Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Pourquoi le journal L'Equipe est-il si apprécié ?

Après plusieurs décennies, le succès du journal L'Equipe n'a pas décliné d'une once, voire même, s'est multiplié. Mais qu'est ce qui fait que ce journal attire autant l'attention des foules ? Retour sur un fleuron du patrimoine français.

Le sport, passion des foules

La première clé de l'analyse du succès d'un tel journal réside dans le sujet même : la passion des foules pour le sport. Depuis l'antiquité et les premiers jeux olympiques, la soif de l'homme de se mesurer aux autres, de faire mieux que les autres n'a cessé d'exister. Aujourd'hui, ce besoin de réussite se rencontre encore dans le sport, mais aussi dans la réussite sociale et familiale. Il est dans la nature de l'homme d'aspirer à avoir un meilleur travail que les autres, la meilleure famille possible. Mais dans le sport, il n'y a pas de place aux considérations sociales, raciales, ou autres. Tout le monde est égal lorsqu'il se retrouve face à la ligne de départ, ou face au ballon. Ainsi, beaucoup de gens se sont construits un échappatoire de la réalité dans le sport, un moyen de faire le vide. Et très rapidement, cette échappatoire est devenue une passion. On comprend alors qu'un journal traitant du sport en général suscite l'intérêt de la population. Des réseaux sociaux se sont créés à travers le sport, des communautés. Or, l'importance des réseaux sociaux n'est plus à démontrer.

La naissance du sentiment nationaliste et le besoin de rêver

Mais lorsque le journal l'Equipe nait en 1946, c'est tout un contexte historique qui le propulse. La France sort de la guerre, affaiblie et abîmée. Les gens ont besoin de rêver à nouveau, ont besoin de héros. A défaut de superman et autres super héros, ce seront les champions de football, cyclistes, etc, qui rempliront cette tâche. D'autant plus qu'en cette même période naît le sentiment d'appartenance à une patrie unifiée sous le même drapeau, le sentiment d'appartenir non pas une petite province, mais à un pays entier. Ce sentiment nationaliste conduira les foules à supporter des champions nationaux lors de coupe du monde. Ainsi, un journal national sportif comme l'Equipe n'a pu que tirer des bénéfices de telles périodes. Puis, l'engouement n'a jamais disparu. Les champions continuent de rassembler les fans, les évènements sportifs amènent de plus en plus de spectateurs, et les actualités sportives comme celles de L'Equipe sont de plus en plus suivies. Car tout le monde aujourd'hui a besoin du sport, comme moyen de faire une pause avec le monde réel, mais aussi comme moyen d'intégration au sein de la communauté, et car tout le monde a besoin de rêver à travers les champions sportifs, L'Equipe n'a jamais été aussi importante et appréciée dans la société française.

Articles de la même catégorie Football

Youssouf Hadji : biographie

Youssouf Hadji : biographie

Youssouf Hadji est un joueur de football professionnel qui évolue lors de la saison 2010 - 2011 avec le club de l'AS Nancy Lorraine. Il joue au poste d'attaquant et est international dans son pays d'origine, le Maroc. Si vous voulez en savoir plus sur la carrière du frère de Mustapha Hadji, autre gloire du football marocain, alors lisez ces quelques lignes.
Lamine Sakho : biographie

Lamine Sakho : biographie

Lamine Sakho est un joueur de football professionnel ayant mis un terme à sa carrière en 2010. Bien connu des pelouses françaises, le sénégalais n'aura jamais confirmé tout le potentiel vu en lui à ses débuts. Retour en détails sur la carrière de cet attaquant.
Remi Gomis : biographie

Remi Gomis : biographie

Rémi Gomis est un footballeur franco-sénégalais qui joue à la fois en tant que défenseur ou milieu de terrain. Il évolue dans l'équipe nationale du Sénégal et au Valenciennes Football Club où il est arrivé en 2009. Malgré des débuts précoces dans le football, il ne sera titularisé dans l'équipe sénégalaise qu'en 2008, à l'âge de 24 ans.
Cleber Anderson : biographie

Cleber Anderson : biographie

Bien connu des amateurs de foot lusophones, Anderson Cléber Beraldo dit Cleber Anderson ne doit sa réputation en France que pour son transfert à Lyon. Il n'aura pas laissé un souvenir impérissable dans la cité des gones, ne jouant que peu pour un joueur de qui on attendait beaucoup. Ses performances en dents de scie et ses nombreuses blessures ne l'auront certes pas aidé à se faire une place.