Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog
Richard

Richard

Boulimique de lectures, j'adore parler des livres que j'ai aimés. Polars, thrillers, romans policiers, romans historiques, romans noirs ou littérature blanche; bref tout m'intéresse !!!

Ses blogs

Polar, noir et blanc

Polar, noir et blanc

Un blogue qui parle de livres, de bons livres, dans tous les genres, juste pour le plaisir de lire et d'en parler.
Richard Richard
Articles : 1152
Depuis : 29/01/2010

Articles à découvrir

Dans les murs

Dans les murs

« Sortez-moi de moi ! » Une chronique de Richard « Depuis ce soir-là, une part de moi n’a plus cessé de cogner pour sortir de mon corps, comme un prisonnier aveugle frapperait les murs de sa cellule. » Je commence rarement mes chroniques par une citation. J’aime mieux donner la parole à l’auteur, à la fin de mon texte, comme pour dire
Tout est ori

Tout est ori

Le soleil, la mer et les clams ! Une chronique de Christophe Rodriguez C’est au regretté chanteur de charme français François Deguelt que j’ai emprunté le titre de cette chronique, sauf pour les clams (grosses palourdes pour nos amis outre-Atlantique), qui sont présents sur la Côte-Nord du Québec. Avec honnêteté, cela faisait très lon
Piste noire

Piste noire

Une chronique de Sylvie Geoffrion Fan de personnages de policiers, je salue la naissance du sous-préfet (le titre de commissaire est aboli en Italie) Rocco Schiavone. Romain (jusqu'au bout des doigts de pieds), déplacé dans le val d'Aoste, à Champoluc, petite station de ski, il est grognon, impatient, bourru, affecté et prétentieux. On ignore
Dictionnaire des mafias et du crime organisé

Dictionnaire des mafias et du crime organisé

Extorsions en tout genre Par Christophe Rodriguez Source intarissable pour le cinéma et le roman policier : Le Parrain, Le Petit César, Un nommé Louis Beretti, La griffe du chien et ses suites, le crime organisé fascine autant qu’il repousse. En d’autres temps, la ville de Montréal, sa faune et ses boites de nuit furent une machine à blan

La preuve par quatre Par Christophe Rodriguez Pour une fois, le bandeau qui ceinture cette nouveauté ne se trompe pas. Prix Charles-Exbrayat en 2013, Olivier Merle, fils du célèbre écrivain Robert Merle est avant un tout un scientifique, spécialisé dans les questions physiques (magmas et volcans). En plus de ses recherches, il combine aussi l
Des âmes et des saisons

Des âmes et des saisons

Pour Boris Cyrulnik, l’environnement, autant physique que psychologique, le climat, la culture, la société, l’amour ou non reçu pendant la petite enfance, ont une influence majeure sur le cerveau humain et sa construction même. D’où le terme de psycho-écologie qu’il utilise. Une simple chronique ne saurait rendre compte de toute la r
La nuit vient de commencer

La nuit vient de commencer

Une chronique de Sylvie Geoffrion Roman social, roman critique. La nuit de Copenhague est sombre et ce qui se passe dans le reste du monde est noir. Une critique lucide du capitalisme comme système économique mondial. Des personnages assez bien typés: l'idéaliste activiste ayant infiltré une grosse compagnie ayant des projets importants en Col
L’évaporée du Red Light

L’évaporée du Red Light

Montréal la nuit, Montréal des années 40 Une chronique de Christophe Rodriguez Il ne reste plus grand-chose du Montréal des années 40. Du Faisan doré au Café Saint-Jacques et de la salle de bal Chez Maurice qui pouvait accueillir plus de 3000 danseurs et danseurs, sans oublier le célèbre Casa Loma et autres petits endroits de fortune où t
La face nord du cœur

La face nord du cœur

Au cœur de la Nouvelle –Orléans et c’est formidable ! Par Christophe Rodriguez Auteure de la trilogie du Batzan que je n’ai pas lu (honte à moi), la romancière espagnole Dolores Redondo, née à Sant Sébastian, donc originaire du Pays basque est devenu un phénomène littéraire. Traduite, en 36 langues, son style ainsi que la puissance
Dans les pas d’une poupée suspendue

Dans les pas d’une poupée suspendue

Une chronique de Richard Je commence ma chronique avec ces mots, un peu beaucoup clichés mais parfois fort utiles : « Coeurs sensibles, s’abstenir » et j’ajoute, mais ce serait vraiment dommage ! Et si j’en ajoutais encore un peu. Sur la 4e couverture de ce tout récent roman de Frédérick Durand, la seule phrase écrite est la suivante :