Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Cercle Historique d'Auxi le château et de ses environs

Cercle Historique d'Auxi le château et de ses environs

nous abordons, par de courts articles, le passé de notre petite ville et des villages environnants;nous organisons une exposition annuelle; la généalogie, la vie quotidienne autrefois tiennent une place importante. Nous constituons une base de données appelée à s'élargir au fil des articles.

Ses blogs

Cercle Historique d'Auxi-le-Château et de ses environs, une base de données pour écrire soi-même l'Histoire locale.

Etudes historiques et généalogiques.
Cercle Historique d'Auxi le château et de ses environs Cercle Historique d'Auxi le château et de ses environs
Articles : 6346
Depuis : 17/05/2011
Categorie : Associations & ONG

Articles à découvrir

les rémunérations du personnel communal d'Auxi, 1841.

Celui-ci est beaucoup moins étoffé qu'aujourd'hui: Traitement du secrétaire de mairie 450 francs Remises au receveur municipal 450 francs Traitement du commissaire de police 600 francs Traitement de l'appariteur ou tambour afficheur 150 francs Salaires des garde-champêtres 700 francs Traitement des sonneurs de retraite 50 francs Traitement des

Militants socialistes, 1982.

Sous le titre "hommage aux anciens militants socialistes", "l'Abeille de la Ternoise" du 3 juillet 1982 publie: "A l'initiative de M. Roland Caron, membre de la commission exécutive du Pas-de-Calais, un hommage sera rendu aux anciens militants des secteurs d'Auxi et du Ponchel pour leur fidélité au parti. Cette cérémonie aura lieu en présence

Menuiserie, 1847.

Autrefois, les services techniques communaux n'existaient pas et on faisait appel aux particuliers quand des travaux s'avéraient nécessaires. Au cours de sa séance du 13 mai 1847, le conseil municipal d'Auxi accorde 41,50 francs à Wimart, menuisier, pour façon d'un paillotis à la pompe de la rue de Wavans (actuelle rue du général de Gaulle)

Canton, 1844.

Frévent a été chef-lieu de canton de 1790 à 1804 puis son canton a été fondu avec celui d'Auxi. Quarante ans plus tard, la pilule n'est toujours pas digérée. Au cours de la séance du conseil municipal d'Auxi du 11 août 1844, on apprend que la commune de Frévent a demandé la création d'un nouveau canton, demande appuyée par le conseil

Ecoles, 1841.

Quarante ans avant Jules Ferry et ses grandes lois scolaires, il existe, à Auxi comme ailleurs, des établissements scolaires et la commune contribue à leur fonctionnement comme le montrent les crédits votés lors de la séance de conseil municipal d'Auxi du 15 mai 1841. A l'instituteur primaire 500 francs (école de garçons) Au deux institutri

Halle, 1842.

Au cours de la séance du 12 mai 1842 du conseil municipal d'Auxi, on apprend que la commune a un "grand projet": une halle aux grains surmontée de bâtiments civils indispensables telles que salle de mairie, secrétariat, cabinet du maire, auditoire de Justice de Paix. Notons que l'hôtel de ville actuel n'existe pas encore. L'ancienne maison sei

Travaux communaux, 1846.

Au cours de la séance du conseil municipal d'Auxi du 1er octobre 1846, on indique qu'il y a urgence à remplacer les pieux d'attache manquants au marché aux vaches, d'étendre quelques mètres de fin gravier sur le marché neuf pour mieux consolider les cailloux et de faire dans le marais les sondages afin de découvrir les gisements de tourbe qu

Commissaire de police, 1844.

Au cours de sa séance du 18 février 1844, le conseil municipal d'Auxi décide par 11 voix contre 5 de réduire le traitement du commissaire de police de 600 francs à 400 francs, le traitement du sergent de ville ou appariteur-afficheur restant fixé à 150 francs. Régis Renoncourt.

Syndicat d'initiative, 1982.

Sous le titre "Syndicat d'initiative", "l'Abeille de la Ternoise" du 18 décembre 1982 annonce : "Le S.I. propose pour les fêtes de fin d'année son exposition annuelle intitulée "Papier peint, décor de notre vie, souvenir et rêveries". A cette occasion, un appel est fait à tous ceux qui possèdent des papiers anciens (une visite dans vos gren

Emprunt, 1848.

L'emprunt a été longtemps une chose rare dans les communes. D'autant que la loi exige que les plus imposés soient présents. Au cours de sa séance du 11 juin 1848, le conseil municipal d'Auxi envisage de réaliser un emprunt de 2 500 francs remboursable fin 1849 ou début 1850 sur un excédent de recettes. Cet emprunt est donc très différent