Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
Je fais dix vers

Si vous êtes tentés par mon style d'écriture, Venez la partager, cette belle aventure. Je ne suis qu'un écrit, mes mots restent sincères, Je suis une poésie, très courte, je fais dix vers.

Gérée par Dan

1 blog

353 posts

01/01/2016

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

0128 - Sim

0128 - Sim

Avec sa tronche en biais, cette sacrée frimousse, De lui, il se jouait pour le bonheur de tous. Son départ me rappelle des souvenirs d'enfant, Grosse tête sur RTL, il avait du talent. Comique ou bien sérieux, des mimiques sans cesse, On voyait dans ses yeux malice et gentillesse. Comédien et auteur, ses disques et ses bouquins, Il fut composit
0125 - Un point, c'est tout

0125 - Un point, c'est tout

Aujourd'hui, j'ai créé un compte chez Letout , C'est juste pour essayer, ces sites sont des atouts. Que vais-je donc gagner de ce référencement, Puis-je oser espérer des visites tout le temps. Ma cote sur internet fera-t-elle des jaloux, Ce serait vraiment chouette, je n'y crois pas beaucoup. Je veux vous remercier si vous allez cliquer, Le li
0124 - La lutte

0124 - La lutte

Les bouteilles sont placées, c'est notre moyen d'action, Nous sommes mobilisés pour avoir du pognon. Ils veulent nous renvoyer après toutes ces années, Le mot du PDG, "c'est moins cher à coté". Pour délocaliser, un peu d'investissement, Bénéfices d'un coté, de l'autre, du rendement. Chacun fait du chantage, on augmente la pression, Il fau
0123 - Double conduite

0123 - Double conduite

C'est un garçon charmant, un homme bien éduqué, Si doux et avenant, il a des qualités. Mais ceci est navrant, ce gars pète les plombs, Alors, il est violent, il faut faire attention. Je vous vois bien surpris, vous ne me croyez pas, Pourtant, il jure, il crie, ce n'est plus l'homme sympa. Il menace ses voisins, il est méconnaissable, Il veut
0120 - Essence de fable

0120 - Essence de fable

Je veux écrire une fable mais je n'ai pas d'idée, Allongé sur le sable, je me mets à penser. Il me faut commencer par trouver le sujet, Ensuite, bien expliquer, les mots doivent être parfaits. Ici, je veux l'écrire et là, je suis sincère, De tout, il faut en rire, les fables sont nécessaires. On garde pour la fin, cette moralité, Des mots
0119 - C'est gris

0119 - C'est gris

Ce matin, il fait gris, on a un temps d'hiver, Tout est bien sombre ici, j'ai le coeur à l'envers. Il me faut du soleil pour éclairer ma vie, Comme vous, je suis pareil, de lumière, j'ai envie. Au moins, si il pleuvait, alors, je comprendrais, De voir ce ciel défait, d'avoir ce temps mauvais. Il est en gris pour rien, nous n'aurons pas la pluie
0117 - Un baiser

0117 - Un baiser

Ce matin, je dépose un tendre baiser pour Toi, Parfumé à la rose, c'est doux comme de la soie. J'ai pu tirer les cartes pour lire mon avenir, Avant que tu ne partes, j'ai des choses à te dire. J'aimerai que tu restes, rallumons le désir, Mon horoscope l'atteste, c'est un jour de plaisir. Ton corps est si bien fait, tes seins, ton petit cul, Po
0116 - A l'ombre du grand chène

0116 - A l'ombre du grand chène

A l'ombre du grand chène, je me suis reposé, J'avais beaucoup de peine, je me sentais blessé. Je me sens si petit, je perds confiance en moi, Elle est si nulle, ma vie, personne ne veut de moi. Cet arbre est majestueux, je peux enfin parler, Il me cache des cieux, je me sens protégé. A l'ombre du grand chène, je lui ai expliqué, J'ai parlé
0115 - Lundi

0115 - Lundi

Chaque jour suffit sa peine, aujourd'hui, c'est lundi, C'est début de semaine, ça y est, c'est reparti. Les vacances sont finies, je me suis reposé, Ne pas rester au lit, il faut se réveiller. Je repars travailler, il faut gagner sa croute, Inutile de pester, je vais reprendre la route. Aujourd'hui, réunions, des sujets à traiter, Dehors, il
0114 - Bon apétit

0114 - Bon apétit

Aujourd'hui, c'est la fête, n'en soyez pas jaloux, Claire nous fait des galettes, à la mode de chez nous. Mais c'est sans cheminée, ici, je n'en ai pas, Pas le même goût fumé de ce temps d'autrefois. De bien jolies pensées remontent à ma mémoire, Souvenirs du passé, Maman, sa galètoire. Pour toute l'assemblée, des galettes préparées,
0113 - Scorpion

0113 - Scorpion

I am always somewhere, please, send me an angel, And I will stay aware to listen to your bell. I am still loving you, you know how I can Let know, I will rock you much like a Hurricane. Je suis tel un scorpion, j'ai attendu ma proie, J'en perds toute ma raison, je ne veux plus que toi. Suis toujours quelque part, à te chercher mon ange, Parfois, j
0111 - Meuble de style

0111 - Meuble de style

C'est un meuble de style et tu l'as acheté Au magasin en ville de grande renommée. Tu en es très content, tu l'as mis au salon, Tu l'essuies tout le temps, poussière, ce n'est pas bon. Prochain déménagement, tu pourras tout jeter, Et d'autres, tout simplement, tu iras acheter. Tes gouts et tes couleurs ne me conviennent pas, Ce n'est pas mon
0110 - FMR

0110 - FMR

Nos constructions fragiles, demain, seront poussières, Nous sommes des imbéciles, nous créons l'éphémère. Il suffit d'un regard pour en être certain. Notre vieux pont du Gard sera debout demain. Regarde la tour Eiffel et tous nos monuments, Vois-tu comme elle est belle, regarde comme ils sont grands. Avec tous nos engins et notre technologie
0107 - Mur du cent

0107 - Mur du cent

Berlin, le mur du cent, c'est un joli combat, Il n'y a pas de sang, tous les athlètes sont là. A chacun son espoir de réussir l'instant, Que tu sois blanc ou noir, tu prépares ce moment. Tu auras peu de temps, il faut que tu courres vite, C'est enfin le moment de vaincre tes limites. Qui sera le vainqueur, nous le saurons ce soir, Pour l'instan
0104 - No comment

0104 - No comment

J'adore les commentaires, il faut les travailler, Sinon, il faut se taire quand on n'a pas d'idées. Parfois, je me promène, des blogs me plaisent bien, Ecrire, j'ai de la peine et je ne laisse rien. Souvent, c'est difficile d'écrire un commentaire, Ce n'est pas si facile, la rime est nécessaire. Parfois, je suis surpris, l'idée vient aussitôt
0103 - Amoureux

0103 - Amoureux

Ce n'est pas la Joconde ni Vénus de Milo, Mais tout près d'elle, il tombe amoureux aussitôt. C'est une belle rencontre, le plus fort des instants, L'aiguille sur sa montre ne calcule plus le temps. C'est un instant magique qu'il désire prolonger, Elle aime ses mimiques de timide apeuré. Il se trouve surpris, l'amour lui donne des ailes, La fem
0102 - D'Angers

0102 - D'Angers

Aujourd'hui un délire sur les maux de la route, Que j'ai voulu écrire sur ce transport qui coûte. Dans le tunnel d'Angers, une voiture arrêtée, Fais attention, Danger, faut pas la percuter. Nous sommes tous surveillés, attention aux radars, Tu peux toujours râler mais tu paieras ta part. Si le gendarme rit en voyant ta photo, C'est fait, t'a
0101 - Mots à maux

0101 - Mots à maux

Pour tous nos jeux de maux, aucune hésitation, Contre le mal, les mots sont la bonne solution. Je veux être pharmacien ou peut-être docteur, Mes textes sont des calins pour les maux de ton coeur. Je prépare l'ordonnance, ton état est critique, Je te conseille cette transe, ma foi, bien sympathique. Chaque jour, il te faut lire, ce n'est pas co
0096 - Justine

0096 - Justine

Tu vois, ma chère Justine, je connais le bonheur, J'ai mis de bonnes rustines, c'est pour soigner mon coeur. Je l'ai tant réparé, mon coeur de caoutchouc, Depuis, il est blindé contre les mauvais coups. Pour les peines capitales de mon coeur de jeune homme, Le remède idéal n'est pas mercure au chrome. Mon coeur s'est enflammé en regardant se
0095 - Artiste

0095 - Artiste

Je suis le musicien, amoureux de ton corps, Pour nos prochains calins, j'ai de nouveaux accords. Quand je suis près de toi, je suis un comédien, On partage nos émois, ton plaisir est le mien. Un artiste du geste, des moments merveilleux, Tu étais et tu restes l'unité de nous deux. Je peux être chanteur si tu me le demandes, Pour toi, je n'ai
0090 - Une photo - des mots

0090 - Une photo - des mots

Tu as des mèches rouges, cela te va très bien. J'imagine quand tu bouges, elles ont des reflets bruns. Tes yeux gris me regardent et je me noie dedans, Ils me fixent et me gardent, ton regard est troublant. Après, je vois ta bouche qui esquisse un sourire. Ton beau visage me touche, je voulais te l'écrire. Ta peau est toute bronzée, tes deux y
0089 - Amour virtuel

0089 - Amour virtuel

Démarrer Microdoux, ouvrir la fenêtre, Internet et Bilou, l'amour viendra peut-être ! A moins qu'avec Linux, tu préfères restaurer Ton coeur qui en veut plus de ce sacré PC. Et pour croquer la pomme, un Mac, tu peux choisir, Vas y, tu mets la gomme, surfer est un plaisir.
0088 - Airain

0088 - Airain

J'y pense assez souvent, je dois vous l'avouer. Ça pousse, c'est violent, j'aimerai l'essayer. Cent soixante quinze chevaux, agréable à dompter, Cent soixante quinze kilos pour une ligne racée, J'aime trop cette moto, 1000 FZR R1 Le SP, c'est trop beau, noir et couleur airain. Que cinq cents exemplaires, combien en reste-t-il ? C'est une moto d
0087 - Allo, les pompiers

0087 - Allo, les pompiers

Tomber dans cet orage et mourir foudroyé, Même si ce n'est pas sage, me perdre et m'y brûler, Dans ce volcan, ce four, la pression va monter, Je veux mourir d'amour pour mieux ressusciter. Et notre amour est né, ce produit inflammable, Si proche à me brûler, j'en suis vraiment capable. Le bonheur et l'envie sont l'extincteur du fou, Éteindre
0086 - Lascive

0086 - Lascive

Elle se penche lascive, elle a trop mal aux reins, La main sur son épaule, je ne remarque rien. Encore un dernier souffle, on lui a bien appris Elle a pris l'habitude de respirer ainsi. Que lui fallait-il donc pour faire naître l'enfant, Ce que la vie réserve quand on n'est pas prudent. Sa mère lui avait dit, elle y pense maintenant, Mais on n'
0081 - Mon film

0081 - Mon film

Je déteste parler de ce mauvais moment, Mon coeur est pertubé d'y penser maintenant. Mon quatre cents mètres haie, Je vais vous raconter, On n'en fera jamais un film, un DVD. Chaque barrière, j'ai sauté, dans toute l'indifférence De ce monde stressé, ce n'était pas ma chance. Voici les circonstances où j'ai fini dernier, Cette foule et ma
0079 - Interdit

0079 - Interdit

Notre époque a changé, ce n'est plus comme avant, Il faut s'y adapter pour rester bien vivant. On nous a répété ces mesures nécessaires, Bien sages, il faut rester, tu dois sortir couvert ! Arrêtes de picoler, c'est mauvais pour ton foie, Interdit de fumer, il faut suivre la loi. Attention aux radars, tu vas encore trop vite, Si ce n'est pas
0078 - Je reviens

0078 - Je reviens

Aujourd'hui, je reviens, tu me manques tellement, De toi, j'ai tant besoin, chaque jour, je t'attends. Il me faut ton soleil, le plus beau des sourires, Ce n'est jamais pareil pour partager nos rires. Et pendant quelques jours, je vais enfin revivre, Mes amis, mes amours, du bonheur, je m'enivre. J'affirme et je l'écris, tu le sais maintenant, De
0077 - Ecrire

0077 - Ecrire

Selon l'humeur du jour, selon l'inspiration, Je livre sans détour toutes mes compositions. Mon carnet de brouillon pour y tester mes vers, Le site de Kerfon , j'y laisse des commentaires. Mes doigts sur le clavier, J'écris un texte par jour, Il te faut essayer, c'est simple comme bonjour. Voilà, plus on écrit, plus c'est facile à faire, Gymnas
0075 - Mission impossible

0075 - Mission impossible

Une mission impossible et si vous l'acceptez, Je vous donne la cible et puis, vous m'oubliez. L'équipe, vous choisissez, vous en restez seul juge, On vous laisse tomber en cas de gros grabuge. Le défi est lancé et dur à relever, Je vous sens hésiter et prêt à refuser. C'est vrai, à la télé, ils y arrivent toujours, Mais la réalité nous
0073 - Mon ami JoJo

0073 - Mon ami JoJo

Un cantonnier, je suis, un cantonnier, je reste. D.D.E. pour la vie. Quand on y est, on y reste ! Mon ami Jojo, D.D.E. quatre vingt deux, Tu vas continuer, tu as raison, c'est mieux. Votre fête aujourd'hui, je viens vous la souhaiter, Aux Joël et Henri, à toi, mon cantonnier. Tu vois, ce serait bête de ne plus délirer, Quand on y est, on y res
0071 - Promenade

0071 - Promenade

Sur le net, j'ai surfé pour éviter l'ennui, Je me suis promené sur quelques blogs ici. Et de tout, j'ai trouvé, les sujets sont variés. Certains, j'ai apprécié, parfois, j'ai commenté. De bien jolies photos, ainsi, j'ai découvert, Il y avait les mots symboliques et sincères. Des moments très sympa, ici, je vous l'écris, Car le nec plus
0069 - Procrastination

0069 - Procrastination

Demain, je vais écrire sur un autre sujet, Je ne peux rien te dire, il n'est pas encore fait. Demain, c'est dans longtemps, vingt-quatre heures bien comptées, J'ai donc beaucoup de temps, je vais en profiter. Je remets à demain tout mon travail d'hier, Le temps est unportun. il cadence mes vers. J'adore l'adrénaline, le grand stress de l'instan
0068 - Salut l'artiste

0068 - Salut l'artiste

je le dis maintenant, ils en deviennent odieux, Il devient indécent de faire un tel adieu. On l'avait oublié car on n'en parlait plus, Le procès l'a ruiné, la presse l'a déchu. La mort l'a rattrapé et tout le monde est là. Ils veulent le déifier, eux qui l'ont mis si bas. Le bizness continue, il faut faire de l'argent, Tous les médias se r
0067 - Today

0067 - Today

Je pars en Angleterre, c'est pour une réunion, Je ne vais pas me taire, je parle grand breton. Une journée difficile, il faudra négocier, Le sujet est facile, je connais mon métier. Equipe franco-anglaise, nous nous sommes acceptés, Que ce boulot me plaise, tu ne peux en douter. Depuis six ans déjà, l'équipe a bien changé, Le résultat est
0066 - Si jeune ma muse

0066 - Si jeune ma muse

Chaque poète a sa muse, douceur inavouée,De mes mots, je m'amuse pour voir tes yeux briller.A toi, il me suffit de penser pour écrire,Mes textes, je pose ici, et parfois, je délire. De mon esprit, ça fuse, ces phrases éparpillées,Que, bien souvent, je m'use à vouloir rassembler.De toi, suis inspiré, tu m'offres tous ces thèmes,Vers toi, t
0065 - La porte bleue

0065 - La porte bleue

C'est une porte bleue, fermée sur l'avenir, Dans cette maison, tu veux, ranger tes souvenirs. Je sais, au fond de toi, cette porte t'attire, Tu veux mais n'oses pas, tu voudrais tant l'ouvrir. C'est une porte bleue, bien au fond de ton coeur, Tu dois fermer les yeux, n'y voir que du bonheur. Seul toi, tu as la clé, tu as vécu le pire. Il te faut
0063 - Trinity

0063 - Trinity

Le paillasson laissé à la porte de l'entrée, Ménage, faut s'y coller, de la cave au grenier. Brumisateur réglé près de la cheminée. Commentaire déposé, les lacets sont lacés, Nul besoin du kiné, même s'il est séduisant, Elle passe à la télé, elle est prête maintenant. La flemme, faut l'oublier, c'est la fête, Trinity, Guitares, p
0062 - Mélancolie

0062 - Mélancolie

C'est douce mélancolie, triste bâteau sans port, Il fait très beau ici, l'été prend son essor. Sous mon grand parasol, je regarde la mer, J'ai terminé l'école, j'ai deux mois sans rien faire. Triste bâteau sans port, c'est douce mélancolie, Je vis mon triste sort, tout seul dans mon ennui. En partant, j'ai laissé, mon amour à Paris, Au d
0061 - Pour mes fans

0061 - Pour mes fans

Faut-il attendre ma mort pour de beaux commentaires, Si c'est cela mon sort, je sais bien comment faire. J'ai dans mon testament, mes dernières volontés, Sur une belle page en blanc, rien ne se trouve noté. Pas un mot, pas un choix, vous serez bien surpris, Aucun message de moi, même pas une poésie. Car c'est bien maintenant qu'il faut vous ex
0059 - Promotion

0059 - Promotion

Tu aimes l'équitation et la belle confection, C'est soldes et promotions chez Minuit Création. Tapis pour les chevaux, ils évitent la sueur, Des bandes de polo de différentes couleurs. Chez elle, tu peux passer, son site, il va te plaire, Comme d'autres, tu vas laisser de jolis commentaires. Puis, tu iras surfer dans la boutique, ici, Tu pourra
0058 - Rupture

0058 - Rupture

L'équilibre est fragile, il faut faire attention, Vouloir est difficile, tu en perds la raison. Tu refuses cette rupture et tu veux espérer, Ainsi, ta tristesse dure, tu ne peux avancer. Tes démons t'ensorcellent, tu revis ton passé. La vie peut être belle, faut pas la compliquer. Parfois il est si bon de perdre réalité, De perdre la raison,
0049 - Que gagne-t-on à échanger

0049 - Que gagne-t-on à échanger

C'est fait, nous sommes partis, on va plancher quatre heures, C'est la philosophie, pas toujours du bonheur. Le gain à échanger, j'ai, ma foi, plein d'idées, Il faut développer, mes mots, bien les placer. Mais échangeras-tu, ce moment avec moi, Puisque tu es venue, ce poème est pour toi. Il te faut commenter, allez, libères-toi, Il faut just
0047 - Ma poésie

0047 - Ma poésie

Ma poésie en vrille et mes poèmes en vrac, Tu vois, mes mots scintillent, ce n'est pas une arnaque. La magie du moment, amoureux de mes mots, Le plaisir de l'instant, que j'exprime aussitôt. Je suis un joyeux drille qui suit l'inspiration, Afin que tes yeux brillent, plus forts que des lampions. Ici, tu peux passer, tu es la bienvenue, Mes texte
0045 - L'oiseau de ma jeunesse

0045 - L'oiseau de ma jeunesse

Il regarde le ciel, il est majestueux. Son âme l'ensorcelle, il regrette les cieux. Trop bien scellé au sol, il revoit son passé, Il veut prendre son envol, et ça, c'est refusé. Son poste de pilotage, merveille technologique, L'a mené en voyage dans des endroits magiques. A Roissy CDG, il regarde les autos, Il aimerait rouler, lui qui volait
0043 - Nuits d'excès

0043 - Nuits d'excès

Comme si de rien n'était, je ferme ma braguette, On a bien failli croire mes histoires de buvette. Les formes et puis l'odeur, je ne dois plus gerber, Inutile de vous dire qu'il faut rester discret, Gardé comme un secret, vous devez le jurer, En ce qui me concerne, je vais tout oublier. A chaque fois c'est pareil, malade le lendemain, Il faut bie
0042 - L'effet du temps

0042 - L'effet du temps

Comme si de rien n'était, je prépare mes emplettes, On a bien failli croire que j'oublierai cette fête. Les formes et puis l'odeur du chapon bien dodu, Inutile de vous dire qu'on ne peut être déçu. Gardé comme un secret, c'est son anniversaire, En ce qui me concerne, son age m'indiffère. A chaque fois c'est pareil, elle refuse de vieillir,
0041 - Le grand jour

0041 - Le grand jour

Aujourd'hui, le grand jour, ton baccalauréat, Nul besoin de discours, j'écris ces vers pour toi. Début de l'examen, faut pas que tu t'inquiètes, Je suis vraiment serein, je sais que tu es prête. Tu n'as pas bien dormi car tu es angoissée, Chaque question te nuit, il faut positiver. Je sais ce que tu penses, c'est normal, après tout, Toutes c
0040 - On résiste encore et toujours

0040 - On résiste encore et toujours

Comme si de rien n'était, on attend la baston, On a bien failli croire qu'ils refusaient les gnons. Les formes et puis l'odeur chez notre poissonnier, Inutile de vous dire qu'on va bientôt cogner. Gardée comme un secret, notre potion magique, En ce qui me concerne, elle m'est très bénéfique ! Chaque fois c'est pareil, ça finit en festin, Il
0039 - Réponse à une invitation

0039 - Réponse à une invitation

Comme si de rien n'était, Ashley passait pas là, On a bien failli croire qu'elle n'y arriverait pas. Les formes et puis l'odeur des chevaux et des chiens, Inutile de vous dire qu'elle en parle très bien. Gardé comme un secret, tout au fond de son coeur, En ce qui me concerne, j'y ai vu du bonheur. Chaque fois, c'est pareil et je voulais l'écri
0038 - La magie des mots

0038 - La magie des mots

Comme si de rien n'était, je dépose mes poèmes, On a bien failli croire qu'ils seraient tous les mêmes. Les formes et puis l'odeur, par la magie des mots, inutile de vous dire, que parfois, c'est très beau. Gardé comme un secret, notre façon d'écrire, En ce qui me concerne, c'est un de mes délires. Chaque fois, c'est pareil, je continue, s
0037 - Marie & Pierre

0037 - Marie & Pierre

Elle s'appelait Marie, une bretonne cent pour cent, Pierre était son mari, un homme aux cheveux blancs, Ont du vivre à Paris, ont élévé quatre enfants. Quand retraite il prit, retour au Morbihan. Bien trop tôt, t'es partie, laissant seul ton amant, Papa, tu as vieilli, toi, l'homme aux cheveux blancs. Et puis, tu l'as suivi, t'as choisi ton m
0036 - Gardons le souvenir

0036 - Gardons le souvenir

C'est le débarquement et les américains, Maintenant, les allemands, ils sont européens. Gardons le souvenir de ces soldats détruits, Ils ont vécu le pire, en servant leurs patries. Depuis soixante cinq ans, qu'avons nous donc appris, L'homme reste violent, sa nature est ainsi. Crimes, guerres, attentats, piratages financiers, Pour Dieu ou bien