Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Tout savoir sur l'approche ascendante, descendante

Les approches ascendante et descendante sont des processus permettant d'agencer des étapes pour la concrétisation d'un projet. Ces étapes peuvent être simples, comme pour l'usinage d'une pièce ou complexes, ou pour un logiciel informatique. L'approche ascendante (bottom up) part des éléments de base pour aller vers l'ensemble; l'approche descendante (top down) part de l'ensemble pour aller vers les détails. Les deux approches sont souvent complémentaires.

L'approche ascendante ou bottom up

Elle est proche de la démarche inductive, qui essaie, à partir d'expériences, de formuler une théorie. C'est un processus analytique qui examine des données de base pour en tirer des généralités. L'exemple le plus simple est l'assemblage de pièces d'un puzzle pour reconstituer l'image. Dans le cas d'une équipe, la gestion bottom up prend en compte les propositions et recommandations de chacun pour élaborer le projet. Un classement et un tri sont effectués par rapport aux critères communs. L'avantage est que chaque membre se sent partie prenante de la réalisation, et qu'il est facile d'intégrer de nombreux participants ou plusieurs entreprises. Néanmoins, l'inconvénient de cette souplesse est que chacun peut se retirer quand il le souhaite, ce qui convient plutôt à des coopérations de courte durée. Dans cette approche, la vision globale n'est pas, ou très peu prise en compte. On risque ainsi d'aboutir à un projet qui n'est pas adapté aux contraintes dans lequel il s'inscrit.

L'approche descendante ou top down

Elle peut se comparer à une démarche déductive qui part d'un concept, d'une théorie, d'une idée, pour construire les étapes nécessaires à la réalisation. Un exemple simple est la taille d'un buste dans un bloc de pierre où l'artiste fignole précisément chaque partie du corps. Le top down consiste donc d'abord à définir les grandes lignes, à les diviser en parties, puis à établir un cahier des charges pour chaque partie. Cela permet de construire un tableau de bord, et surtout d'évaluer le coût global. L'inconvénient de cette méthode est surtout dans l'imprévisibilité du terrain : en effet, des difficultés ou des modifications peuvent apparaître au cours de la réalisation, ce que n'anticipe pas l'approche descendante qui se base sur une vision globale de départ.

Les domaines d'application - la combianison des deux approches

Les domaines d'application sont très variés, par exemples : - L'économie, et particulièrement la gestion d'entreprises.
- Les réalisations industrielles, notamment l'usinage de pièces.
- L'informatique, notamment la réalisation de logiciels.
- L'environnement, comme la gestion d'exploitations forestières. Exceptée sur des projets très ciblés, la combinaison des approches top down et bottom up est privilégiée. Comme le soulignent presque toutes les thèses dans les domaines diversifiés cités, c'est la complémentarité des deux approches qui est utilisée : l'approche descendante servant en début de projet et l'approche ascendante lors des contrôles et des vérifications.

Articles de la même catégorie Sciences humaines

Le principe de la magie verte

Le principe de la magie verte

Nous vous présentons ici ce qu'est la magie verte. La magie regroupe tous les rituels magiques qui utilisent les éléments de la terre et qui respectent la nature. Elle peut être considérée comme une sorte d'herborisme. Ensuite, nous vous expliquons à quoi sert la magie verte. Les différents rituels qui peuvent être réalisés vous proposent de la chance en argent, à soigner votre corps...
William Bourdon : biographie

William Bourdon : biographie

William Bourdon est un avocat français, né en 1956, le 14 août Il faut souligner sa passion pour la littérature et citez quelques uns de ses livres : Les crimes du marché, Les citoyens face aux multinationales; voici sa biographie.
Infos sur Actes de la Recherche en Sciences Sociales - le MHM

Infos sur Actes de la Recherche en Sciences Sociales - le MHM

La revue Actes de la Recherche en Sciences Sociales, fondée par Bourdieu en 1975, rassemble les écrits de nombreux sociologues, historiens, ethnologues... Ses numéros anciens et actuels sont disponibles sur plusieurs sites. Le magazine de l'homme moderne (MHM) offre en ligne diverses rubriques culturelles dont une est spécialisée en sciences sociales.