Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Simone Veil : biographie

Me Veil est une grande figure de la politique française, membre du parti politique UDF. Elle se destinait à une carrière d'avocate, mais elle a finalement consacré sa vie aux droits de la femme, à la justice et au devoir de mémoire. Elle est d'ailleurs reconnue comme une femme de grande qualité et décorée à de multiples reprises.

Ses premiers pas

- Origine : née Simone Jacob le 13 juillet 1927 à Nice, elle est la benjamine d'une fratrie de 4 enfants. Son père était architecte. Il a obtenu le second grand prix de Rome en 1919.
- Formation : le 29 mars 1944, elle obtient son baccalauréat. Le jour suivant, elle est arrêtée puis déportée au camp de concentration d'Auschwitz. Elle ne reprendra ses études qu'en 1945 à la faculté de droit où elle obtient une licence, puis à l'institut d'études politiques de Paris où elle décrocha son diplôme.
- Parcours professionnel : avocate de profession, elle renonce à sa carrière pour entrer dans la magistrature jusqu'en mai 1974.

Sa carrière politique

Fonctions gouvernementales
-1974 à 1977 : elle occupa le poste de ministre de la Santé. -1977 à 1978 : elle est nommée ministre de la santé et de la Sécurité sociale. -1978 à 1979 : elle siégea à nouveau au poste de ministre de la santé et de la Famille -1993 à 1995 : elle prit la tête du ministère d'État, des affaires sociales, de la santé et de la ville.
Les autres fonctions qu'elle occupa
- 1979 à 1982 : elle est nommée présidente du Parlement européen. - 1979 à 1984 : elle est élue députée européenne. - 1998 à 2007 : elle devint la présidente du Conseil constitutionnel. - 2000 : elle est nommée présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. - 2003 à aujourd'hui : elle préside le conseil de direction du Fonds au profit des victimes auprès de la cour pénale internationale. - 2010 : Me Veil est membre du jury du "prix pour la prévention des conflits", lancé par la fondation Chirac.

Son action

- 1975 : elle fait voter le projet de loi visant à légaliser l'interruption volontaire de grossesse. - 1990 : elle s'oppose à la création de fichiers informatisés de la police, projet porté par Michel Rocard et finalement abandonné. -2005 : elle appelle à un vote positif pour le référendum sur la constitution européenne. -2008 : le 15 février elle s'oppose à l'idée de confier la mémoire d'un enfant juif de France mort lors de la Shoah, aux élèves de CM2. Puis le 20 novembre elle devient membre de l'Académie française. -2009 : le 1er janvier, Me Veil est promue au rang de grand officier de la Légion d'honneur. Cette même année elle obtient le prix des lauriers verts pour son autobiographie intitulée "Une vie".

Articles de la même catégorie People

Claude Allegre : biographie

Claude Allegre : biographie

Claude Allègre est un homme politique français, doublé d’un chercheur en géochimie, dont les travaux et recherches scientifiques l’ont fait connaître du grand public pour ses prises de position et idées controversées, notamment sur le problème du réchauffement climatique. Membre de l’Académie française des sciences, ses recherches lui ont permis d’obtenir la médaille d'or du CNRS en 1994 (plus haut prix remis en matière de recherche scientifique française).
Comment suivre les actualités de Nicolas Sarkozy ?

Comment suivre les actualités de Nicolas Sarkozy ?

Pour être informé des actualités de Nicolas Sarkozy, il est possible de consulter les sites officiels de communication que sont Elysee.fr et Lemouvementpopulaire.fr, ainsi que sa page personnelle sur Facebook.fr. Il est également possible de consulter les sites de la presse quotidienne tels que Lefigaro.fr ou Lemonde.fr, les sites de magazines d'informations comme Lepoint.fr ou Lexpress.fr ou des blogs politiques.