Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Les métiers d'antan

Par amour aux métiers d'autrefois, démonstrations, fêtes, patrimoine. Les métiers d'antan sont passionnant et font toujours plaisir à découvrir.

Gérée par Séguié christian

17 blogs

554 posts

10/06/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Sur le chemin des fours

Sur le chemin des fours

Je suis dans le coeur du patrimoine du fer. Après un premier bâtiment, des rivières de pierres, les fours sont visibles en bas. On passe par des mines un lac et puis une erreur, il aurait fallu prendre la croix qui va tranquillement aux fours. Au lieu de çà, je suis monté sur le sentier, un autre grand bâtiment, puis en bas on découvre les
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 126 à 140

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 126 à 140

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 114 à 125

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 114 à 125

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Vente de meubles Bordeux, 1817.

Vente de meubles Bordeux, 1817.

91 - une carafe en verre adjugée 1,20 francs à Julie Lesergent femme Grosselle à Auxi. 92 - une carafe en verre adjugée 1,15 francs à Déplanque-Daullé à Auxi. 93 - deux carafes adjugées 80 centimes à Hoyer de Rougefay. 94 - un encrier de faïence adjugé un franc à Charles Delattre, marchand à Auxi. 95 - un encrier et deux bénitiers ad
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

71 - un pied d'huilier, deux bouteilles en verre adjugés 20 centimes à Pierre Odé à Auxi. 72 - 6 pintes en faïence adjugées 50 centimes à soeur Marguerite. 73 - 4 bouteilles en verre adjugées 40 centimes à la veuve Froissart. 74 - 12 petits verre adjugés 40 centimes à Turbet aubergiste à Auxi. 75 - un pot en faïence adjugé 65 centimes
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

61 - une cognée, une serpe, une lanterne adjugées ensemble à 1,50 francs à Jean Baptiste Turbet à Auxi. 62 - deux crocs en fer adjugés 1,50 francs à Dufossé fils à Auxi. 63 - un fourchet adjugé 1,15 francs à Louis Mathieu Petit à Auxi. 64 _ Une seringue, un triangle, une jatte, une lanterne adjugés ensemble 1,20 francs à Magloire Marg
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 105 à 113

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 105 à 113

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

51 - deux pots de faïence adjugés 40 centimes à Antoine Langlois Auxi. 52 - deux pots de faïence adjugés 75 centimes à Jacques Beaudelot, de St Acheul. 53 - 6 petits verres adjugés 30 centimes à soeur Marguerite. 54 - 6 soucoupes et deux gobelets adjugés 55 centimes à Léturgez, notaire. 55 - 6 soucoupes et deux verres adjugés 70 centime
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

41 - 4 pots de faïence adjugés 40 centimes à madame Gosse veuve de Henri Bréelle d'Auxi. 42 - 2 pots de faïence adjugés 60 centimes à Carpentier, tanneur à Auxi. 43 - 4 carafes de verre adjugées 45 centimes à Hoyer, cultivateur à Rougefay 44 - un huilier en verre adjugé 1,10 francs à Hoyer. 45 - deux grands verres adjugés 40 centimes
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

31 - deux pots adjugés 1,20 francs à Thorillon, boucher à Auxi. 32 - trois pots de faïence adjugés 80 centimes à Thorillon 33 - deux pots adjugés un franc à Jean Baptiste Turbet, aubergiste. 34 - deux carafes de verres adjugées 1,30 francs à jean Baptiste Turbet, aubergiste. 35 - deux pots de faïence adjugés 75 centimes à Thorillon. 36
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

21 - 6 verres adjugés 75 centimes à Carpentier, tanneur à Auxi. 22 - 6 verres adjugés 60 centimes à Carpentier, tanneur. 23 - 6 verres adjugés 45 centimes à Marie Anne Couvillers veuve Hutin, Auxi. 24 - deux pots de faïence adjugés 35 centimes à Louis François Sevin. 25 - deux pots de faïence adjugés 1,50 francs à la veuve Prieur, Aux
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 91 à 104

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 91 à 104

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Ogez, 1828.

Ogez, 1828.

Le 5 juillet 1828, Catherine Aldegonde Acloque, veuve de François Bernard Ogez, cultivateur à La Neuville fait donation au neveu de son mari, Médard Joseph Ogez, de La Neuville, d'une demi maison à La Neuville de 3 ares 27 ca, de 3/4 d'un enclos de 54 ares, de 21 ares 45 ca Ces biens étant évalués au revenu annuel de 85 francs. Pour écrire
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 70 à 90

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 70 à 90

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Meubles Bordeux, 1817.

Meubles Bordeux, 1817.

11 - une lèchefritte, deux cuillers à arroser, un poêlon adjugés ensemble 1,20 francs à Magloire Margage, chaudronnier à Auxi. 12 - une poêle à frire adjugée 60 centimes à André Vasseur, maréchal à Auxi. 13 - deux pots de faïence adjugés 60 centimes à Pélagie Monvoisin de Maizicourt. 14 - deux pots de faïence adjugés un franc à
Meubles Bordeux, 1817.

Meubles Bordeux, 1817.

Le 2juin 1817 et les jours suivants a lieu la vente des meubles de la famille Bordeux suite au décès de Louis Bordeux, marchand auxilois; la famille Bordeux a toujours des descendants à Auxi et le magasin de mercerie Bordeux-Schnel sis sur la place a récemment fermé ses portes pour faire place à une boulangerie. Il y a en tout 1 146 articles
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 48 à 55

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 48 à 55

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 38 à 47

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 38 à 47

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Auberge du cheval Noir, 1813.

Auberge du cheval Noir, 1813.

Le 21 septembre 1813, Sulpice Duboille, maire d'Auxi, adresse la lettre suivante au sous-préfet de Saint-Pol: "Monsieur, J'ai l'honneur de vous adresser avec ces pièces que vous avez bien voulu me communiquer relativement à la demande du sieur Fourdrinoy, aubergiste à Auxi, copie des lettres tant du capitaine de la gendarmerie, de M. le génér
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 30 à 37

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 30 à 37

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 1 à 29

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 1 à 29

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Dernière exposition éphémère pour janvier 2017

Dernière exposition éphémère pour janvier 2017

Dans le porte comporte, l'année dernière des présentations éphémères étaient au programme sauf que cette présentation n'était visible que sur internet. Cette année une présentation sera faite et visible aussi aux vrais visiteurs. Cette présentation est la dernière de la 9ème édition de l'Entre-Fêtes. Pour cette dernière, le porte c
Rabot simple mais copeaux artistiques

Rabot simple mais copeaux artistiques

Au rabot simple on rabote, aplani le bois. Sur du pin, les copeaux vont être nombreux. Et si au moment de vider le rabot, une sculpture arrive, c'est un cadeau de plus. Une montagne de copeaux. Les copeaux tombent. Copeau trop beau. Le rabot en entier. Douceur dans la lumière de l'Entre-Fêtes.
Traitements d'instituteurs, 1857.

Traitements d'instituteurs, 1857.

Le 10 octobre 1857, l'Inspecteur d'Académie de Douai répond au maire d'Auxi au sujet d'une demande de celui-ci concernant les traitements d'instituteurs: "Monsieur le Maire, Je m'empresse de répondre aux diverses questions contenues dans la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire le 8 octobre. 1° M. Roblique a été agréé le 28 sep
Scier à la coquille Saint-Jacques suite

Scier à la coquille Saint-Jacques suite

Dernièrement j'avais montré à la surprise générale, une démonstration d'avant l'invention de la scie. Car l'ancêtre de la scie est bien la coquille Saint-Jacques. Alors bon, le lire c'est bien, le tester c'est mieux. L'année dernière cela avait marché, enfin scié, du bois tendre, de sapin. Mais du châtaignier, un bois dur, c'est peut-ê
Prisée Delgove, 1743 (6).

Prisée Delgove, 1743 (6).

Il y a 200 livres d'argent comptant. Les dettes passives sont : - arrérages de loyers à Saint-Lô 550 livres - tailles, capitations de 1738 157 livres - collecteurs de sel 4 livres - 5 mois de salaire à un valet 17 livres 15 sols - à un berger de Saint-Lô 14 livres - 4 mois de salaire à une servante 9 livres 10 sols - solde du prix d'un cheva
Prisée Delgove, 1743 (5).

Prisée Delgove, 1743 (5).

On évalue ensuite les labours, semailles et fumiers: - 63 journaux et demi de terre labourée portant blé - 31 septiers, 8 boisseaux de blé livré sur les dites terres - 65 journaux de mars labourés d'une roye de charrue - 3 journaux de semneces ivernaches - les labours de 59 journaux - 16 journaux de fumier charrié sur la jachère en blé le
Prisée Delgove, 1743 (4).

Prisée Delgove, 1743 (4).

Dans les réserves, on trouve encore : - un chariot équipé évalué à 72 livres - une charrette équipée évaluée à 32 livres - une vieille charrette évaluée à 6 livres - deux charrues, 4 binots et accessoires évalués ensemble à 28 livres - deux herches évaluée à 7 livres - 7 porcs coureurs et 3 truies évalués ensemble à 62 livres
Nouvelle doucine en démonstration

Nouvelle doucine en démonstration

Nouvelle démonstration à l'Entre-Fêtes avec un rabot doucine. Et un peu plus qu'aux premiers copeaux. Un rabot signé un canard ou d'un oie. Présentation, rabotage de sapin, copeaux sont au programme. Présentation du rabot et de sa signature. La démonsration commence. En gros plan maintenant. Des vues au niveau du bois à raboté. Regard sur
un vieux couteau

un vieux couteau

Et si l'outil le plus inatendu dans un musée du patrimoine était finalement le plus utile et qu'il est toujours indispensable. Un couteau ancien, oublié par son propriétaire, vieilli par le temps, avant de finir dans le musée de l'Entre-Fêtes. Outils anciens, riche ou pauvre, tous les outils ont une histoire respectable. Ce couteau au bois pr
Prisée Delgove, 1743 (3).

Prisée Delgove, 1743 (3).

Dans les réserves, on trouve encore: - 56 coiffes et bonnets évalués à 36 livres - 2 ruches évaluées à 4 livres - 59 livres d'étain évaluées à 41 livres - 26 boisseaux de vesche évalués à 10 livres - 26 septiers de blé à battre évalués à 260 livres - un cent de glouis évalué à 17 livres - 6 cents de jarbées évalués à 33 li
La pénétrante troisième !

La pénétrante troisième !

Il faut araser le bois de vigne sur le saladier pour la grande démonstration. Retour à la scie ancienne pénétrante pour ce faire. En deux fois pour ici, mais tout est là. C'est l'épisode précédent pour la grande démonstration. Un râté photographique, mais finalement je trouve le résultat sympa. Mais à refaire en bien. C'est mieux ! Le
Prisée Delgove, 1743 (2).

Prisée Delgove, 1743 (2).

Dans les réserves, on trouve : - 61 bottes de lin non couché évaluées à 37 livres - un septier de linuisse évalué à 9 livres - 40 septier d'avoine évalués à 160 livres - 9 septier de blé évalués à 90 livres - deux pièces d'étoffes soit 23 aulnes évaluées à 59 livres - un autre pièce d'étoffe évaluée à 93 livres - 6 nappes
Démonstration à un bouvet à lambris

Démonstration à un bouvet à lambris

Il y en a trois dans l'exposition, des rabots doubles pour faire le lambris. C'est donc un rabot bouvet car il y a un guide. Une petite démo au premier copeau. Juste pour voir que l'un rentre dans l'autre pour faire un assemblage. Présentation sous les lumières de l'Entre-Fêtes. Pour bien voir les deux côtés. La démo commence. Deux vues d'en
Pour la beauté du geste avec le vieux bouvet

Pour la beauté du geste avec le vieux bouvet

Pour la beauté du geste. Dans l'Entre-Fêtes, le patrimoine est vivant, il bouge. Les tables ne sont pas remplies d'outils ou des oeuvres en bois qui ne doivent pas être toucher. Ici on touche, on regard, on fait des démonstrations, et puis si l'outil est fatigué, la démonstration sera "à vide" sans toucher le bois, mais avec le geste. Par am
L'outil la coquille Saint Jacques

L'outil la coquille Saint Jacques

Dans l'exposition de l'Entre-Fêtes tout est possible. L'année dernière, une démonstration pouvait surprendre. Sur la table des outils anciens une coquille Saint-Jacques. Alors si pour le repas, c'est classique. Pour les chemins de Compostelle aussi. Mais dans les métiers du bois ? Et pourtant sans la coquille Saint-Jacques, il n'y aurait pas e
Outils sous les projecteurs

Outils sous les projecteurs

Du monde en ce 26 décembre, et voici quelques outils qui ont été en vedette. On parle de quoi questions outils. Non pris en photos les fers de toupie et la grande et petite serpe. La grande doucine. Une petite démo à la doucine. Les rabots guillaumes. Les bouvets.
Phosphates, 1893.

Phosphates, 1893.

Au cours de la séance du 18 février 1893 du conseil municipal d'Auxi, le rapport de la commission des chemins tend à faire entretenir la rue du Pont Neuf et la rue des Gobelets par madame Gourdin à cause de ses charrois de phosphates (ceux-ci viennent en général de Buire-au-Bois et se dirigent vers la gare d'Auxi) ou de lui réclamer une subv
Du changement sur la table aux outils

Du changement sur la table aux outils

Comme il y a la présentation éphémère, elle a changé aujourd'hui même, les outils de la grande table changent aussi souvent de place. Revoici quelques rabots ou outils de fer qui ont voyagé durant les premiers jours. Les outils sur le fer. Avec le bouvet, bien devant. Sous l'escabeau aussi du changement.
Démonstration d'un rabot doucine

Démonstration d'un rabot doucine

C'est un classique de l'Entre-Fêtes, une démonstration métier d'antan avec un rabot doucine. Pas le plus grand, mais celui-là a un petit guide. Sur du sapin, la démonstration a bien donné. Logiquement je m'arrête au premier copeau, ici il y en aura beaucoup. Présentation du bouvet. Démonstration. Rabot plein. on voit déjà les marque. Cel
Rabotage de la bûche

Rabotage de la bûche

Après un sciage plus compliqué que prévu, voici le temps de décorer la bûche avec des coups de rabot. Au rabot classique. Un rabot à vider Rabotage au rabot.
A la scie à cadre pour la bûche

A la scie à cadre pour la bûche

En ce 24 décembre, dans l'exposition de l'Entre-Fêtes. Je fais une bûche en bois. L'année dernière il n'y avait pas eu de problème. alors que le bois était dur avec du mûrier. En pin cela devrait-être plus simple et pourtant, la scie bloque. Un petit passage, avant de prendre la scie d'habituelle. C'est l'épisode précédent.
Problème de manche de scie

Problème de manche de scie

La bûche de Noël version Entre-Fêtes commence bien et puis problème le manche de la scie de long ne tien plus. Mais j'ai continué, je n'aurai pas dû ! en gagnant une coupure. C'est l'épisode précédent. Couleurs de fête sur la bûche. Une ligne plutôt droite sans être parfaite. Dans le mouvement ou pas. Les copeaux pleuvent. Pin et fer.
La nouvelle scie de long pour la bûche de Noël

La nouvelle scie de long pour la bûche de Noël

Après avoir choisi le bois, ce sera du pin. Il faut le scier en deux. Mon choix ira sur la nouvelle scie de long. Le choix ne sera pas bon, problème du manche, la démonstration n'ira pas à son terme. C'est l'épisode précédent. La scie de long, les autres sont aux murs ou au plafond. Pour la photo avec de commencer. D'un côté c'est moi, de
Général Déplanque, 1889.

Général Déplanque, 1889.

Les obsèques du général Déplanque qui ont eu lieu le 12 février 1889 font l'objet du compte-rendu dans "l'Abbevillois" du 16 février. Le général Déplanque était président de l'association amicale du collège d'Abbeville. Le 25 juillet 1889 a lieu une cérémonie au collège d'Abbeville avec apposition d'une plaque commémorative. Pour é
Au premier copeau sur la colombe

Au premier copeau sur la colombe

Dans l'exposition de l'Entre-Fêtes les démonstrations sont rapides et s'arrêtent souvent au premier copeau. Aujourd'hui une demande classique, la colombe, l'outil, le rabot, la poutre qui demande, qui surprend. C'est l'outil fixe, une révolution à l'époque. Mise en place, passage, reste des copeaux de la dernière démonstration puis un nouve
Et le manche de la gouge cassa

Et le manche de la gouge cassa

Ce aussi ce qui peut arriver, cette gouge ancienne avait un manche particulièrement abîmé. Ce qui devait arriver arriva, le manche cassa. L'occasion aussi de faire des photos. L'occasion sera rêvée d'un faire un autre dans un bois différent, pas encore choisi, on verra bien. Et voici la casse, sur le rabot colombe.
Traçage, gouges et collage

Traçage, gouges et collage

Trois démonstrations, après le sciage, place au traçage, à l'incrustation avec l'aide des gouges, puis au collage. Une incrustation pénible, car l'attaque n'est possible que sur le grand côté, et le bois s'ouvre. Enfin de côté faire le trou, pas trop de photos car pas de beau copeau. C'est l'épisode précédent. Traçage. A la gouge pour
Au rabot simple

Au rabot simple

Le rabot simple est un rabot à aplanir, ou à replanir ou encore raplanir. Outil ancien, indispensable autrefois pour tous les métiers du bois. J'ai une petite planche de pin qui faut rendre lisse, trop petit pour utiliser la raboteuse d'aujourd'hui, trop pénible de le faire à ponceuse à cause de l'encrassage du papier, le rabot d'autrefois se
Général Déplanque , 1903.

Général Déplanque , 1903.

Voici un extrait du "journal de Saint-Pol" du 19 avril 1903: "M. Pruvost déclare très franchement (dans la conférence du 13 avril 1903) qu'il abandonne en son héros (le général Déplanque) l'homme avec ses grands défauts. Il sait qu'il était brusque,bourru, que son caractère était détestable et que, dans sa conversation, on rencontrait p
Araser avec une scie ancienne pénétrante

Araser avec une scie ancienne pénétrante

Le saladier est pour la troisième fois vedette de la grande démo ! Il s'agit de faire une démonstration avec une suite, avec la décoration complète du saladier. Un saladier donné pour réparation et qui ne pouvant l'être, m'a été donné. Après la décoration extérieure, voici le temps de la décoration intérieure. Après l'incrustation,
Exposition éphémère du 20 décembre 2016

Exposition éphémère du 20 décembre 2016

Dans le porte comporte, l'année dernière des présentations éphémère était au programme sauf que cette présentation n'était visible que sur internet. Cette année une présentation sera faite et visible aussi aux vrais visiteurs. Cette présentation a pour but aussi de changer tous les jours, en fonction du temps pour faire une belle prése
général Déplanque, 1903.

général Déplanque, 1903.

Voici un extrait de la conférence donnée par M. Pruvost le 13 avril 1903: "La petite ville d'Auxi-le-Château, dans le cimetière de laquelle reposent les restes du général Déplanque sous un très simple monument funéraire de famille peut, à juste titre, être fière; elle doit même se montrer heureuse d'avoir donné le jour à ce vaillant
Visite de l'école de Tollent en 1878.

Visite de l'école de Tollent en 1878.

Voici un extrait du rapport fait à la délégation cantonale d'Auxi-le-Château le 15 décembre 1878. " L'école de Tollent est basse, petite, pas trop éclairée: placée vers le nord, elle voit peu le soleil. Quarante six élèves y sont tassés. L'instituteur, faute de places, est obligé de mettre les plus petits sur le pas de la chaire. Il r
Du bon usage des cimetières: 1734.

Du bon usage des cimetières: 1734.

Les cimetières n'ont pas toujours été ces lieux souvent désertés, exclusivement réservés aux morts et à leurs visiteurs, lieux de recueillement et de silence. Jusqu'à la loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905, l'église paroissiale Saint Martin d'Auxi a, comme toutes les autres, une fabrique, mot qui désigne à la fois les bi
Un brevet d'apprentissage à Willencourt en 1700.

Un brevet d'apprentissage à Willencourt en 1700.

A cette époque, on fait souvent le même métier de père en fils. Les études que l'on appellerait aujourd'hui secondaires restent le lot d'une infime minorité. L'apprentissage est le moyen le plus courant d'accéder à un métier manuel. Le 19 mai 1700, Pierre Daussy, papetier à Willencourt, engage Jacques Riquart, jeune homme à marier, comme
Général Déplanque, 1903.

Général Déplanque, 1903.

Dans "l'Avenir d'Arras et du Pas-de-Calais" du mardi 13 janvier 1903, Théodore Pruvost qui est un peu son parent et son biographe, écrit à propos du général Déplanque: "Dans notre mémoire d'enfant s'est profondément incrusté le masque énergique du général Louis Déplanque, souvent rencontré sur la route de Doullens à Aauxi-le-Château