En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Tout savoir sur le cutter Olfa

Maped, Scotch, Fatmax, certainement que vous en avez entendu parlé, mais connaissez-vous Olfa ? Derrière ce nom se cache un incontestable leader du marché du Cutter. Voici un condensé de tout ce qu'il faut connaître à propos de cette marque, ainsi que les raisons de cette démarcation vis-à-vis de ses concurrents.

Un cutter ?

Avant toute chose, définissons le terme "Cutter". Un Cutter est un couteau à lame rétractable permettant de couper des matériaux fins et peu résistants. Une utilisation typique ? Lorsqu'on découpe du papier, du carton, du fin plastique ou tout autre matériau qui peuvent être tranchés avec une lame relativement fine. Cet outil est très utilisé pour les arts graphiques, quand il s'agit de réaliser une découpe précise et difficile à effectuer avec une simple paire de ciseaux par exemple.

A propros d'Olfa

C'est Yoshio Okada, fondateur de Olfa Corporation basé à Osaka, au Japon, qui est l'inventeur du cutter. C'est avec le dénommé "Snap-Off" que cette invention de 1956 va se répandre mondialement. Celui-ci deviendra par la suite le standard des cutters. Dans sa lancée, l'ingénieux créateur étend sa gamme de produits en utilisant une tout autre technique de découpe, un système de découpe rotatif. C'est à partir de 1979 qu'est né le cutter rotatif Olfa (nommé "Rotary Cutter"). Ce qui fait aussi d'Olfa une marque reconnue, c'est la qualité supérieure de ses lames. En effet, elles sont issues d'un procédé de création défini par des étapes précises et qui apporteront chacune leur touche d'importance pour aboutir à un résultat final à la hauteur d'un leader de marché. Choix de la meilleure qualité d'acier, ajustement de la dureté, netteté des angles, dimensions coniques, vitesse de broyage, etc. Voici ce qui apporte une lame multi-usages. En dernier point à propos d'Olfa, nous pouvons discuter du choix de la couleur. Celui-ci a été établi en 1967 par le fondateur de la société. Pourquoi ce jaune si flash ? Car ayant fait le constat que les outils de son temps étaient tous de couleur foncée ne se démarquant pas, il lui semble impératif qu'un outil révolutionnaire (à cette période) soit visible et reconnaissable de suite. De plus, c'est à partir de ce moment-là qu'une norme en matière d'outil à main est établie, le jaune devient la couleur de la sécurité dans ce domaine.

Après cette évolution

Aujourd'hui, la marque Olfa est partout. Dans les mains de tous les ouvriers, d'artistes, des personnes de tous les jours. Il a sût séduire toutes les catégories, car il est réellement très pratique. Rivalisant d'ingéniosité, il propose des fonctions bien utiles, telles que : - Un manche en caoutchouc anti-dérapant - Lame rétractable automatiquement - Lames changeables - Positions par crans.

Articles de la même catégorie Arts graphiques & arts plastiques

Peinture sur toile : comment faire un portrait ?

Peinture sur toile : comment faire un portrait ?

De nombreuses personnes cherchent un jour à se lancer dans une oeuvre artistique telle que la peinture sur toile. Il est nécessaire d'avoir au minimum un pinceau, de la peinture et une toile pour pouvoir reproduire un portrait. Cependant, cela ne suffit pas toujours pour rendre la peinture attrayante. Nous allons donc découvrir toutes les astuces pour pouvoir peindre un portrait dans les meilleures conditions possible.
Theodore Gericault : biographie

Theodore Gericault : biographie

Théodore Géricault est un peintre français du XIXème siècle né à Rouen en 1791. De sa courte vie on retiendra plusieurs chefs d'œuvres, dont le très célèbre Radeau de la Méduse, qui sont exposés partout dans le monde, notamment au Louvre. Malheureusement, une partie de ses œuvres ont disparu après les bombardements de 1944.