Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Tout savoir sur le Pousse-rapière

Drôle de nom pour un apéritif : le pousse-rapière est en fait un cocktail à base de liqueur d'Armagnac et de vin sauvage. Une invention de Gascon et surtout une recette dont le secret est jalousement gardé par le Château Monluc, dans le Gers. À déguster frais, ou encore dans un melon, une salade de fruits ou sur une crêpe.

Naissance de l'Armagnac

Les Gascons, c'est bien connu, sont des personnes pleines de ressources. Les Anglais retardent le passage des bateaux hollandais venus charger leurs vins ? Ils en distillent une partie dans les alambics apportés quelques siècles plus tôt par les Sarrazins et intègrent l'alcool obtenu au vin, permettant ainsi sa conservation jusqu'à l'arrivée des navires. Ils s'aperçoivent rapidement du potentiel de ce même alcool s'il est vieilli en fûts de chêne et ainsi naît l'armagnac, célèbre alcool de bouche. De même, quand à la fin du XIXe les viticulteurs gascons vont vendre leur production en Champagne, ils en ramènent l'idée de produire des mousseux. Et ainsi naît le vin sauvage. Voici réunis les deux ingrédients d'un apéritif au drôle de nom : le Pousse-rapière.

Recette secrète

Comme en Gascogne tout se conte, l'histoire du Pousse-rapière est celle de René Lassus qui racheta en 1961 le château de Monluc, à Saint-Puy, dans le Gers. Il y développa la viticulture, champagnisa ses vins, créa une recette, le Pousse-rapière. Mais comme en Gascogne, tout ne se raconte pas, la recette est restée secrète. Pas de zone d'ombre sur la composition du Pousse-rapière : une dose de liqueur d'armagnac et six doses de vin sauvage servies fraîches dans une flûte à champagne; ajouter un glaçon et un quart de tranche d'orange ; déguster. Ce qui reste mystérieux en revanche, c'est l'élaboration de cette fameuse liqueur d'Armagnac. Tout juste sait-on qu'il s'agit d'alcool de bouche aromatisé à l'orange amère. Et voilà pourquoi la liqueur d'Armagnac reste une exclusivité du château Monluc. Et voilà pourquoi, aussi, il est conseillé de composer son pousse-rapière avec le vin sauvage (mousseux ou blanc de blancs) de la propriété, qui utilise les mêmes cépages que pour son Armagnac. Le producteur vend d'ailleurs des coffrets "doses en mains". Un Pousse-rapière coûte 30€ (prix constatés en août 2011), la liqueur d'Armagnac seule, à 24°, 22,50€. Mais au juste, d'où vient ce drôle de nom de Pousse-rapière ? La rapière est en fait une longue épée légère, ramenée par les Gascons des guerres d'Italie, sous François Ier et devenue d'ailleurs emblème du château Monluc. A l'époque on disait qu'on "pousse la rapière vers l'ennemi".

Articles de la même catégorie Alcools & boissons

Comment bien préparer le thé blanc ?

Comment bien préparer le thé blanc ?

Le thé est une boisson qui se consomme chaude. Boire du thé relaxe. A cause de ses vertus thérapeutiques, on reconnaît de plus en plus les bienfaits du thé. Que ce soit le thé vert, le thé rouge, le thé noir, le thé blanc de chine, toutes ces variétés demandent de petites astuces pour conserver le goût et les vertus du thé préparé.
Jus de carotte : tout ce qu'il faut savoir

Jus de carotte : tout ce qu'il faut savoir

Le jus de carotte est bon pour la santé, on l'entend encore et encore. Oui, mais pourquoi ? C'est ce qui nous occupera dans cet article. De l'analyse nutritionnelle aux bienfaits pour la santé en passant par le choix de ses carottes, nous ferons un petit tour d'horizon pour savoir comment consommer son merveilleux jus.
Equipement - articles pour Bar

Equipement - articles pour Bar

Vous aimez les contacts, rencontrer des gens dans une ambiance conviviale et être rémunéré pour ce faire ? Alors, vous aimerez créer votre bar. Cette activité d’indépendant alliera travail et temps libre en fonction de votre spécialisation et de votre clientèle. Vous pourrez soit racheter un fond de commerce existant avec son mobilier, son stock et sa clientèle soit vous lancer dans un tout nouveau commerce que vous concevrez et réaliserez, du projet au produit fini.