Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Quel est le taux d'amortissement d'un véhicule ?

L'amortissement comptable d'une immobilisation est une technique de comptabilité qui permet de constater, dans les comptes de la société, l'usure physique du bien. Il est possible d'amortir un véhicule qui est une immobilisation corporelle. L'article ci-dessous vous informe du fonctionnement de l'amortissement et du taux possible, pour l'amortissement d'un véhicule appartenant à la société.

L'amortissement comptable

La définition de l'amortissement comptable Les amortissements comptables sont une technique qui permet de constater comptablement, l'usure d'un bien qui sert à l'activité de la société. L'amortissement se pratique sur les immobilisations corporelles (véhicules, matériels), les immobilisations financières (les titres des autres sociétés détenus par l'entreprise) et sur les immobilisations incorporelles (fonds de commerce, brevets). Notons que les terrains ne s'amortissent pas. La mise en pratique de l'amortissement comptable Un amortissement comptable se passe dans le compte de résultat, via la passation d'écritures de dotations aux amortissements ou de reprises sur amortissements. Ensuite, au bilan, on retrouve le total amorti jusqu'ici. Lorsque l'on déduit ce total, de l'immobilisation brute, on obtient le montant de l'immobilisation nette qui reflète théoriquement, la valeur réelle du bien.

L'amortissement d'un véhicule


Il existe deux types d'amortissement pour le véhicule. L'amortissement linéaire d'un véhicule Il s'agit d'appliquer chaque année, le même taux d'amortissement au véhicule. Ce taux d'amortissement se calcule, en fonction de la durée prévue d'utilisation du bien. Pour les véhicules, la durée d'amortissement est généralement de 5 ans, ce qui donne un taux d'amortissement de 20%. Ainsi, au compte de résultat, on passe chaque année, une dotation de 20% de la valeur du bien. Cette dotation permet de diminuer le résultat comptable L'amortissement dégressif d'un véhicule Le but de l'amortissement dégressif est d'appliquer une dotation aux amortissements plus importante, les premières années de la détention du bien. Le but de pratiquer un tel amortissement est de favoriser les entreprises qui investissent régulièrement. Le bénéfice comptable est minoré, les premières années d'un montant plus important. Le taux de l'amortissement dégressif s'applique au coefficient de l'amortissement linéaire. Le taux d'amortissement dégressif à appliquer, dépend de la durée de détention du bien. Ainsi, pour un bien qui est détenu de 3 à 4 ans, le taux sera de 1,25. Pour une durée de détention de 5 à 6 ans, il sera de 1,75 et pour une durée de détention supérieure à 6 ans, ce taux d'amortissement sera de 2,25

Articles de la même catégorie Comptabilité

Les meilleurs logiciels de fiche de paie

Les meilleurs logiciels de fiche de paie

Vous souhaitez faire vous même facilement les fiches de paie de vos salariés et vous souhaitez avoir un aperçu des différents logiciels de paie du marché. Nous allons voir quelques logiciels qui fonctionnent tous sur le même principe. Il faut quand même avoir une formation de base solide pour pouvoir facilement modifier les modèles existants et s'adapter aux différentes mesures mises en place par l'état.
Comment choisir un logiciel de gestion ?

Comment choisir un logiciel de gestion ?

Vous souhaitez automatiser la gestion de votre entreprise ou changer de logiciel de gestion, mais vous ne savez pas exactement comment opérer le choix de ce logiciel. Après la lecture de cet article, vous devriez avoir une idée plus précise quant aux critères de choix d'un logiciel de gestion.
BTS AG en alternance : quels sont les débouchés ?

BTS AG en alternance : quels sont les débouchés ?

Le BTS Assistant(e) de Gestion est un BTS qui est très souvent choisi après le BAC et il comporte un programme très riche qui permet d'avoir de nombreux débouchés à la fin de la formation. Vous découvrirez dans cet article quels sont les débouchés du BTS Assitant(e) de Gestion en alternance.
Analyse de statistique : guide pratique

Analyse de statistique : guide pratique

Les tableurs permettent de faire des analyses statistiques de base. Dès que les opérations à effectuer sont plus complexes, il faut utiliser des logiciels spéciaux, dont la liste des outils est interminable. Après l'analyse, il faut souvent mettre les résultats sous forme de graphiques complexes. Quelques logiciels permettent de créer ces graphes, mais ils sont souvent difficiles à utiliser.