Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Quel modèle de télescope Skywatcher choisir pour un débutant ?

Pour répondre à cette question, nous allons en première partie fournir quelques notions de base d'optique à connaître pour savoir faire un bon choix. En seconde partie, nous expliquerons succinctement comment choisir son instrument en fonction du ciel (conditions de l'environnement) et de l'objet que l'on veut observer. Pour terminer, nous vous proposerons deux modèles de télescopes Skywatcher pour des débutants.

Notions de base

Il existe trois types de télescopes :
- Les réfracteurs, les télescopes à lentilles ou les lunettes astronomiques : l’objectif de la lunette est constitué de lentilles sur lesquelles la lumière est réfractée et parvient jusqu’à l’oculaire. L’oculaire est une sorte de loupe qui grossit l’image. On y pose son œil pour voir.
- Les réflecteurs ou télescopes à miroir : leur objectif est muni de miroirs sur lesquels la lumière est réfléchie et conduite jusqu’à l’oculaire par réflexion.
- Les catadioptriques sont des télescopes dont l'objectif est muni de miroirs et de lentilles. La qualité du télescope dépend surtout du diamètre de l’objectif ou ouverture. Plus l’ouverture est importante, plus la lumière pénètre dans l’instrument et plus vous pourrez observer les détails.

L'observation du ciel

Pour choisir votre instrument, vous devez savoir ce que vous souhaitez observer, des planètes, des galaxies…Il est plus facile de commencer par l’observation des planètes. Pour le choix de vos instruments, vous devrez aussi tenir compte de la pollution lumineuse.
En ciel urbain très éclairé, les lunettes et télescopes catadioptriques seront bien mieux que les télescopes à miroir. En ciel urbain avec peu de lumières, vous pouvez utiliser tous les types de télescopes. Sous un ciel noir de campagne, il vous faudra utiliser des télescopes à miroir et des télescopes catadioptriques.
Après l'observation des planètes, vous pouvez passer à l’observation de ciel profond. Pour observer le soleil, il faudra vous munir d’un filtre adapté, pour ne pas vous brûler la rétine.

Exemple de modèles de télescopes Skywatcher pour débutants

Vous pouvez observer la lune avec une lunette astronomique d'ouverture comprise entre 60mm et 70mm. La lunette Skywatcher 70/700 AZ-2 est excellente pour débuter. Dans cette formule, 70 est l’ouverture et 700 la puissance de l’instrument. La lunette est peu encombrante, facile d’utilisation, elle nécessite peu d’entretien et elle est facile à transporter. Elle convient bien pour l’observation planétaire.
Pour observer le ciel profond, il faudra vous munir d’un télescope à miroir. Il existe deux types de télescopes à miroir : le type Newton (deux miroirs d’objectif dont un concave) et le type Cassegrain (deux miroirs, dont un miroir primaire percé en son centre).
Le modèle Skywatcher 130/900 EQ-2 convient à ce type d'utilisation. La formule est la même que pour les lunettes. Vous pouvez utiliser des instruments avec des objectifs dont l'ouverture est comprise entre 114mm et 150mm.

Articles de la même catégorie Astronomie & espace

Comment choisir une lunette astronomique ?

Comment choisir une lunette astronomique ?

Le meilleur télescope n'est pas nécessairement celui qui est le plus cher ou le plus grand ou encore le plus beau. C'est celui qui est le plus adapté à ce que vous souhaitez en faire. Voici un petit guide d'achat.
Comment fonctionne une jumelle nocturne ?

Comment fonctionne une jumelle nocturne ?

La jumelle nocturne fonctionne principalement sur base de l’amplification de la moindre lumière disponible. Ce qui la rend particulièrement intéressante et avantageuse la nuit lorsque, à cause de l’absence de lumière, la vue humaine est très amoindrie. On retrouve ce genre de jumelles dans les commerces dans des modèles très variés mais réunis autour de deux technologies.
Comment reconnaître une météorite ? (fiches pratiques)

Comment reconnaître une météorite ? (fiches pratiques)

Pensez un peu à toutes les roches que l'on trouve dans l'espace. Ces morceaux d'astéroïdes ressemblent beaucoup à des roches que nous avons sur la Terre. Mais les météorites proviennent plutôt de météores qui se brisent au contact de l'atmosphère de la Terre et atterrissent à la surface de la Terre. Suivez ces étapes pour savoir si le rocher que vous tenez est bien une météorite.