Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Tout savoir sur Bâle II (règles, information)

Les accords de Bâle II font suite à des propositions émises par le Comité de Bâle en 2004, cherchant à mieux appréhender les risques bancaires et les risques de crédit, en imposant de nouvelles règles de gestion. Cet ensemble de mesures succède aux accords Bâle et à son "ratio Cooke", introduits en 1988. Mais que sont précisément ces nouvelles règles et comment doivent-elles être appliquées ?

L'exigence de fonds propres

Un premier principe fondateur des accords de Bâle II réside dans l'exigence d'un montant minimum de fonds propres, notamment pour les établissements financiers et de crédit. Ainsi, le ratio Cooke prévoyait des fonds propres obligatoirement supérieurs à 8% des risques de crédit d'une banque (risque de défaut de paiement, etc.). Avec le nouveau ratio introduit par Bâle II, le ratio McDonough, le montant des fonds propres doit excéder 8% des risques de crédit, de marché (variation des cours, etc.) et opérationnels (erreur ou défaillance dans le fonctionnement de l'établissement). Le calcul du risque de crédit (défaut de paiement de l'emprunteur), se fait notamment à partir d'un système de notation des clients (scoring), qui est interne à la banque. En d'autres termes, la banque note elle-même la "qualité" de ses clients, qui détermine ensuite le risque de crédit et donc le niveau de fonds propres à détenir.

Surveillance de la gestion de ces fonds propres

Deuxième pilier de ces accords, la possibilité pour les banques centrales de surveiller la gestion des fonds propres et des risques des banques. Les Banques Centrales peuvent délivrer des recommandations ou remontrances, et inciter à prendre des mesures spécifiques pour certaines banques n'appliquant pas assez les grands principes prudentiels. Ainsi, les banques devront prouver le bien-fondé de leurs méthodes statistiques de suivi de la gestion des risques, et montrer qu'elles disposent bien d'assez de fonds propres en cas de crise conduisant à de massifs défauts de paiement d'un segment de la clientèle. Si ces critères ne sont pas respectés, la Banque Centrale pourra exiger de la banque une augmentation de son seuil minimum de fonds propres.

Transparence

Le troisième pilier met la transparence au centre de l'information financière fournie au marché. Les informations doivent être uniformisées dans tous les pays, et ce, même si les réglementations nationales diffèrent. La facilité et clarté d'accès à l'information devient ici obligatoire pour toutes les banques.

Articles de la même catégorie Banque

Simulation crédit voiture : les meilleurs sites de simulation

Simulation crédit voiture : les meilleurs sites de simulation

Vous êtes décidé à acheter une voiture et pour cela vous avez choisi de prendre un crédit. Pour le calculer, nous allons vous proposer un ensemble de sites où vous pourrez effectuer vos simulations de crédit. Vous verrez ainsi combien vous allez devoir rembourser, pendant combien de temps et avec quel taux d'intérêt. Alors pour emprunter malin, suivez le guide.
Comment faire pour changer d'assurance de prêt immobilier ?

Comment faire pour changer d'assurance de prêt immobilier ?

Il y a encore quelque temps, lorsqu'on acceptait une offre de crédit immobilier de la banque, il fallait souscrire l'assurance proposée par celle-ci. Il s'agissait tout simplement d'une condition d'obtention du prêt. Mais depuis la réforme législative de 2008, il est possible de souscrire une autre assurance que celle de la banque, en modifiant son assurance, même en cours de prêt. Voici comment cela fonctionne.
Comment choisir le meilleur prêt personnel ?

Comment choisir le meilleur prêt personnel ?

Apparu après la fin de la seconde guerre mondiale, le crédit à la consommation a connu un essor considérable grâce à Internet. Le prêt personnel concerne aussi bien l'achat d'une voiture que les vacances. Alors, comment choisir le meilleur prêt personnel ? Zoom sur quelques organismes de crédit en ligne.
Comment calculer son taux de surendettement (tutoriel) ?

Comment calculer son taux de surendettement (tutoriel) ?

Le taux d'endettement est une valeur importante, en matière de finances et de crédit. Les deux variables à prendre en compte pour le calculer sont les revenus et les charges. C’est ce ratio qui va définir votre endettement, voire votre surendettement. C’est pour cela qu’il faut connaître tous les paramètres.