREZ LA FORMATION GRATUITE COMMENCER À COUDRE https://www.moncoachcouture.fr/osez-coudre-offert/ ✅ Abonne-toi ! ➜ https://tinyurl.com/y226lkac 🔔 Cliqu...
Retapisser

Retapisser

J'ai acheté le tissu au magasin "Les tissus d'Ursule" à Nîmes. ♡ Merci d'avoir regardé cette vidéo ! Active les notifications en cliquant sur la 🔔 juste au d...
Déconfinée ?

Déconfinée ?

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé, disait Lamartine. Depuis le 16 mars, ce n'est pas seulement un être qui me manque, c'est toute ma très chère famille. Les uns en zone rouge, et moi en zone verte. Loin, bien au-delà des 100 km autorisés, et le téléphone pour seul lien ; ça commence à peser. Les amies proches, heureusement,
Quoi qu'il en coûte ( enquête citoyenne partie 4)

Quoi qu'il en coûte ( enquête citoyenne partie 4)

Cet article fait suite aux articles pareillement intitulés "Quoi qu'il en coûte" et qui sont consacrés au désastre économique que nous vivons ainsi qu'à l'évaluation des vies humaines. Vous les retrouverez en cliquant sur le lien 1, 2 et 3. Mes précédents posts sur ce sujet ont mis en exergue un questionnement sur les différents usages, p
Au jardin parfum d'enfance

Au jardin parfum d'enfance

Dans un grain de sable voir un monde Dans chaque fleur des champs le Paradis. Au jardin recueillir les fleurs soufflées par le vent pour les poser sur un plateau, admirer leurs couleurs, leurs formes et surtout leur délicatesse. Beaucoup de fleurs des champs chez moi, j'aime leur fragilité, leur légèreté. Coquelicots, fleurs de lin, eschschol
SANOFI et les prédateurs

SANOFI et les prédateurs

ou l'histoire des financements de la recherche en France. J’en ai encore mal à la tête ! Malgré mon obstination et mes recherches laborieuses (et systématiques), figurez-vous que je n’ai toujours rien compris au financement de la recherche médicale en France! Et puis, d'abord, pourquoi ai-je voulu comprendre un sujet aussi ardu ? Eh bien p
Les regards d'Isabelle, en connivence avec Michèle

Les regards d'Isabelle, en connivence avec Michèle

Michèle nous offre cette jolie photo avec ce roman, Les Petits Bonheurs de Bernard Clavel qui parle d'hier, de ses parents, de l'humilité des gens de condition simple et des petits bonheurs intimes qui marquent une vie et font de nous ce que nous sommes. Si je décide aujourd'hui de feuilleter ces souvenirs, c'est dans l'espoir égoïste - probab
Le Congrès de philosophie d'Heidelberg - 1908 – 1

Le Congrès de philosophie d'Heidelberg - 1908 – 1

Nous savons déjà que, Anne-Laure et Jean-Baptiste fréquentent de près le cercle très philosophique des amis et parents Poincaré ; et en particulier Emile Boutroux, marié à Aline Poincaré, la sœur d'Henri... Emile Boutroux est un grand connaisseur et admiratif de la philosophie allemande ; il a même travaillé une douzaine d'années à l
C'est dimanche : Café fleuri pour journée ensoleillée !

C'est dimanche : Café fleuri pour journée ensoleillée !

Si chaque homme chaque jour jetait une fleur sur le chemin de son prochain, les routes de la terre seraient tellement plus agréables ! Mirages: Sabine Devieilhe - French Opera Arias. Album out 10 November 2017: http://wnrcl.me/mirages Soprano Sabine Devieilhe's signature operatic role, Lakmé...
Les parfums, les couleurs...

Les parfums, les couleurs...

A la lumière de l'ombre les pivoines se révèlent, parfums envoûtants. Delacroix aurait-il peint une nature morte ? Baudelaire écrit un poème ? Et Debussy une Rêverie ? J'écrirais sur la vie qui reprend doucement, La peur au ventre, parfois, L'insouciance aux yeux, souvent La joie au cœur, toujours. J'écrirais sur l'envie de serrer ceux qu
Les regards d'Isabelle : Je ne serai pas Maréchal de France...

Les regards d'Isabelle : Je ne serai pas Maréchal de France...

« Tu as raté ma leçon sur la bataille de Wagram ! pour ta punition tu vas me faire, pour demain, un petit poème très court sur la pomme de Napoléon, dit le maître. "La pomme de Napoléon . L’empereur aimait les cerises et aussi les pommes Avant les batailles il en distribuait aux hommes Plus elles étaient rondes et rouges Plus ils étaien
Les regards d'Isabelle : Première sortie

Les regards d'Isabelle : Première sortie

Première sortie, pour voir les roses de mai dans les jardins voisins. Ivresse des premiers pas dans un monde incertain et curieusement calme. De l'autre côté du trottoir un rosier à fleurs d'églantines me plonge dans un univers féérique. Pendant que j'admire la floraison aux tonalités sucrées, je perçois des chuchotements. Instinctivement
Quand Paris prend la pause...

Quand Paris prend la pause...

La ville est belle mais absente à elle-même, Les rues ne raisonnent plus du quotidien tapageur, Les jardins restent fermés sur leurs belles endormies Offertes aux plaisirs des oiseaux, des écureuils peut-être ! Y a t-il à Paris, comme à Londres, des renards Qui chercheraient, en vain, un ami à apprivoiser ? La ville est belle mais absente
Les regards d'Isabelle : la complicité du Super Héros d'Anthony

Les regards d'Isabelle : la complicité du Super Héros d'Anthony

Un grand merci à Anthony qui nous envoie l’aide de l’un de ses super héros-préférés. Dans ces temps troublés il serait bien utile ! Steven « Steve » Rogers est avant tout un soldat, figure patriotique et défenseur du monde libre crée en 1940 avant l’entrée des Etats Unis dans le conflit de la Seconde Guerre mondiale. Doté d'une co
A l’heure du réveil !

A l’heure du réveil !

Retrouver Paris ! Réveiller une vieille dame, une « belle à la tour dormant » qui pour la première fois depuis deux mois ne passera pas son après-midi à dormir devant la télévision, et qui sort de sa torpeur comme si rien ne s’était passé. Deux mois qui n’ont pas existé. Rire, échanger, partager, cogiter. Vivre ! La Défense est en
Après ?

Après ?

Entendu ce matin sur le répondeur de France inter : « Ca y est, on est déconfinés, tout va bien dans les hôpitaux, plus personne n'applaudit » (en substance. Eh bien oui, Madame : nous n'avons manqué aucune occasion de faire du bruit à 20 heures pendant tout le confinement, mais nous avons cessé dimanche soir. Bien sûr, tout ne va pas bie
La soumission volontaire se casse de leurs conneries

La soumission volontaire se casse de leurs conneries

Ils ne Méritent vraiment pas notre attention. Fait. Ne plus se remettre à s’en remettre à eux. Exact. C’est tranquillement leur Dire Non : comme ne plus donner les moyens aux pouvoirs d’avoir du pouvoir sur nous : ils n’en font surtout pas bon usage. Ils ne parlent jamais, d’ailleurs, en notre nom, trahissant et fliquant tout – donc
Café parfumé

Café parfumé

Un homme est façonné par ses expériences. Il est inutile d'espérer voir une pivoine pousser dans un désert. A la veille de retrouver - avec prudence - une dame âgée que je n'ai pas vue depuis plusieurs semaines et qui n'a eu d'autres visages amis que son adorable auxiliaire de vie pendant toute la durée du confinement, je me réjouis de la
Les regards d'Isabelle

Les regards d'Isabelle

Me voyez-vous ? Roméo se fait oublier pour savourer les parfums d'agrumes. Mais Isabelle nous offre un moment de belle simplicité.
Marc Elder, Le Peuple de la mer - Goncourt 1913

Marc Elder, Le Peuple de la mer - Goncourt 1913

C'est à Isabelle que je dois le plaisir d'avoir ce Goncourt 1913, je l'ai lu avec attention et émotion puisque mes ancêtres ont été ces gens de mer, la famille de mon Papa étant de Fécamp. Au-delà de ce détail personnel, l'intérêt que nous portons Isabelle et moi à ce livre est justifié par une cause commune, il a "volé" la vedette au
Madame Solario – 3-

Madame Solario – 3-

Dans cette troisième partie, la narratrice replace l'action sous le regard du jeune Bernard Middleton. La haute société de l'hôtel à Cadenabbia va réagir à ce que l'on commence à soupçonner de la vraie nature de la relation entre le frère et la sœur.... Bernard ressent fortement la violence qui anime le comte Kovanski. Le colonel Ross, t
On visite

On visite

Impossible de rester de marbre lorsque l'on visite le remarquable musée de l'Acropole ! Celui-ci fait partie des musts de toute visite de la capitale grecque et est d'ailleurs le musée le plus ...
Les regards d'Isabelle

Les regards d'Isabelle

Apprends à voir plus loin que ton regard ne porte Vous avez tous remarqué ces dernières semaines l'originalité, et l'esthétique des Regards d'Isabelle. Comme j'aime beaucoup ces univers dans lesquels Isabelle nous accueille volontiers, je lui réserve une rubrique sur ces pages qui s'intitulera toujours " Les regards d'Isabelle ", vous saurez
Déconfinement souhaité : Isabelle rêve d'évasion

Déconfinement souhaité : Isabelle rêve d'évasion

Villégiature C'est ce que nous conseille Carlo Goldoni dans La Trilogie de la villégiature. A revoir par les comédiens du Français, sur Madelen le site site l'Ina, si vous êtes abonné, N’êtes vous pas maître de votre temps ? Vous êtes libres de partir et revenir quand vous voulez ! Quand pourrons-nous nous poser la question sur le choi
Journal d'une confinée - Suite et fin !

Journal d'une confinée - Suite et fin !

Déconfinement ! Ce matin, par ma fenêtre ouverte, le chant des merles et une lumière timide me réveillent. 11 mai, jour 1 du déconfinement ! la lune me fait un clin d'oeil et je saute sur mon appareil-photo. Déjà le boulevard retrouve son niveau sonore tandis que le soleil se lève dans un ciel d'aquarelle. Ah ! tout rentrerait-il dans l'ord
N'oublions pas d'admirer les choses simples

N'oublions pas d'admirer les choses simples

Aujourd'hui un vent de liberté devrait souffler pour beaucoup. Certains, je pense à tous les acteurs de notre bien être qui n'ont jamais cessé de travailler pour nous tous, appréhendent sans doute ce retour à la presque normalité. D'autres y verront une forme de nouveau départ. Où que vous soyez, quoi que vous fassiez, je vous souhaite le
Le calme avant la tempête : Antoine M.

Le calme avant la tempête : Antoine M.

Merci à Antoine pour ces vues superbes, j'avoue aimer cet endroit froid certes mais si intéressant du point de vue du regard. Extrême réponse de la ville par Antoine, vues prises le 7 mai entre 20 h et 21 h, commentaires liés. la Défense libérée de l'activité incessante de ses hôtes confinés chez eux, ne boude pas son plaisir d'entrer da
Trousse

Trousse

17 mai 2018 - Cette épingle a été découverte par Joy Idiart. Découvrez vos propres épingles sur Pinterest et enregistrez-les.
JOURNAL D'UNE CONFINÉE.

JOURNAL D'UNE CONFINÉE.

Intuitions ? Dimanche 10 mai, veille du déconfinement. Le dimanche a toujours été pour moi un jour étrange : enfant, j'aurais donné dix dimanches pour un jeudi, tant je le trouvais ennuyeux. Plus tard, mes dimanches ont souvent été consacrés au ménage et au repassage... pas vraiment exaltant ! et aujourd'hui ? Retraitée, j'ai oublié tout
JOURNAL D'UNE CONFINÉE.

JOURNAL D'UNE CONFINÉE.

Du jour au lendemain en passant par la lune ! Il y a dans l'air comme un parfum d'allégresse. C'est que le 11 mai, date magique, approche à grands pas. Sera-ce la fin de ma chronique quotidienne ? sans doute pas. Il suffira d'en changer l'intitulé. En attendant, je me suis consacrée hier à un deuxième tableau en vue du triptyque annoncé. Il
Elle nous attend et elle ne peut attendre

Elle nous attend et elle ne peut attendre

La sortie, la belle, l’évasion, la quille, le flot de mots à dire . Les nouveaux points de vue, la fin d’un temps . Tout ceci appelle des explications pas encore bien rodées. Des précautions ou des impatiences. En tout cas, des projets plein la hotte…Il ne faudrait pas, alors, que l’envahissement des pouvoirs grandisse plus. Nous devons
Harmonie du soir

Harmonie du soir

Comment résister à la poésie du moment ? Baudelaire forcément vous vient à l'esprit. Harmonie du soir Voici venir les temps où vibrant sur sa tige Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ; Valse mélancolique et langoureux vertige ! Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ; Le
Confinement créatif : Noémie

Confinement créatif : Noémie

Noémie avec la collaboration remarquable de Jo, nous offre cette Dame à l'hermine, Léonard de Vinci 1489. Jo doit rêver de scènes de chasse en cette période confinée ! Bravo et merci à elles deux,
Ranger

Ranger

En tant que couturière, on a souvent nos armoires à tissus bien remplies (non ! non ! ne dites pas le contraire, je ne vous croirais pas !). On a nos petits tissus chouchous que l'on veut utilise...
Madame Solario – 2-

Madame Solario – 2-

Dans cette deuxième partie ( Chap 10), la narration se centre autour de madame Solario et de son frère, avec un changement de point de vue : celui d'Eugène, Nelly n'exprimant que très peu le sien... Bernard Middelton est à peine mentionné au cours de ces dix chapitres. Intéressant de remarquer le titre français du livre, ''Madame Solario'',
Confinement créatif : Isabelle Symphonie d'un nouveau monde

Confinement créatif : Isabelle Symphonie d'un nouveau monde

Voir à l’horizon un monde nouveau Combat Tumultueux mais glorieux des flots contre la roche séculaire voir à l’horizon un monde nouveau mais voir plus loin que les tons bleus Et respirer à plein poumons un nouvel air Une nouvelle phrase de nos vies engourdies. En plus de son tableau qui donne envie d'offrir son visage aux embruns, de ses mo
JOURNAL D'UNE CONFINÉE.

JOURNAL D'UNE CONFINÉE.

Une rue du XVIII ème à Paris. Zone rouge ! J'ai reçu ces photos hier. Un bar qui n'est pas ouvert pour cause de confinement, propose des consommations "à emporter". On voit que les Parisiens sont confinés en groupe ! Nous, Avignonnais réputés méridionaux donc indisciplinés, nous portons des masques et nous nous promenons seuls (sauf les en
Confinement créatif : Nathalie

Confinement créatif : Nathalie

Un moment hors du temps " Un moment rien que pour soi, qui réchauffe le cœur et l'esprit, crépitements d'histoires romantiques...chuuuuut " N athalie Merci à Nathalie qui nous offre une pause, je verrai bien une soirée paisible, devant cette petite flambée en attendant l'arrivée des vrais beaux jours alors que notre temps est arrêté encore