Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Parisianne

Ses blogs

Les musardises de Parisianne

Les musardises de Parisianne

Culture, littérature et découvertes. © Les musardises de Parisianne
Parisianne Parisianne
Articles : 455
Depuis : 09/01/2013

Articles à découvrir

Soyons sérieux...

Soyons sérieux...

Une fois n'est pas coutume, je voulais vous parler d'un sujet qui m'inquiète. Je ne vous donnerai pas une énième théorie sur le virus qui nous (pré)occupe depuis quelques mois, si vous manquez d'avis sur la question, allumez la télé ou foncez sur les réseaux sociaux, vous y trouverez de très nombreux et éminents spécialistes, je leur lai
Victoria Mas, Le Bal des folles

Victoria Mas, Le Bal des folles

Difficile de sortir un tel livre après le superbe roman d'Anna Hope La Salle de bal. J'ai d'ailleurs longuement hésité avant de me lancer dans cette lecture. Victoria Mas, dont c'est le premier roman, nous offre là un ouvrage bien documenté et bien mené. Je n'ai cependant pas adhéré avec l'histoire d'Eugénie qui parle aux défunts et se re
Marcel Proust, Du côté de chez Swann

Marcel Proust, Du côté de chez Swann

Ces deux photos montrent l'évolution d'un même lieu. La première photo est issue du fond Albert Khan, Archives de la planète, un projet documentaire initié par le banquier et philanthrope avec pour objectif de filmer et photographier le monde. Les dernière inventions des frères Lumière, l'autochrome (photos couleurs) et le cinématographe n
Proust, Du côté de chez Swann

Proust, Du côté de chez Swann

Un petit coup au carreau, comme si quelque chose l'avait heurté, suivi d'une ample chute légère comme de grains de sable qu'on eût laissé tomber d'une fenêtre au-dessus, puis la chute s'étendant, se réglant, adoptant un rythme, devenant fluide, sonore, musicale, innombrable, universelle : c'était la pluie.
Marcel Proust, Du côté de chez Swann

Marcel Proust, Du côté de chez Swann

« [...] je la voyais atteindre à cet or inaltérable et fixe des beaux jours, sur lequel l’ombre découpée de l’appui ouvragé de la balustrade se détachait en noir comme une végétation capricieuse [...] »
Prenons la clé des champs

Prenons la clé des champs

Nous connaissons tous cette jolie expression qui date du XIVe siècle et signifie "prendre sa liberté", elle est bien sûr tout à fait actuelle dans cette période de départ en vacances. J'ai pris l'expression à la lettre et suis allée glaner dans les champs ce bouquet de fleurs sauvages, dans lequel vous reconnaîtrez l’achillée, la tanais
Michel Déon, Les Poneys sauvages

Michel Déon, Les Poneys sauvages

Gallimard, Michel Déon Les Poneys sauvages, 1970 Ma bibliothèque regorge de livres plus ou moins vieux et de provenances diverses, souvenirs de famille, présents ou achats chez des bouquinistes ou en brocante. Je me suis décidée dernièrement à regrouper la collection Blanche de Gallimard que j'aime beaucoup en raison de son élégante sobri
Marcel Proust, Du côté de chez Swann

Marcel Proust, Du côté de chez Swann

et la demeure que j’avais rebâtie dans les ténèbres était allée rejoindre les demeures entrevues dans le tourbillon du réveil, mise en fuite par ce pâle signe qu’avait tracé au-dessus des rideaux le doigt levé du jour.
Petit bavardage entre amis...

Petit bavardage entre amis...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu Du côté de chez Swann Pourquoi soudain cette lecture ? Je serais bien en peine de l'expliquer. Je venais de terminer une de mes nombreuses lectures de l'été, Anatomie d'un chœur de Marie Nimier, et j'hésitais entre plusieurs livres un peu anciens, nombreux dans ma bibliothèque quand Proust s'est i