En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Dan

Dan

De tous les cas ratés, je suis le premier Dan.

Ses blogs

FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

FAITS D'HIVER & MAUX D'AOUT

Chaque jour, je continue, selon l'inspiration, Des textes superflus ou alors plus profonds, Désormais, c'est facile, pas toujours évident, Mais j'ai trouvé mon style, le mien, tout simplement.
Dan Dan
Articles : 539
Depuis : 01/05/2009

Articles à découvrir

0536 - La complainte du poussin

C'est frais, rafraîchissant, à l'aide de son piano,En parlant, en chantant, elle nous joue de ses mots.La salle est bien sympa, on a été scotché,Car l'ambiance était là, la lumière tamisée. Très bien dedans ses pompes, ses mots parfois surprennent,L'imaginaire nous trompe quand elle rit de ses peines.Elle nous parle de ses ex, ce n'est ja

0532 - Une bien jolie histoire

Je pourrai te conter une bien jolie histoire, Facile de l'inventer et tu pourrais la croire. Je pourrai te parler de ce joli endroit, Espace imaginé afin que tu me crois. Te dire, j'y suis allé, en vrai et pas en songes, Je pourrai bien broder le plus beau des mensonges, Du printemps vers l’hiver, de l'automne vers l'été, Il vire du brun au v

0533 - Mes pépites sonores

Parfois, très simplement, je les ai découverts,Quelque fois, leurs talents méritaient quelques vers.J'ai saisi le stylo virtuel de mon PC,Avec mes quelques mots, je les ai présentés. Je fais mon propre choix, sans être manipulé,Mon jugement fait loi, les médias ignorés.Télé-réalité, ces concours à la con,Artistes préfabriqués, à eu

0534 - François

Aujourd'hui, j'ai appris que tu étais parti,Mon passé ressurgit, il était bien enfoui.Reviennent à ma mémoire, nos virées en moto,De bien jolies histoires, nos rires, nos jeux de mots. Belle peinture déposée par toi, l'artiste doué,Ma moto réparée lorsque je suis tombé.Tu étais réservé, encore bien plus que moi,Sur toi, j'ai pu compt

0538 - Les yeux au fond du cœur

Je regarde la vie, les yeux au fond du cœur, Sensible à l'amnésie, j'en oublie mes malheurs, Quand je perds la mémoire, je reviens à la vie, Je m'invente des histoires, tu n'en fais plus partie. Je regarde la vie, les yeux au fond du cœur, Tu râles mais c'est ainsi, je refuse ta rancœur. Inutile de gueuler, je ne t'écoute plus, Ton agressi

0539 - Eleanor, elle est à l'ouest.

Coquin de sort, tonnerre de Brest, Eleanor, elle est à l'ouest. Du sud au nord, le vent nous guette, Elle souffle fort, c'est la tempête. Le ciel est gris, ne sois pas fou, Reste à l'abri de son courroux. Tu es foutu si tu es con, T'es dans la rue, fais attention. Eleanor, la pluie, le vent, La vie, la mort, sois bien prudent.

0531 - Les Tit'Nassels

Soyons cons jusqu'au bout, chauffons la carte bleue, Je ne compte plus les sous, cela me rend heureux, C'est à moi, rien qu'à moi, il me faut entasser, En avoir plus que toi, cela me fait rêver. Soyons tous fous toujours, oublions le banquier, Un peu plus chaque jour, nous sommes des fous à lier. Révolution high-tech, pour tous, même les bobo

0530 - La solidarité

La solidarité, pour toi, à sens unique, Lorsque tu peux gagner, tu voudrais qu'elle s'applique. Au centre de ce monde, tu veux être gagnant, Tu es un mec immonde, égoïste, répugnant. La solidarité, prétexte inopiné, Que veux-tu me chanter, voudrais-tu te moquer. Tous tes petits problèmes, je t'avoue, je m'en fous, Je t'écris ce poème, j

0537 - La cerise

J'ai refusé vos dieux, vos haines et vos couroux, Politiques, religieux, je ne crois plus en vous. Je reste sur ma route, quelques écarts parfois, Je n'ai plus aucun doute, je vais, je crois en moi. Le fil de mon histoire, je le tisse chaque jour, Parfois, j'ai pu y croire, mes différents amours, Lors de nouvelles rencontres, je sais rester sere

0535 - Toujours connectés

Faciliter nos vies, ça pourrait être bien, Aux cerveaux d'abrutis qui ne comprennent rien, Grand cap sur l'avenir, pour nous, robotisés, Ils ont des choses à dire, nos objets connectés. Jaloux de sa cousine qui est plus évoluée, Car elle est très coquine, la puce RFID, La chanson du code barre qui parle à son lecteur, Ce n'est pas par hasa