Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Les métiers d'antan

Par amour aux métiers d'autrefois, démonstrations, fêtes, patrimoine. Les métiers d'antan sont passionnant et font toujours plaisir à découvrir.

Gérée par Séguié christian

17 blogs

523 posts

10/06/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

La pénétrante troisième !

La pénétrante troisième !

Il faut araser le bois de vigne sur le saladier pour la grande démonstration. Retour à la scie ancienne pénétrante pour ce faire. En deux fois pour ici, mais tout est là. C'est l'épisode précédent pour la grande démonstration. Un râté photographique, mais finalement je trouve le résultat sympa. Mais à refaire en bien. C'est mieux ! Le
Prisée Delgove, 1743 (2).

Prisée Delgove, 1743 (2).

Dans les réserves, on trouve : - 61 bottes de lin non couché évaluées à 37 livres - un septier de linuisse évalué à 9 livres - 40 septier d'avoine évalués à 160 livres - 9 septier de blé évalués à 90 livres - deux pièces d'étoffes soit 23 aulnes évaluées à 59 livres - un autre pièce d'étoffe évaluée à 93 livres - 6 nappes
Démonstration à un bouvet à lambris

Démonstration à un bouvet à lambris

Il y en a trois dans l'exposition, des rabots doubles pour faire le lambris. C'est donc un rabot bouvet car il y a un guide. Une petite démo au premier copeau. Juste pour voir que l'un rentre dans l'autre pour faire un assemblage. Présentation sous les lumières de l'Entre-Fêtes. Pour bien voir les deux côtés. La démo commence. Deux vues d'en
Pour la beauté du geste avec le vieux bouvet

Pour la beauté du geste avec le vieux bouvet

Pour la beauté du geste. Dans l'Entre-Fêtes, le patrimoine est vivant, il bouge. Les tables ne sont pas remplies d'outils ou des oeuvres en bois qui ne doivent pas être toucher. Ici on touche, on regard, on fait des démonstrations, et puis si l'outil est fatigué, la démonstration sera "à vide" sans toucher le bois, mais avec le geste. Par am
L'outil la coquille Saint Jacques

L'outil la coquille Saint Jacques

Dans l'exposition de l'Entre-Fêtes tout est possible. L'année dernière, une démonstration pouvait surprendre. Sur la table des outils anciens une coquille Saint-Jacques. Alors si pour le repas, c'est classique. Pour les chemins de Compostelle aussi. Mais dans les métiers du bois ? Et pourtant sans la coquille Saint-Jacques, il n'y aurait pas e
Outils sous les projecteurs

Outils sous les projecteurs

Du monde en ce 26 décembre, et voici quelques outils qui ont été en vedette. On parle de quoi questions outils. Non pris en photos les fers de toupie et la grande et petite serpe. La grande doucine. Une petite démo à la doucine. Les rabots guillaumes. Les bouvets.
Phosphates, 1893.

Phosphates, 1893.

Au cours de la séance du 18 février 1893 du conseil municipal d'Auxi, le rapport de la commission des chemins tend à faire entretenir la rue du Pont Neuf et la rue des Gobelets par madame Gourdin à cause de ses charrois de phosphates (ceux-ci viennent en général de Buire-au-Bois et se dirigent vers la gare d'Auxi) ou de lui réclamer une subv
Du changement sur la table aux outils

Du changement sur la table aux outils

Comme il y a la présentation éphémère, elle a changé aujourd'hui même, les outils de la grande table changent aussi souvent de place. Revoici quelques rabots ou outils de fer qui ont voyagé durant les premiers jours. Les outils sur le fer. Avec le bouvet, bien devant. Sous l'escabeau aussi du changement.
Démonstration d'un rabot doucine

Démonstration d'un rabot doucine

C'est un classique de l'Entre-Fêtes, une démonstration métier d'antan avec un rabot doucine. Pas le plus grand, mais celui-là a un petit guide. Sur du sapin, la démonstration a bien donné. Logiquement je m'arrête au premier copeau, ici il y en aura beaucoup. Présentation du bouvet. Démonstration. Rabot plein. on voit déjà les marque. Cel
Rabotage de la bûche

Rabotage de la bûche

Après un sciage plus compliqué que prévu, voici le temps de décorer la bûche avec des coups de rabot. Au rabot classique. Un rabot à vider Rabotage au rabot.
A la scie à cadre pour la bûche

A la scie à cadre pour la bûche

En ce 24 décembre, dans l'exposition de l'Entre-Fêtes. Je fais une bûche en bois. L'année dernière il n'y avait pas eu de problème. alors que le bois était dur avec du mûrier. En pin cela devrait-être plus simple et pourtant, la scie bloque. Un petit passage, avant de prendre la scie d'habituelle. C'est l'épisode précédent.
Problème de manche de scie

Problème de manche de scie

La bûche de Noël version Entre-Fêtes commence bien et puis problème le manche de la scie de long ne tien plus. Mais j'ai continué, je n'aurai pas dû ! en gagnant une coupure. C'est l'épisode précédent. Couleurs de fête sur la bûche. Une ligne plutôt droite sans être parfaite. Dans le mouvement ou pas. Les copeaux pleuvent. Pin et fer.
La nouvelle scie de long pour la bûche de Noël

La nouvelle scie de long pour la bûche de Noël

Après avoir choisi le bois, ce sera du pin. Il faut le scier en deux. Mon choix ira sur la nouvelle scie de long. Le choix ne sera pas bon, problème du manche, la démonstration n'ira pas à son terme. C'est l'épisode précédent. La scie de long, les autres sont aux murs ou au plafond. Pour la photo avec de commencer. D'un côté c'est moi, de
Général Déplanque, 1889.

Général Déplanque, 1889.

Les obsèques du général Déplanque qui ont eu lieu le 12 février 1889 font l'objet du compte-rendu dans "l'Abbevillois" du 16 février. Le général Déplanque était président de l'association amicale du collège d'Abbeville. Le 25 juillet 1889 a lieu une cérémonie au collège d'Abbeville avec apposition d'une plaque commémorative. Pour é
Au premier copeau sur la colombe

Au premier copeau sur la colombe

Dans l'exposition de l'Entre-Fêtes les démonstrations sont rapides et s'arrêtent souvent au premier copeau. Aujourd'hui une demande classique, la colombe, l'outil, le rabot, la poutre qui demande, qui surprend. C'est l'outil fixe, une révolution à l'époque. Mise en place, passage, reste des copeaux de la dernière démonstration puis un nouve
Et le manche de la gouge cassa

Et le manche de la gouge cassa

Ce aussi ce qui peut arriver, cette gouge ancienne avait un manche particulièrement abîmé. Ce qui devait arriver arriva, le manche cassa. L'occasion aussi de faire des photos. L'occasion sera rêvée d'un faire un autre dans un bois différent, pas encore choisi, on verra bien. Et voici la casse, sur le rabot colombe.
Traçage, gouges et collage

Traçage, gouges et collage

Trois démonstrations, après le sciage, place au traçage, à l'incrustation avec l'aide des gouges, puis au collage. Une incrustation pénible, car l'attaque n'est possible que sur le grand côté, et le bois s'ouvre. Enfin de côté faire le trou, pas trop de photos car pas de beau copeau. C'est l'épisode précédent. Traçage. A la gouge pour
Au rabot simple

Au rabot simple

Le rabot simple est un rabot à aplanir, ou à replanir ou encore raplanir. Outil ancien, indispensable autrefois pour tous les métiers du bois. J'ai une petite planche de pin qui faut rendre lisse, trop petit pour utiliser la raboteuse d'aujourd'hui, trop pénible de le faire à ponceuse à cause de l'encrassage du papier, le rabot d'autrefois se
Général Déplanque , 1903.

Général Déplanque , 1903.

Voici un extrait du "journal de Saint-Pol" du 19 avril 1903: "M. Pruvost déclare très franchement (dans la conférence du 13 avril 1903) qu'il abandonne en son héros (le général Déplanque) l'homme avec ses grands défauts. Il sait qu'il était brusque,bourru, que son caractère était détestable et que, dans sa conversation, on rencontrait p
Araser avec une scie ancienne pénétrante

Araser avec une scie ancienne pénétrante

Le saladier est pour la troisième fois vedette de la grande démo ! Il s'agit de faire une démonstration avec une suite, avec la décoration complète du saladier. Un saladier donné pour réparation et qui ne pouvant l'être, m'a été donné. Après la décoration extérieure, voici le temps de la décoration intérieure. Après l'incrustation,
Exposition éphémère du 20 décembre 2016

Exposition éphémère du 20 décembre 2016

Dans le porte comporte, l'année dernière des présentations éphémère était au programme sauf que cette présentation n'était visible que sur internet. Cette année une présentation sera faite et visible aussi aux vrais visiteurs. Cette présentation a pour but aussi de changer tous les jours, en fonction du temps pour faire une belle prése
général Déplanque, 1903.

général Déplanque, 1903.

Voici un extrait de la conférence donnée par M. Pruvost le 13 avril 1903: "La petite ville d'Auxi-le-Château, dans le cimetière de laquelle reposent les restes du général Déplanque sous un très simple monument funéraire de famille peut, à juste titre, être fière; elle doit même se montrer heureuse d'avoir donné le jour à ce vaillant
Visite de l'école de Tollent en 1878.

Visite de l'école de Tollent en 1878.

Voici un extrait du rapport fait à la délégation cantonale d'Auxi-le-Château le 15 décembre 1878. " L'école de Tollent est basse, petite, pas trop éclairée: placée vers le nord, elle voit peu le soleil. Quarante six élèves y sont tassés. L'instituteur, faute de places, est obligé de mettre les plus petits sur le pas de la chaire. Il r
Du bon usage des cimetières: 1734.

Du bon usage des cimetières: 1734.

Les cimetières n'ont pas toujours été ces lieux souvent désertés, exclusivement réservés aux morts et à leurs visiteurs, lieux de recueillement et de silence. Jusqu'à la loi de Séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905, l'église paroissiale Saint Martin d'Auxi a, comme toutes les autres, une fabrique, mot qui désigne à la fois les bi
Un brevet d'apprentissage à Willencourt en 1700.

Un brevet d'apprentissage à Willencourt en 1700.

A cette époque, on fait souvent le même métier de père en fils. Les études que l'on appellerait aujourd'hui secondaires restent le lot d'une infime minorité. L'apprentissage est le moyen le plus courant d'accéder à un métier manuel. Le 19 mai 1700, Pierre Daussy, papetier à Willencourt, engage Jacques Riquart, jeune homme à marier, comme
Général Déplanque, 1903.

Général Déplanque, 1903.

Dans "l'Avenir d'Arras et du Pas-de-Calais" du mardi 13 janvier 1903, Théodore Pruvost qui est un peu son parent et son biographe, écrit à propos du général Déplanque: "Dans notre mémoire d'enfant s'est profondément incrusté le masque énergique du général Louis Déplanque, souvent rencontré sur la route de Doullens à Aauxi-le-Château
Patrimoine sur le sentier d'enfer

Patrimoine sur le sentier d'enfer

Le chemin d'enfer commence et la balade patrimoine est extraordinaire. Après des paysages à couper le souffle, le petit sentier devient grand. On se trouve sur l'ancienne voie ferrée. 7ème épisode, et vous trouverez la carte sur l'épisode précédent. Quelques mètres plus loin, un vestige de plus, outils de fer, ou d'enfer car, disons-le ou
La mère du général Déplanque.

La mère du général Déplanque.

La mère du général Déplanque meurt le 18 avril 1880, alors que lui-même, mis à la retraite, est revenu à Auxi où il a d'ailleurs un fils naturel, Guislain Delporte, fils de Joséphine Delporte. Le général a toujours entretenu une correspondance avec sa mère; voici deux "morceaux choisis": En 1859, il écrit à sa mère, au sujet d'une ta
Général Déplanque, 1875.

Général Déplanque, 1875.

Le 14 mai 1875, le général Déplanque prend, à Périgueux, le commandant de la 47ème brigade d'infanterie de la 24ème division du 12ème Corps d'armée. Mis en disponibilité le 31 décembre 11875, il revient à Auxi. Il a alors 55 ans. Pour écrire cet article, j'ai consulté la série B des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainv
Une vente par adjudication en 1844.

Une vente par adjudication en 1844.

C'est Marie-Françoise Barthélémy, veuve de Pierre Charles Labbé puis de Louis Tellier, ancien notaire et tutrice de ses deux enfants mineurs, Sophie et Auguste Tellier, qui met en vente cette maison. Celle-ci consiste en un principal logis construit en pierres et briques et couvert en ardoises, divisé au rez-de-chausée en trois places (pièce
Général Déplanque, 1870-71.

Général Déplanque, 1870-71.

Le colonel Déplanque reçoit, le 22 septembre 1870, l'ordre de former trois bataillons de guerre de 1 000 hommes chacun. Ils arrivent à Toulon (venant d'Algérie) le 11 octobre et sont dirigés sur Blois pour prendre part à la campagne de la Loire. Général le 3 octobre 1870, il est à la tête de la 2ème brigade de la 1ère division du 16ème
Général Déplanque, jeunesse.

Général Déplanque, jeunesse.

Le "général Déplanque" est issu d'une vieille famille auxiloise aussi bien du côté paternel que du côté maternel. Les trois frères Déplanque sont nés dans les années 1820. Louis Joseph le 23 février 1820. harles Gustave le 21 mai 1822. Charles Antoine Henri le 21 février 1828. Il fait ses études d'abord au collège d'Auxi, dirigé par
Une nacelle pour la commune, 1984.

Une nacelle pour la commune, 1984.

J'ai choisi ce document où apparaît une décision du conseil municipal qui a trait à l'équipement de la commune. Au fil des décennies, le matériel de la commune a, en effet, pris de l'ampleur tant au niveau quantitatif qu'au niveau qualitatif. Régis Renoncourt. Il s'agit du compte-rendu paru dans "l'Abeille de la Ternoise" du 7 janvier 1984
Le 36ème anniversaire du 8 mai 1945.

Le 36ème anniversaire du 8 mai 1945.

Deux photos illustrent un article de "l'Abeille de la Ternoise" du 16 mai 1981, article qui s'intitule : "MM. Claude Caron et Albert Hecquet à l'honneur lors du 36ème anniversaire du 8 mai 1945". La première est une vue d'ensemble de l'assistance: visiblement, Claude Caron, président des Anciens Combattants s'avance vers le monument aux morts;
Général Déplanque, 1854.

Général Déplanque, 1854.

Les trois frères Déplanque sont militaires. Le "général Déplanque" est l'aîné. Il sont tous trois en Crimée en 1854-56. Les deux aînés sont chevaliers de la Légion d'Honneur à la fin de la campagne. L'aîné devient chef de bataillon. Pour écrire cet article, j'ai consulté la série B des archives départementales du Pas-de-Calais à
Général Déplanque, 1867.

Général Déplanque, 1867.

En 1867, le colonel Déplanque (futur général) commande la Légion. Il arrive en Algérie le 24 septembre 1867. Pour écrire cet article, j'ai consulté la série B des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville. Régis Renoncourt.
Général Déplanque, 1863.

Général Déplanque, 1863.

Le futur général Déplanque embarque pour le Mexique sur le "Tilsitt" le 3 février 1863. Il dirige des colonnes expéditionnaires contre les "rebelles". Il est commandant et dirige le bataillon chargé d'installer Maximilien à Mexico. Il est promu lieutenant-colonel le 12 août 1864. Il revient à Best le 4 avril 1867. Pour écrire cet article,
Général Déplanque, 1860.

Général Déplanque, 1860.

Le "général Déplanque" ne prend pas part à la campagne d'Italie proprement dite. Le 1er bataillon du 7ème de ligne participe à l'occupation de Rome de 1860 à 1863. Le "général" rentre en France le 5 janvier 1863. Pour écrire cet article, j'ai consulté la série B des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville. Régis Renonco
Le père du général Déplanque.

Le père du général Déplanque.

Louis Joseph Déplanque, père du "général Déplanque" , reçoit, en tant que capitaine des sapeurs-pompiers d'Auxi, en 1846, la médaille d'honneur de 1ère classe, en argent, pour le courage et le dévouement dont il a fait preuve à Auxi-le-Château et notamment dans la nuit du 9 au 10 avril 1844 (un incendie dévastateur a lieu cette nuit-là
Général Déplanque, jeunesse.

Général Déplanque, jeunesse.

Né en 1820, le futur général Déplanque est nommé, en juin 1841, sous-lieutenant aux grenadiers, une compagnie d'élite. En octobre 1844, il est lieutenant. En juin 1849, il est capitaine au 50ème de ligne. Il est envoyé en Italie où il devient capitaine adjoint major en janvier 1851. Revenu en France, il concourt énergiquement à la répre
Général Déplanque, jeunesse.

Général Déplanque, jeunesse.

Né en 1820, à Auxi, le futur général Déplanque fréquente, de 1838 à 1840 l'école spéciale militaire. Il en sort 93ème sur 166. Il est sous-lieutenant au 50ème de ligne, en garnison à Lille. C'est l'époque où "la modeste fortune paternelle avait sombré dans des entreprises quelque peu téméraires et des spéculations désastreuses."
Salaires, 1870.

Salaires, 1870.

Le salaire des ouvriers employés dans les ateliers de charité restant fixé à un franc par jour, le conseil municipal d'Auxi, au cours de sa séance du 30 septembre 1870, nomme une Commission qui essaiera d'obtenir des boulangers et des bouchers "si faire se peut" une baisse du prix du pain et de la viande. Pour écrire cet article, j'ai consult
Démonstration d'un rabot arrondi

Démonstration d'un rabot arrondi

La 7ème édition de l'Entre-Fêtes est terminée, sauf que les bonus sont là. L'atelier va revenir aux classiques, mais avant que tout ne se termine, il y a quelques démonstrations ou présentation à finir et puis il reste encore quelques visiteurs. Les photos seront données dans l'ordre des prises. C'est découvrir une exposition aussi bien r
Organiste, 1863.

Organiste, 1863.

Au cours de sa séance du 28 mai 1863, le conseil municipal d'Auxi "désirant donner à Monsieur le curé-doyen un nouveau témoignage de la haute estime de la population pour la manière digne dont cet honorable ecclésiastique dirige les oeuvres si importantes qui lui sont confiées, vote un crédit de 100 francs pour l'organiste, ce qui portera
Collège, 1856.

Collège, 1856.

Au cours de sa séance du 14 août 1856, le conseil municipal d'Auxi autorise le maire à traiter amicalement avec Alphonse Ouziaux pour les travaux du collège d'Auxi. Ceux-ci ne semblent pas avoir été faits correctement. Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi. Régis Renoncourt 37 184 visiteurs 120 024 pages vue
Un chasse pointe en forêt

Un chasse pointe en forêt

La 7ème édition de l'Entre-Fêtes est terminée, sauf que les bonus sont là. L'atelier va revenir aux classiques, mais avant que tout ne se termine, il y a quelques démonstrations ou présentation à finir et puis il reste encore quelques visiteurs. Les photos seront données dans l'ordre des prises. C'est découvrir une exposition aussi bien r
Le film sur la 9ème fête d'antan de Cubières

Le film sur la 9ème fête d'antan de Cubières

Fête d'antan à Cubières sur cinoble, troisième ! Après le grand reportage sur le blog avec quand même 50 photos ! Après la journée avec le repas des bénévoles et le visionnage du film. Voici, un article qui va vous expliquer ce qu'il y a dedans. Pourquoi la fête d'antan à Cubières fait partie des plus belles de France. Et après avoir
Fin de la visite de l'église

Fin de la visite de l'église

Après les deux grands articles voici le temps de revenir dessus, faire des gros plans sur mon samedi patrimoine. En tout il y aura 22 épisodes dont deux qui seront sur mon blog pro, et qui seront présentés dans le désordre pour donner plus de variété à la suite en visite, patrimoine, et nature. 18ème épisode avec la fin de la visite. Un v
Le retable de la vierge en marbre blanc du 14ème siècle

Le retable de la vierge en marbre blanc du 14ème siècle

Après les deux grands articles voici le temps de revenir dessus, faire des gros plans sur mon samedi patrimoine. En tout il y aura 22 épisodes dont deux qui seront sur mon blog pro, et qui seront présentés dans le désordre pour donner plus de variété à la suite en visite, patrimoine, et nature. 15ème épisode avec le retable de la vierge e
Louis Pasteur à Bollène (Vaucluse 84500)

Louis Pasteur à Bollène (Vaucluse 84500)

Avenue, boulevard, hôpital, résidence, statue, il est partout dans Bollène et pour cause. En entrant dans la vieille ville de Bollène par le Pont de Chabrières, se trouve, place François Mitterrand, la statue élevée à Louis Pasteur. En effet, celui-ci vint à Bollène en 1882 étudier les maladies épizootiques de la région, dont la pébr
Un samedi patrimoine 3ème épisode

Un samedi patrimoine 3ème épisode

Après les deux grands articles voici le temps de revenir dessus, faire des gros plans sur mon samedi patrimoine. En tout il y aura 22 épisodes qui seront sur Autourde et deux ici, et qui seront présenté dans le désordre pour donner plus de variété à la suite en visite, patrimoine, et nature. Le premier épisode est l'arrivée à la citadell
Fête aérienne, 1929.

Fête aérienne, 1929.

En juillet 1929, 4 000 personnes assistent à Auxi à une fête aérienne et plusieurs amateurs "subissent" le baptême de l'air. Pour écrire cet article, j'ai consulté la série g des archives départementales du Pas-de-Calais à Arras. Régis Renoncourt.
Anciens combattants, 1985.

Anciens combattants, 1985.

"L'Abeille de la Ternoise" du 25 mai 1985 nous relate l'assemblée générale des anciens combattants d'Auxi, l'article étant accompagné de deux photos. "L'asemblée générale des anciens combattants d'Auxi-le-Château s'est tenue dimanche dernier au café de la jeunesse à Auxi. Parmi les responsables, on notait la présence de M. Boulnois, pr
Barbazan : des légendes au thermalisme

Barbazan : des légendes au thermalisme

Le lac de Barbazan - site de la Fédération de pêche. Si nous en croyons les légendes, dans les temps les plus reculés, Barbazan occupait l'emplacement du lac. Il était un joli bourg où tous les habitants vivaient dans l'aisance, pratiquant l'égoïsme et l'indifférence. On raconte qu'un jour deux voyageurs pauvrement vêtus, affamés, épu
Retour sur le 16 octobre 2015

Retour sur le 16 octobre 2015

Mais que c'est il bien passé un 16 octobre 2015 ? Bonne question ! mon premier reportage d'importance ! L'ouverture d'un musée, d'un mémorial ! Alors si je vous invite à voir ou à revoir ce moment en 56 photos. Je vais parler ici de l'après reportage. Déjà si le site est bien, l'inauguration elle fut plutôt une catastrophe, attendre toujou
A Barbazan au temps du thermalisme.

A Barbazan au temps du thermalisme.

Vue de Barbazan et du château. Vue des thermes. La buvette avec le dôme en tessons de bouteilles. Une chambre de l'Hôtel Bergé. L'Hôtel Bergé. Hôtel de France à Loures. Vue de Loures.Vélo de course des années 1920. Une course cycliste. Publicités et loisirs à Barbazan et Loures autrefois. La vie sociale s'organisait autour des Thermes e