Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Communautés
extraits romans

Ce blog a pour vocation de réunir des auteurs de tous styles, policiers, aventures, poèmes, fantastiques, sciences-fictions... etc. Les écrivains sont encouragés à y présenter des extraits de leurs ouvrages. Des commentaires de lecteurs ou d'autres auteurs seront appréciés pour jauger l’estimation des passages présentés.

Gérée par lucien lubrano

Tags associés : extraits, romans, livres, policiers, poésies

99 blogs

464 posts

12/04/2015

Rejoindre

Articles récents de cette communauté

Dédicace à Marignane samedi 18 septembre

Dédicace à Marignane samedi 18 septembre

Ouf ! Les salons du livre reprennent vie ! Je vous propose donc de me retrouver le samedi 18 septembre de 10 h à 17 h à Marignane. L'occasion de découvrir la dernière aventure de Pola de Marseille dans Pola à la calanque, très joliment illustrée par Mélina Catoni. Pola et sa meilleure amie Lili découvrent la calanque de Figuerolles
Les cahiers de mon père

Les cahiers de mon père

Collection les exilés de L'Arcange - Devant la désertion des autorités, un père, homme tranquille, n’a d’autres solutions que de s’ériger en dernier rempart. Une mauvaise rencontre, et la vie d’une famille ordinaire bascule dans le drame. Ainsi commence dans les années 20, en Italie fasciste, la saga des Montazini, obligés de s’exi
Andromède, ou pas ...

Andromède, ou pas ...

Et si le progrès n’était qu’un leurre ! Ce qui arrive aujourd’hui à la planète n’est peut-être qu’un avertissement…. Une épreuve pour évaluer la détermination des humains.... Un test pour mesurer leur faiblesse... Imaginons la planète Terre dans un siècle, avec 17 milliards d’individus ! Imaginez la croissance nécessaire po
Blaireau et Antonin

Blaireau et Antonin

Participe au cours d'écriture Les Talents de demain, à télécharger gratuitement chez KOBO, et à la FNAC... Extrait : Allongé dans les fougères, j’aperçois maintenant les trois hommes qui jettent au sol leur mégot de cigarette. Ils récupèrent leurs armes, et rejoignent les deux autres. Je sais ce qui va se passer, je maintiens Blaireau
Eden, le valet des Cœurs

Eden, le valet des Cœurs

Le dernier roman de Michel ZORDAN - Eden, valet des Cœurs – 205 pages à télécharger gratuitement sur KOBO Eden, le Valet des Cœurs eBook de michel zordan - 1230004529057 | Rakuten Kobo France Très régulièrement, le comte de Marseillan me demandait de l’accompagner à Paris. Je conduisais le coupé, et une fois sur place, j’étais libr
La Chine des Empereurs

La Chine des Empereurs

De la Poste Il n'y avait point en Chine de poste au service du peuple. Et même s'il y en avait eu une, elle aurait été de bien peu d'utilité pour une population de paysans illettrés et confinés dans un univers s'arrêtant aux limites de leurs champs. Les mandarins avaient recours à des porteurs de messages dont la célérité n'avait rien à
Ambroisine, et ses frères

Ambroisine, et ses frères

Ce récit est une fiction. Toute ressemblance avec des situations réelles ou des personnes existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence. Ambroisine, et ses frères – Auteur Michel ZORDAN – Commandant Parisi, des nouvelles de votre serial-killer ? – Théo Grandville, que faites-vous ici, et comment êtes-vous parvenu jusqu’ic
extrait de "le loup lettré" pièce en 4 actes

extrait de "le loup lettré" pièce en 4 actes

synopsis: " hommes, animaux et insectes communiquent. Ils lisent; écrivent et parlent entre eux. jusqu'à ce que le loup accusé à tord d'un larcin se venge et vole certaines lettres. Du coup la communication est coupée et les problèmes que nous connaissons commencent. Je ne sais plus ni lire nie écrire iront jusqu'à dire certains. Pièce en
TIBURCE, LE CHAT QUI...

TIBURCE, LE CHAT QUI...

TIBURCE Philippe RAGUENEAU (1917-2009), auteur de romans policiers, met en scène : "Tiburce, le chat qui..." Mais je trouve que la place de Tiburce dans l'histoire est vraiment partie négligeable et que mettre en avant le chat dans le titre du livre c’est un peu tromper sur la marchandise. Je trouve l'écriture un peu simpliste et les enquêtes
synopsis de " la maison d'Angèle la sorcière"

synopsis de " la maison d'Angèle la sorcière"

synopsis de " la maison d'Angèle la sorcière" Nous étions 5, amis à la vie à la mort. Nous avions comme terrain de chasse un village varois du non de Zaou les pins . Nous luttions contre une bande de misérables composés de doryphores. "Capou de Noun" disait Bouzigue," Angèle va nous surprendre." Cette pauvre vieille que nous embêtions sans
Revue Filigranes N°106 "Glanages..."

Revue Filigranes N°106 "Glanages..."

En la mineur Au détour d’un jour, une phrase me percute le cœur : « Parler de soi en la mineur, la note préférée des romantiques mélancoliques. » Exactement dans le ton de mon fragile état d’âme passager. Parce que parler, écrire, des fois je me demande… Je me demande si le message ne m’a pas été envoyé par Tyché. Vous savez,
La Chine des empereurs

La Chine des empereurs

Des fêtes de la lune Vers le dixième jour du mois, le bateau surgissait des brumes déposées à la surface des flots par l'air surchauffé. La nouvelle de l'apparition était immédiatement confirmée par le tambour et les cymbales des fils du briquetier. Tous les yeux, alors, se tournaient vers le fleuve. On s'émerveillait de l'habileté des d
Résumé d’Un enfant insupportable

Résumé d’Un enfant insupportable

Jeune professeur de collège, je fais la connaissance de James. C’est un élève de quatrième, un peu farfelu. Ses parents, Brigitte et Manuel, sont arrivés à Bayonne, à la fin des années soixante, avec leurs deux fillettes, Valérie et Sandrine. Tout ce petit monde a l’air heureux et sans histoire. Brusquement la situation se dégrade. Br
Un enfant insupportable chapitre XIII

Un enfant insupportable chapitre XIII

Le grand absent Manuel gardait un bon souvenir des premières années de son mariage avec Brigitte. Ils avaient été heureux de la naissance de leurs filles, Valérie et Sandrine. Et puis il s'était passé quelque chose qui avait commencé avant la naissance de James. Manuel avait vite compris que Brigitte ne voulait pas d’un autre enfant, qu
Un enfant insupportable chapitre 7

Un enfant insupportable chapitre 7

Sandrine Sandrine n’avait jamais compris pourquoi sa mère n’aimait pas et même détestait James. Enfant, cela ne l’avait pas trop dérangée car elle ne mettait pas en doute le comportement de sa mère, qui avait certainement de bonnes raisons d’agir ainsi...] [ Elle se souvenait plus ou moins bien de la naissance de James. C’était pen
Un enfant insupportable (suite)

Un enfant insupportable (suite)

Ainsi, un jour, je fus incapable de le calmer. Je reconnais aujourd’hui que j'étais totalement désarmée face à son déchaînement hystérique. Il papillonnait entre les bureaux de ses camarades tout en chantonnant et en distribuant de-ci de-là de petites tapes sur la tête des autres élèves. Les filles commençaient à piailler, les garço
Un enfant insupportable (suite)

Un enfant insupportable (suite)

Il n'était pas très bien accepté par ses camarades car son caractère un peu trop spécial les heurtait souvent, et les adolescents n’aiment pas eux qui sortent du lot. Il faut dire qu’il était un peu fantasque, farfelu, une espèce de Zébulon imprévisible. Il se permettait tout et n’importe quoi au gré de ses humeurs. Il pouvait aussi
Un enfant insupportable

Un enfant insupportable

Je viens de faire éditer ce livre « Un enfant insupportable » sous le pseudonyme de Romane Saint-Jean. En voici les premières pages : « Dans les années 1980, j'étais professeur au collège Sainte-Marie de X... C'était un établissement vieillot ayant appartenu à une communauté religieuse. Il bordait la rue principale et on y accédait par
Chapitre 3

Chapitre 3

3 Premières traces dans la maison d’un pap illon « Que c’est beau ! C’est élégant, spacieux, la décoration subtile, tout en couleur… Magnifique ! » C’est ce que je m’étais dit durant les premières heures de découverte de mon nouveau logis. Je m’efforçais alors de secréter le moins de bave possible mais il y a un moment où
Chapitre 1

Chapitre 1

1 Une présentation digne d’un limaçon Nihao ! Bon, j’imagine qu’il vaut mieux que je me présente tout de suite. Moi c’est Ali, Ali Mace. Je vous vois venir de très, très loin avec vos jeux de mots mais laissez tomber ! Dans ce domaine, c’est moi la pro : Agrimace, Alimache, Alalâche… Et ne tentez pas un « Ali, tu me fais un petit
Une fan "de moi !"

Une fan "de moi !"

Hier, après sa participation à la campagne de pré-ventes et la réception de son exemplaire, Amarilys est venue faire dédicacer « son fantôme » au Leclerc Sormiou. Chaud au cœur d’entendre la petite fille, qui a tous mes livres mais ne m’avait jamais rencontrée, me dire : « vos livres, je les ai tous lus des milliers de fois. » Bon,
Le début de " Angèle la sorcière"

Le début de " Angèle la sorcière"

La maison d'Angèle la sorcière © 1.Prologue Cette histoire se passa dans les années 80. Dans un petit village varois vivait une sorcière. Elle avait toujours un foulard sur la tête quand elle sortait. Elle ressemblait aux paysannes des années d'après-guerre sans que cela soit péjoratif. Cette sorcière, qui n'était sorcière qu'à nos yeu
Dernière étape pour N'aie pas peur de ce fantôme

Dernière étape pour N'aie pas peur de ce fantôme

Voilà, voilà, le projet est quasiment terminé. Mais dans cette dernière étape, ceux qui le souhaitent peuvent encore soutenir le projet , bientôt édité par les Éditions Maïa . J’ai le plaisir de vous faire découvrir, en avant-première, un extrait du livre : https://www.simply-crowd.com/produit/naie-pas-peur-de-ce-fantome/ Ce roman pou
LECTURE ET CONFÉRENCE

LECTURE ET CONFÉRENCE

LECTURE ET CONFÉRENCE Le 25 septembre, participez à une soirée dédiée à la question des utopies dans l'éducation. Et si nous vous lisions quelques passages du Monde tel qu’il sera d’Émile Souvestre (1846) et de Paris au XXe siècle de Jules Verne (1863) ? Et de Johann Heinrich Pestalozzi? Et si nous réfléchissions ensemble à ce que c
Dans le N° 104 de Filigranes "Pas de danse"

Dans le N° 104 de Filigranes "Pas de danse"

"Cet éclat, ce bout d'humanité, lecteur, se dévoile ici au fil des pages. il s'appelle savoirs du chant et de la danse, art de la séduction et du conflit, science de la maîtrise et des dérèglements. Il est musique singulière, invention sans cesse renouvelée d'un vivre côte à côte, corps à corps, face à face, corps contre corps. Lanço
Nuage patate et Princesse Lune ©

Nuage patate et Princesse Lune ©

Nuage patate et Princesse Lune © Un nuage en forme de patate se promenait dans le ciel. Il allait à droite, il allait à gauche. Quand tout à coup il lui sembla voir une forme. La moitié d’une lune mais il n’était pas sûr. Il la perdit de vue et commença à chercher. Il y mit tout son temps et son talent. Mais il ne la retrouva pas. Dés
1001 VIES (482) :  SOLANGE CREPON – 12

1001 VIES (482) : SOLANGE CREPON – 12

[Mademoiselle Bloch première candidate à l’Ecole polytechnique] 12 Suzanne et les vieillards – Quel est le voyou qui a cassé ma musique ? Il s’agissait de la machine qui diffusait du bruit au Bizarre. Une houle de vent arriva en trombe devant la ter rasse, le souffle d’un Évè ne ment. Une époustouflante approchait au crépuscule. On l
1001 VIES (478) :  SOLANGE CREPON – 8

1001 VIES (478) : SOLANGE CREPON – 8

[L’image est de Tommy Ingberg] 8 Un peu d’Histoire ne fait pas de mal – Un peu d’Histoire ne vous ferait pas de mal. On baissa humblement la tête. Balibar et son chapeau passaient en effet leur vie dans les Presses universitaires de France, ils ne croyaient plus dans la presse écrite, riaient doulou reusement aux Actualités, ne croyaient
DOUX REVES

DOUX REVES

DOUX RÊVES (C) je rencontre dans la rue un monsieur qui sifflote et qui visiblement est heureux de vivre. je l'aborde et me dis que cet homme qui sort de nulle part et un extraterrestre. En effet, pour lui, le choc pétrolier n'a pas eu lieu en 1973 et depuis 1945, il n'a jamais connu la crise ni énergétique, ni financière. La seule crise connu
1001 VIES (475) :  SOLANGE CREPON – 5

1001 VIES (475) : SOLANGE CREPON – 5

[Johann Friedrich Schmidt Julius] 5 George & Georges – souliers distingués Je pensais à mes amis des terrasses. Ces bonhommes n’existaient que dans le regard d’autrui, qu’ils soient blancs, noirs ou Peaux-Rouges : l’un se rappelle à lui-même au moment où son re gard sus cite l’autre. La société me paraissait un immense réflecteu
JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (451) :  7 juillet

JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (451) : 7 juillet

[Auteur de l’image non identifié] 7 juillet Que penser d’hommes qui comparent la vie des vaches à celle des camps de concentration ? quel fond d’ignorance réso lue ? de crétinisme obtus ? Allons, n’insultons pas des créatures qui, de toute façon, vont mourir comme des bêtes, ainsi qu’on meurt toujours. À mon grand ennui je découv
JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (449) :  5 juillet

JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (449) : 5 juillet

[l’image est de Michel Rouquette] 5 juillet Pour tuer une créature de ma taille et de mon volume il fal lait s’en prendre à la tête ou aux poumons. C‘est pourquoi je continuais d’avancer. Ceux qui n’en font pas une exhibition ou un instrument de domination cachent extraordinairement bien leur fragilité. Il peut même arriver qu’ils
JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (448) :  4 juillet

JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (448) : 4 juillet

[l’image est de Ron D'Raine] 4 juillet Des familles entières disparurent sans laisser de traces ni même de souvenir. Parfois dans leur fuite, parfois sous les ruines de leur maison, parfois elles étaient allées en rang d’oignons combler la grande fosse commune. La mairie étant défaite, personne n’avait la curiosité de fouiller les déc
N'aie pas peur de ce fantôme

N'aie pas peur de ce fantôme

Eh bien voilà ! La réalisation de mon prochain roman pré-ado (9-13 ans) avance. Je vous présente la couverture et toujours la possibilité d'aider cette nouvelle aventure au moyen de votre participation. Sulikà Matyas (illustratrice) et moi vous remercions. N'hésitez pas à partager et faire suivre à tous vos contacts. https://www.simply-cro
Sable ©

Sable ©

Sable © Je marchais dans la rue un soir de pluie. Mon pas était précipité. Je voulais me mouiller le moins possible. La pluie commençait à tomber fort comme elle le fait dans le sud de la France. Depuis peu, suite à mon accident, je pouvais lire à travers les gens. J’entendais leurs pensées, toutes leurs pensées. Je n’arrivais plus à
JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (432) : 18 juin

JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (432) : 18 juin

[Gustave Doré – Dante] 18 juin Il fut admis qu’il n’y avait pas eu de forces infernales à l’œuvre ce jour-là, c’étaient des idées d’un autre temps, mais plutôt une stricte neutralité, et au vu de cette indifférence de tout à notre égard le souvenir des enfers paraissait chaleureux plutôt que particulièrement chaud, c’éta
La louve de Notre-Dame

La louve de Notre-Dame

Collection contes et légendes - Le décor se plante sur un marché fermier, dans une bourgade médiévale de Gascogne. Un homme s’attarde devant l’étal d’une herboriste. Il demande quelques informations, puis se décide enfin, et achète 3 à 4 plantes. La discussion avec la vieille dame que se prénomme Jeanne se poursuit, et une certaine
Participer à la publication d'un roman pré-ado

Participer à la publication d'un roman pré-ado

Illustration Suliko Matyas Chers lecteurs, chers amis, J'ai le plaisir de vous annoncer que je vais bientôt être édité par les Éditions Maïa pour un livre qui me tient à cœur. Une campagne de précommandes et de promotion est lancée sur : https://www.simply-crowd.com/produit/naie-pas-peur-de-ce-fantome/ Je vous invite à vous joindre à mo
JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (414) : 31 mai

JOURNAL DE L’ANNÉE DE LA PESTE – 1001 vies (414) : 31 mai

[l’image est de Michel Rouquette] 31 mai Je longeais le canal et il me venait des remarques subtiles, comme à mon habitude. Je songeais à cette forme humaine du hasard : la chance. D’une certaine façon, elle se mérite, elle est affaire personnelle, un entretien à bas bruits entre soi et les contingences. Or, j’avais été dépossédé de

En vente sur Amazon Livre broché : 8 € Livre numérique : 3€ 19 octobre 1812. Napoléon et ce qui reste de son armée quittent Moscou. Commence alors la Retraite de Russie. Le capitaine Louis Soyez et une vingtaine de ses cavaliers encore valides tentent de défendre l’arrière garde. Chevauchée infernale, sans espoir. Une nuit, les Cosaque
Pas en avril, mais en octobre, je pourrai tuer qui je veux

Pas en avril, mais en octobre, je pourrai tuer qui je veux

Ben voilà. C'est la faute à... Non... au Covid. Ce roman n'est pas sorti en avril. Il sera publié en octobre. Je sais, il faut du courage pour attendre. Un petit extrait au hasard : " Aucun des patients ne lui parla de cette histoire. Ils ne lisaient pas le journal ou étaient trop bien élevés. Ou timides. Celle qui ne l’était pas en revanc
Sélectionné par Short Edition

Sélectionné par Short Edition

Mon conte Ici et là en même temps a été sélectionné par Short Edition, vous pouvez le lire en cliquant sur le lien suivant ou en faisant un copié-collé. Vous pouvez aussi voter pour moi (de 1 à 5 points) si vous l'avez aimé. Merci. https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ici-et-la-en-meme-temps-2 Short Edition a sélectionné
Jean, maître de chai

Jean, maître de chai

Collection contes et légendes - Je suis Jean, Maître de chai, enfin j’étais… au château Lapeyrade, fief du vicomte de Villecomble. C’est un mardi du début du mois d’octobre de l’an 1356, entre chien et loup, que je parviens enfin à Madiran, petite bourgade du piémont pyrénéen. Je devais m’éloigner, ma seule idée sur l’insta
Le dernier... Le voici

Le dernier... Le voici

C'est le prochain. Il sera publié bientôt. Par les éditions Moissons Noires. Son titre témoigne de mes ambitions. Plus sérieusement, c'est l'histoire d'un mec... un médecin-écrivain qui, un soir, dans un obscur village où se tient une "soirée littéraire", dit sottement que lorsqu'il écrit ses romans policiers, il peut tuer qui il veut.
Une lettre sur le : Roi du bon marché

Une lettre sur le : Roi du bon marché

Il y a des jours surprenants. Par exemple, lors de ma dernière dédicace à la librairie Prado-Paradis, le libraire me tend une lettre : "on a reçu ça pour vous." L'enveloppe est jolie, je la retourne, un nom est inscrit. Un nom qui m'est inconnu. Le temps d'installer ma table de dédicaces et j'ouvre la lettre dans la plus grande curiosité. He
L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre – 9

L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre – 9

[de Paul Jung] Le Pays Vous êtes au village en plein hiver, à l’époque médiévale du temps où un Ogre sanguinaire sé vit dans la région. Vous êtes dans l’asile à la Libération quand la Wehrmacht recule sur tous les fronts. Vous êtes au Bal masqué par un bel été du troisième millénaire, admirant un merveilleux feu d’artifices,
L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre –  6

L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre – 6

[ de Teun hocks] 2 Le Pays On me la fait pas. Je n’existe pas, je suis. J’attends tout de même avec patience que les embar dées de mon pauvre cœur ces sent. Il ne vaut mieux pas qu’il y ait surchauffe. Par bonheur, si on peut dire comme ça : par bonheur, je me suis res saisi – entièrement. Des choses se sont organisées dans ma mé moi
L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre –  5

L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre – 5

[de Domenico Gnoli] Il était une fois Elle L’a retrouvé ! Leurs om bres à genoux sont pen chées l’une vers l’autre, C’est de l’amour, une sorte d’amour, le bon, le pas bien normal ; et Gribouille chu chote sans plus savoir ce qu’elle dit, des gentilles ses, des ca resses ver bales ; Popa ap prouve en lui don nant des pe tites tape
L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre –  3

L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre – 3

[de Goya] Il était une fois Le brouillard a aug menté et les toits des quartiers pavil lonnaires pren nent l’air d’être bâtis à même les nuages. L e pavillon en briques rouges de l’Usine où elle accourt est gris, morne et silen cieux. La longue salle est éteinte ; l’air chaud est saturé d’odeurs de graisses ; il n’y a pas d’e
L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre –  2

L’Hypothèse impossible X Le Corps de l’Ogre – 2

[de Kenne Grégoire] La Chambre de l’Ogre Il est une fois un Tableau vivant dans les profon deurs de la terre. Depuis l’aube des temps l a vrille y prolifère démesuré ment. Le parquet verni s’est dis joint. Une végétation grise se prend à l’énorme cadre. Il y a là-dedans continuellement des bruits de suc cions. La végé ta tion dé
L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre –  19

L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre – 19

[de Nicoletta Ceccoli] L’Arrière-Pays Il y avait sur l’enclos des cours un voile de brume tiède qui venait du large – aussi instable que la vapeur où se dissipe une eau bouillante. A cause d’une sin gulière odeur de salpêtre et de l’impression d’humidité condensée, vous supposeriez – votre ima gination est si vive ! – que la
Sur la corde raide "Quat' z'arts" volume 2 (revue Filigranes)

Sur la corde raide "Quat' z'arts" volume 2 (revue Filigranes)

Il y a, bien sûr, ceux qui suivent ce blog et connaissent, en conséquence, la rue d'écritures Filigranes à laquelle je participe depuis 2003. Mais je me dis aujourd'hui qu'il y a en permanence de nouveaux venus sur ce blog et que je me dois donc d'effectuer un petit rappel. Filigranes , revue d'écritures, est une "aventure collective engagée
L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre –  17

L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre – 17

[d’Alfred Kubin-] L’Office Ce jour-là, les sœurs avaient eu une dispute au sujet de l’usage du mon sieur bavard quand elles l’eurent enfermé dans le cellier avec le policier terrible mais terrible ! Mandibule avait fait va loir que c’était une chair tout de même trop avancée pour les goûts gas tronomiques de Popa. On s’était ré
L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre –  14

L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre – 14

[de Teun hocks] La Maison Nogre Assurément, les membres, cotisants, adeptes et alliés de la Maison Nogre ressem blaient de moins en moins à l ’ idée qu’on se fai t d ’ eux et de leurs lignes ré gu liè res. Immobiles et pensifs au centre du parquet, simples traces, ils ne tou chaient plus terre. L’aube arrivait en douceur. Les bandelet
L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre –  13

L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre – 13

[Non identifié] La Maison Nogre Était-ce une luciole bleue qui vibrionnait sur les tou ches du piano ? La Salle des miroirs désertée par les danseurs sentait le vieux bal, la chaleur des corps agités, l ’ odeur de fer menta tion des al cools, un parfum te nace de mélan colie par une fin de nuit. La Maison Nogre – regroupée – était une
L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre –  11

L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre – 11

[Non identifiable] Inspecteur Félix Sana L’inspecteur, relevant le col de sa veste pour se protéger du froid, traversa par l’abri des préaux plusieurs cours restaurées. Il y avait des sortes de filins colorés qui tremblaient au ciel – une chute de gouttes de couleurs suspendue dans l ’ aube, à la quelle il ne prêta d’abord aucune a
L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre –  8

L’Hypothèse impossible IX Un sang d’encre – 8

[de Limin Zhu] La Maison Nogre – Le petit Chaperon, figure-toi, avait dit oncle Ciron à son in fir mière qui se regardait dans un miroir de poche. Elle aurait la mala die de l’encre, selon eux. – Elle n’est pas un châtaignier, il me semble. Le diamantaire, après avoir longuement observé Astrid, très absorbée par son reflet, avait as