Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Véranda en acier : comment la fabriquer ? (étapes, conseils)

Construire une véranda permet de profiter de l’environnement extérieur et du confort chaleureux de l’intérieur, aussi bien en été qu’en hiver. L’utilisation de l’acier, comme matériau pour la structure, permet de réaliser des économies, en raison du faible coût des produits de métallerie. Le prix de l’acier est moins cher que celui du bois. Cependant, il faut qu’il soit galvanisé, car il est corrosif.

Les étapes de construction d’une véranda

La dalle La dalle doit être correctement réalisée de manière à supporter la structure métallique de la véranda et éviter ainsi les éventuels problèmes dus aux mouvements de terrain. Si la véranda est réalisée sur une dalle déjà existante, il faut absolument s’assurer que les fondations sont très solides, bien ancrées au sol. Un temps de séchage est nécessaire avant de construire la structure. La structure La structure en acier doit être conçue de façon à supporter la couverture. Si elle est construite sur un support quelconque, par exemple, le mur de la maison, elle doit pouvoir en supporter le poids. Le choix du matériau est important pour la résistance de la construction. Les dimensions de la structure doivent être, elles aussi, respectées. Le contrebas de la structure doit être à 15cm du sol pour éviter les infiltrations d’eau. Vous pouvez prévoir des portes en acier coulissantes ou à battants.

La couverture

Il faut choisir des matériaux adaptés pour une isolation thermique et acoustique de la véranda. On peut installer une verrière, pour plus de lumière ou des panneaux opaques. Il faut également prévoir une fixation solide des plaques pour éviter qu’elles ne se détachent en cas de vent violent. La pente de la toiture doit être inclinée suffisamment pour éviter les infiltrations d’eau. Des gouttières doivent être placées en fonction de la surface de la toiture et raccordées aux canalisations d’évacuation des eaux de pluie.

L’isolation et la ventilation

Pour éviter les différentes variations thermiques et la condensation à l’intérieur, il faut prévoir d’équiper votre véranda avec des équipements adaptés. Prévoyez une grille pour une ventilation naturelle, une VMC, par exemple, pour assurer un renouvellement permanent de l’air. La véranda ne doit jamais être attenante à la cuisine et recevoir des gaz brûlés ou de la fumée.

Conseils pratiques

Pour le revêtement du sol, il est recommandé d’installer du carrelage ou de la pierre. Ces matériaux sont très résistants à l’eau et au gel. La construction d’une véranda est un projet important, par conséquent, sa réalisation doit se faire selon le respect des normes.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Profil PVC : comment choisir ?

Profil PVC : comment choisir ?

Le PVC est un matériau utilisé dans de nombreux secteurs, dont la construction qui l'apprécie pour ses multiples avantages. L'extrusion est le procédé qui permet de donner les différentes formes au PVC. A côté des tubes bien connus, on le trouve aussi en plaques et en planches ou encore sous forme de profils utilisés lors de la pose de lambris.
Sonnettes sans fil : fonctionnement, installation

Sonnettes sans fil : fonctionnement, installation

La sonnette sans fil est extrêmement pratique lorsque l'on souhaite être informé de l'arrivée d'un visiteur sans pour autant avoir à creuser une tranchée dans son jardin. Ce sont des petits boîtiers qui fonctionnent à l'aide de piles et dont le récepteur peut être branché sur le secteur. Leur portée varie.
Comment choisir un mitigeur cascade pour la baignoire ?

Comment choisir un mitigeur cascade pour la baignoire ?

Il existe de nombreuses sortes de robinetteries de nos jours. Le mitigeur possède des avantages intéressants. Il existe notamment des mitigeurs cascades, qui peuvent être thermostatiques et font partie du haut de gamme de la robinetterie. Comment et pourquoi choisir un mitigeur cascade, plutôt qu’un autre robinet et quels sont ses avantages et ses inconvénients ? C’est ce que nous allons voir.
Niveau laser rotatif : comment bien choisir son niveau laser rotatif ? (conseils, prix, références)

Niveau laser rotatif : comment bien choisir son niveau laser rotatif ? (conseils, prix, références)

Un niveau laser est un ustensile qui remplace avantageusement les anciens niveaux à bulles et autres fils à plomb. Très précis, il permet de travailler dans des axes parfaitement droits et rectilignes. Le niveau laser rotatif est lui essentiellement destiné aux professionnels ou aux usagers très expérimentés. C’est le laser le plus performant qui existe et il permet des travaux sur chantiers grâce à son importante robustesse.