Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Les métiers d'antan

Par amour aux métiers d'autrefois, démonstrations, fêtes, patrimoine. Les métiers d'antan sont passionnant et font toujours plaisir à découvrir.

Gérée par Séguié christian

17 blogs

523 posts

10/06/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Testament Legris (8), 1747.

Testament Legris (8), 1747.

On peut noter, au passage, la grande complexité de la situation. Que survienne un désaccord et c'est le procès...en famille. De plus, il ne faut pas perdre de vue qu'à la génération suivante les liens de famille se distendent. En ce qui concerne les enfants de sa défunte fille Marie-Marguerite Legris, femme de Antoine Cayeux, ils auront les
Testament Legris (7), 1747

Testament Legris (7), 1747

Marie-Françoise Legris (elle décédera le 25 avril 1751 à l'âge de 42 ans), sa fille, mariée à Antoine Michel Croutel, devra se contenter des dons et avantages qu'il lui a faits en son partement de contrat de mariage, en date du 31 janvier 1737. Elle aura 100 livres soit la moitié de 200 livres par dessus ses donations de mariage. Elle aura
Testament Legris (6), 1747.

Testament Legris (6), 1747.

Quant à sa fille Jeanne Legris, femme de Gaspard Longuet, "elle ne pourra revenir dans la succession mobiliaire" mais devra s'en tenir à ce qui lui a été donné à son contrat de mariage passé devant maître Lefebvre le 28 septembre 1724. François et Marie-Antoinette Legris ne pourront contraindre leur soeur à ramener à la succession son pa
Testament Legris (5), 1747.

Testament Legris (5), 1747.

Ils paieront à Antoine François Cayeux, petit-fils, 200 livres, 6 semaines après le décès du testateur comme don et legs pour partie des gages que Cayeux s'est acquis à son service et des "agréables services" qu'il lui a rendus depuis plusieurs années. Pour achever de récompenser Cayeux, il lui lègue la moitié, à l'encontre de sa femme,
Testament Legris (4), 1747.

Testament Legris (4), 1747.

A Marie-Antoinette Legris, fille à marier (célibataire), il lègue un manoir amasé de maison et autres édifices à Auxi Artois, occupé par Jean-François Louchelart, manoir procédant de la donation testamentaire de sa cousine défunte Gabrielle Binot. Elle en profitera au décès du testateur. Par contre, elle doit le "douaire coutumier" à s
Testament Legris (3), 1747.

Testament Legris (3), 1747.

Il lui lègue aussi le 1/3 de deux jardins potagers qui sera pris par le fils le long et sur la liste des héritiers de François Gauduin. Il en profitera au jour du décès du testateur. Il lui lègue aussi une mesure de terre labourable (la moitié de la moitié de 4 esures, en une pièce, acquise par le couple) au Cul Loisel à Auxi Ponthieu. Il
Testament Legris, 1747 (2).

Testament Legris, 1747 (2).

A son fils aîné, François Legris, il lègue la maison et le manoir en dépendant où il demeure qui procède de son patrimoine et un autre manoir "y joignant" acquis d'Antoinette Duparcq, les deux n'en formant qu'un actuellement dont la moitié à l'encontre de sa femme Jeanne Marguerite Lenglet. De même, à l'encontre de sa femme, il lui lègu
Testament Legris, 1747.

Testament Legris, 1747.

Le testament de Antoine Legris, marchand et voiturier, est rédigé le 19 juin 1747 chez Jacques François Benoist, notaire, par devant les témoins maître Adrien Effroy, procureur fiscal de la berrie et Jean-Baptiste Duriez, marchand drapier à Auxi Artois. Legris est "en bonne santé, allant et venant à ses affaires". Il recommande son âme à
Visite des écoles de Auxi-le-Château et Wavans en 1878.

Visite des écoles de Auxi-le-Château et Wavans en 1878.

J'ai déjà publié les rapports concernant les écoles de Fontaine l'Etalon, Tollent et Vaulx dont la visite est confiée au même délégué. C'est un autre délégué qui est chargé de visiter les écoles d'Auxi et de Wavans. Voici ce qu'il dit: " Le dernier compte-rendu présenté à la délégation cantonale sur les écoles qui me sont spéci
Un concours de pêche à Auxi en avril 1979.

Un concours de pêche à Auxi en avril 1979.

Sous le titre "M. Raset à l'honneur lors du concours annuel de "laTruite Auxiloise", "l'Abeille de la Ternoise" fait un long compte-rendu de cette journée qui réunit 230 pêcheurs d'Auxi et de la région. Ce concours est doté de nombreux lots et de 6 coupes qui sont remises au "bar de Picardie" où se situe le siège de l'association (ce café
Buire au Bois, 2003.

Buire au Bois, 2003.

Sous le titre "Coup de foudre sur l'église Notre-Dame, Buire-au-Bois, rénovation du clocher", le numéro de "l'Abeille de la Ternoise" du 22 mai 2003 relate : "Le 30 juillet 2002, la foudre s'est abattue sur l'église Notre-Dame endommageant le clocher. Couverts par l'assurance qui prend en charge la rénovation soit environ 20 000 euros, les dom
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

171 - deux jattes à couler du lait adjugées 25 centimes à Pierre Lebrun, aubergiste à Auxi. 172 - un lot de livres adjugé 40 centimes à Thorillon, boucher. 173 - un paquet de rubans adjugé 3,50 francs à Louis François Sevin. 174 4 couteaux adjugés 1,05 francs à Pierre Firmin Lafosse. 175 - 6 assiettes en faïence adjugées 1,40 francs à
Tabac, 1835.

Tabac, 1835.

Le 21 janvier 1835, Wallart, maire d'Auxi,dans une lettre à Pierron, député de Saint-Pol, cite une délibération du conseil municipal d'Auxi tendant à obtenir le droit de planter du tabac - droit que la commune avait autrefois et aussi la réduction du prix de celui-ci dans les bureaux de tabac. Il ajoute : "Tout en désirant la suppression de
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

161 - 6 fourchettes de fer, 6 cuillers au café adjugées un franc à Julie Lesergent, épouse Grosselle. 162 - une bouteille en gré adjugée 85 centimes à Marie Leclercq de Bachimont. 163 - un paquet de poignets à chemise adjugé 1,35 francs à Amicie Mahutte de Le Ponchel.. 164 - deux plats en terre adjugés 1,50 francs à Constantin Tavernier
La promesse de vente du presbytère d'Auxi en 1822.

La promesse de vente du presbytère d'Auxi en 1822.

" Les soussignés de première part Benoît Auguste Louis Defrance, marchand, Angélique Ovide Basilisse Leguay son épouse qu'il autorise, demeurant à Auxi-le-Château et de deuxième part Pierre François Michel Delienne, maire dudit Auxi-le-Château agissant en qualité de maire Sont convenus de ce qui suit: Les premiers nommés promettent soli
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

151 - 4 boîtes adjugées 90 centimes à Jacques Beaudelot de St Acheul. 152 - un paquet de fil et un ruban adjugés 2,85 francs à Charles Delattre. 153 - 6 peignes adjugés 70 centimes à Amand Courtois père. 154 - un paquet de porte feuilles adjugé 30 centimes à Charles Delattre 155 - un paquet de fil et un ruban adjugés 2,95 francs à Barbi
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 181 à 200

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 181 à 200

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème pour commencer ensui
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

141 - un paquet de fil et un ruban adjugés 3 francs à Charles Delattre, marchand. 142 - deux saladiers adjugés 1,30 francs à André Lenoir à Auxi. 143 - 6 peignes adjugés 70 centimes à Noël Petit, chapelier à Auxi. 144 - un plat adjugé 1,10 francs à Barbier, teinturier à Auxi. 145 - un plat en faïence adjugé 40 centimes à Barbier, te
Un outil qui cherche son nom

Un outil qui cherche son nom

J'ai reçu un message pour me demander le nom d'un outil, et là pas de soucis. Voici qu'il me donne une autre suite, et là, je n'ai pas d'idée, loin des outils du menuisier et compagnie. Mais c'est un bel outil et qui mérité bien d'être mis sous la lumière. Alors comme je n'ai pas de temps de chercher. Si vous avez une idée n'hésitez pas
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

131 - 6 assiettes adjugées 80 centimes à Amable graincourt, maréchal à Auxi. 132 - un paquet de fil et un ruban adjugés 3 francs à Adrien Debray, cordonnier. 133 - un paquet de fil et un ruban adjugés 2 francs à Dufossé fils d'Auxi. 134 - un paquet de fil et un ruban adjugés 2 francs à Dufossé fils. 135 - un paquet de fil adjugé 2 fran
Marais, 1905.

Marais, 1905.

Les différents marais à Auxi jouent un rôle important dans la vie économique de la commune. Au cours de la séance du conseil municipal du 14 août 1905, le maire, Pierre Dercourt, lit une pétition émanant de cultivateurs qui signalent le mauvais état du canal et du fossé d'Anicourt occasionné par la grande quantité de vase et d'herbes qu
Acte de courage, 1902.

Acte de courage, 1902.

"L'Abeille de la Ternoise" du 15 mars 1902 publie à la rubrique "Auxi": "Lundi dernier, à Marcheville, au moment où M. Baily, brasseur à Auxi, descendait de voiture, son cheval s'est emballé et partit à fond de train sur la route. M. Mouillez, artiste peintre, se jeta aux naseaux du cheval qui fit un brusque écart et s'abattit en brisant la
Fermeture de l'école de Nécuday

Fermeture de l'école de Nécuday

"Depuis de long siècles cette population si intelligente de nos montagnes avait compris, avec le bon sens qui la caractérise .......... " Cest pas moi qui l'invente c'est dans le texte Note du rédacteur : l'hébergement du blog est financé en (petite)partie par la pub . N'hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux .Plus l'audience sera
Un contrat de mariage à Frohen en 1696.

Un contrat de mariage à Frohen en 1696.

Le 23 juin 1696 est signé le contrat de mariage entre Benjamin de Condeville, fils à marier de défunts Grégoire de Condeville et Marie Campion de Frohen-le-Grand, accompagné de François de Condeville, son frère, laboureur à Frohen-le-Grand, Jean Ponthieu, son cousin par alliance (mari de Madeleine Campion), laboureur à Frohen-le-Grand Et J
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 169 à 180

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 169 à 180

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème pour commencer ensui
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

121 - un chariot adjugé 50 centimes à Etienne marcotte, crieur à Auxi. 122 - un grand plat de faïence adjugé 1,30 franc à Jean Baptiste Turbet 123 - 6 paquets d'éventails adjugés 35 centimes à Pierre Odé fils à Auxi. 124 - 6 porte feuilles adjugés 30 centimes à M. Defrance à Auxi. 125 - 6 paquets d'éventails adjugés 35 centimes à P
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

111 - 3 paquets de passement et 2 de fil adjugés ensemble 1,50 francs à Léturgez, notaire. 112 - un paquet de fil et un passement adjugés ensemble 2,50 francs à Adrien Debray, cordonnier à Auxi. 113 - 6 couteaux adjugés 1,60 francs à Delienne, maire. 114 - 2 écritoires adjugées 90 centimes à Delienne , maire. 115 - un paquet de fil et du
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

101 - un plat en faïence adjugé 90 centimes à Charles Delattre. 102 - un plat adjugé 70 centime à madame Boitel de Rougefay. 103 - 6 assiettes adjugées 70 centimes à Louis François Sevin. 104 - 6 assiettes adjugées 1,50 franc à Louis françois Sevin. 105 - trois plats en faïence adjugés 85 centimes à madame Léturgez. 106 - deux boîte
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 141 à 152

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 141 à 152

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Sur le chemin des fours

Sur le chemin des fours

Je suis dans le coeur du patrimoine du fer. Après un premier bâtiment, des rivières de pierres, les fours sont visibles en bas. On passe par des mines un lac et puis une erreur, il aurait fallu prendre la croix qui va tranquillement aux fours. Au lieu de çà, je suis monté sur le sentier, un autre grand bâtiment, puis en bas on découvre les
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 126 à 140

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 126 à 140

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 114 à 125

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 114 à 125

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Vente de meubles Bordeux, 1817.

Vente de meubles Bordeux, 1817.

91 - une carafe en verre adjugée 1,20 francs à Julie Lesergent femme Grosselle à Auxi. 92 - une carafe en verre adjugée 1,15 francs à Déplanque-Daullé à Auxi. 93 - deux carafes adjugées 80 centimes à Hoyer de Rougefay. 94 - un encrier de faïence adjugé un franc à Charles Delattre, marchand à Auxi. 95 - un encrier et deux bénitiers ad
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

71 - un pied d'huilier, deux bouteilles en verre adjugés 20 centimes à Pierre Odé à Auxi. 72 - 6 pintes en faïence adjugées 50 centimes à soeur Marguerite. 73 - 4 bouteilles en verre adjugées 40 centimes à la veuve Froissart. 74 - 12 petits verre adjugés 40 centimes à Turbet aubergiste à Auxi. 75 - un pot en faïence adjugé 65 centimes
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

61 - une cognée, une serpe, une lanterne adjugées ensemble à 1,50 francs à Jean Baptiste Turbet à Auxi. 62 - deux crocs en fer adjugés 1,50 francs à Dufossé fils à Auxi. 63 - un fourchet adjugé 1,15 francs à Louis Mathieu Petit à Auxi. 64 _ Une seringue, un triangle, une jatte, une lanterne adjugés ensemble 1,20 francs à Magloire Marg
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 105 à 113

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 105 à 113

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

51 - deux pots de faïence adjugés 40 centimes à Antoine Langlois Auxi. 52 - deux pots de faïence adjugés 75 centimes à Jacques Beaudelot, de St Acheul. 53 - 6 petits verres adjugés 30 centimes à soeur Marguerite. 54 - 6 soucoupes et deux gobelets adjugés 55 centimes à Léturgez, notaire. 55 - 6 soucoupes et deux verres adjugés 70 centime
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

41 - 4 pots de faïence adjugés 40 centimes à madame Gosse veuve de Henri Bréelle d'Auxi. 42 - 2 pots de faïence adjugés 60 centimes à Carpentier, tanneur à Auxi. 43 - 4 carafes de verre adjugées 45 centimes à Hoyer, cultivateur à Rougefay 44 - un huilier en verre adjugé 1,10 francs à Hoyer. 45 - deux grands verres adjugés 40 centimes
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

31 - deux pots adjugés 1,20 francs à Thorillon, boucher à Auxi. 32 - trois pots de faïence adjugés 80 centimes à Thorillon 33 - deux pots adjugés un franc à Jean Baptiste Turbet, aubergiste. 34 - deux carafes de verres adjugées 1,30 francs à jean Baptiste Turbet, aubergiste. 35 - deux pots de faïence adjugés 75 centimes à Thorillon. 36
Vente des meubles Bordeux, 1817.

Vente des meubles Bordeux, 1817.

21 - 6 verres adjugés 75 centimes à Carpentier, tanneur à Auxi. 22 - 6 verres adjugés 60 centimes à Carpentier, tanneur. 23 - 6 verres adjugés 45 centimes à Marie Anne Couvillers veuve Hutin, Auxi. 24 - deux pots de faïence adjugés 35 centimes à Louis François Sevin. 25 - deux pots de faïence adjugés 1,50 francs à la veuve Prieur, Aux
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 91 à 104

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 91 à 104

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Ogez, 1828.

Ogez, 1828.

Le 5 juillet 1828, Catherine Aldegonde Acloque, veuve de François Bernard Ogez, cultivateur à La Neuville fait donation au neveu de son mari, Médard Joseph Ogez, de La Neuville, d'une demi maison à La Neuville de 3 ares 27 ca, de 3/4 d'un enclos de 54 ares, de 21 ares 45 ca Ces biens étant évalués au revenu annuel de 85 francs. Pour écrire
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 70 à 90

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 70 à 90

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Meubles Bordeux, 1817.

Meubles Bordeux, 1817.

11 - une lèchefritte, deux cuillers à arroser, un poêlon adjugés ensemble 1,20 francs à Magloire Margage, chaudronnier à Auxi. 12 - une poêle à frire adjugée 60 centimes à André Vasseur, maréchal à Auxi. 13 - deux pots de faïence adjugés 60 centimes à Pélagie Monvoisin de Maizicourt. 14 - deux pots de faïence adjugés un franc à
Meubles Bordeux, 1817.

Meubles Bordeux, 1817.

Le 2juin 1817 et les jours suivants a lieu la vente des meubles de la famille Bordeux suite au décès de Louis Bordeux, marchand auxilois; la famille Bordeux a toujours des descendants à Auxi et le magasin de mercerie Bordeux-Schnel sis sur la place a récemment fermé ses portes pour faire place à une boulangerie. Il y a en tout 1 146 articles
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 48 à 55

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 48 à 55

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 38 à 47

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 38 à 47

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Auberge du cheval Noir, 1813.

Auberge du cheval Noir, 1813.

Le 21 septembre 1813, Sulpice Duboille, maire d'Auxi, adresse la lettre suivante au sous-préfet de Saint-Pol: "Monsieur, J'ai l'honneur de vous adresser avec ces pièces que vous avez bien voulu me communiquer relativement à la demande du sieur Fourdrinoy, aubergiste à Auxi, copie des lettres tant du capitaine de la gendarmerie, de M. le génér
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 30 à 37

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 30 à 37

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 1 à 29

Les outils anciens photographiés avant leur rangement de 1 à 29

L'exposition de l'Entre-Fêtes est finie, il faut ranger. Il faut retransformer le musée en atelier. Retour au classique. Pour la première fois, les outils anciens vont-être comptés. Car un outil qui entre, plus un, d'une année sur l'autre, fait que je ne connais combien il y en a. Photos avant rangement. Photos par thème (hors oubli, et il y
Dernière exposition éphémère pour janvier 2017

Dernière exposition éphémère pour janvier 2017

Dans le porte comporte, l'année dernière des présentations éphémères étaient au programme sauf que cette présentation n'était visible que sur internet. Cette année une présentation sera faite et visible aussi aux vrais visiteurs. Cette présentation est la dernière de la 9ème édition de l'Entre-Fêtes. Pour cette dernière, le porte c
Rabot simple mais copeaux artistiques

Rabot simple mais copeaux artistiques

Au rabot simple on rabote, aplani le bois. Sur du pin, les copeaux vont être nombreux. Et si au moment de vider le rabot, une sculpture arrive, c'est un cadeau de plus. Une montagne de copeaux. Les copeaux tombent. Copeau trop beau. Le rabot en entier. Douceur dans la lumière de l'Entre-Fêtes.
Traitements d'instituteurs, 1857.

Traitements d'instituteurs, 1857.

Le 10 octobre 1857, l'Inspecteur d'Académie de Douai répond au maire d'Auxi au sujet d'une demande de celui-ci concernant les traitements d'instituteurs: "Monsieur le Maire, Je m'empresse de répondre aux diverses questions contenues dans la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire le 8 octobre. 1° M. Roblique a été agréé le 28 sep
Scier à la coquille Saint-Jacques suite

Scier à la coquille Saint-Jacques suite

Dernièrement j'avais montré à la surprise générale, une démonstration d'avant l'invention de la scie. Car l'ancêtre de la scie est bien la coquille Saint-Jacques. Alors bon, le lire c'est bien, le tester c'est mieux. L'année dernière cela avait marché, enfin scié, du bois tendre, de sapin. Mais du châtaignier, un bois dur, c'est peut-ê
Prisée Delgove, 1743 (6).

Prisée Delgove, 1743 (6).

Il y a 200 livres d'argent comptant. Les dettes passives sont : - arrérages de loyers à Saint-Lô 550 livres - tailles, capitations de 1738 157 livres - collecteurs de sel 4 livres - 5 mois de salaire à un valet 17 livres 15 sols - à un berger de Saint-Lô 14 livres - 4 mois de salaire à une servante 9 livres 10 sols - solde du prix d'un cheva
Prisée Delgove, 1743 (5).

Prisée Delgove, 1743 (5).

On évalue ensuite les labours, semailles et fumiers: - 63 journaux et demi de terre labourée portant blé - 31 septiers, 8 boisseaux de blé livré sur les dites terres - 65 journaux de mars labourés d'une roye de charrue - 3 journaux de semneces ivernaches - les labours de 59 journaux - 16 journaux de fumier charrié sur la jachère en blé le
Prisée Delgove, 1743 (4).

Prisée Delgove, 1743 (4).

Dans les réserves, on trouve encore : - un chariot équipé évalué à 72 livres - une charrette équipée évaluée à 32 livres - une vieille charrette évaluée à 6 livres - deux charrues, 4 binots et accessoires évalués ensemble à 28 livres - deux herches évaluée à 7 livres - 7 porcs coureurs et 3 truies évalués ensemble à 62 livres
Nouvelle doucine en démonstration

Nouvelle doucine en démonstration

Nouvelle démonstration à l'Entre-Fêtes avec un rabot doucine. Et un peu plus qu'aux premiers copeaux. Un rabot signé un canard ou d'un oie. Présentation, rabotage de sapin, copeaux sont au programme. Présentation du rabot et de sa signature. La démonsration commence. En gros plan maintenant. Des vues au niveau du bois à raboté. Regard sur
un vieux couteau

un vieux couteau

Et si l'outil le plus inatendu dans un musée du patrimoine était finalement le plus utile et qu'il est toujours indispensable. Un couteau ancien, oublié par son propriétaire, vieilli par le temps, avant de finir dans le musée de l'Entre-Fêtes. Outils anciens, riche ou pauvre, tous les outils ont une histoire respectable. Ce couteau au bois pr
Prisée Delgove, 1743 (3).

Prisée Delgove, 1743 (3).

Dans les réserves, on trouve encore: - 56 coiffes et bonnets évalués à 36 livres - 2 ruches évaluées à 4 livres - 59 livres d'étain évaluées à 41 livres - 26 boisseaux de vesche évalués à 10 livres - 26 septiers de blé à battre évalués à 260 livres - un cent de glouis évalué à 17 livres - 6 cents de jarbées évalués à 33 li