Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Portage salarial : définition, avantages et inconvénients

Le portage salariale est nouvelle conception de l'emploi, où une société de portage recrute des consultants qui travailleront ensuite avec des entreprises clientes. Le consultant est lié avec un contrat de travail vis-à-vis de la société de portage, et n'est donc pas un subordonné de l'entreprise cliente. Il y a des avantages non négligeables de liberté dans le travail.

Les avantages

Vous devrez d'abord, signer une convention de portage avec la société de portage qui vous aidera à trouver des missions auprès de ses sociétés clientes habituelles. Vous ferez partie du réseau de consultant de l'entreprise de portage. Il sera signé un contrat de mission, entre la société de portage et la société cliente, corroboré par votre signature, qui définira l'étendue de votre mission. Il y aura un transfert de responsabilités, de l'une à l'autre des personnes morales, et toutes les clauses nécessaires à votre mission. Enfin, il sera signé entre la société de portage et le consultant, un contrat de travail classique reprenant toutes les obligations imposées par le droit du travail. Le contrat, comme tout contrat de ce type, pourra être un contrat à durée indéterminée ou déterminée, pour un temps plein, ou un temps partiel, selon vos nécessités, et reprendra l'étendue de votre mission. Ce contrat de travail vous permettra de bénéficier de tous les avantages d'un salarié, comme la couverture sociale, la cotisation pour la retraite et les ASSEDIC. Les avantages pour l'intervenant consistent à pouvoir travailler en toute autonomie, à développer sa propre clientèle, et à bénéficier de toutes les prérogatives d'un employé. Il garde la couverture sociale complète, il continue à cotiser pour la retraite, il conserve ses droits au chômage et a une rémunération sécurisée.

Les inconvénients

Ce type de contrat peut laisser penser à une précarisation de l'emploi, au même type que l'intérim. Néanmoins, cet argument peut être écarté, car l'intervenant, dans ce cas, intervient à son propre compte, et la clientèle qu'il développe par le biais de la société de portage est la sienne. Ce type de travail est à distinguer de l'intérim, par le fait que le consultant n'est pas un subordonné de l'entreprise cliente. Ils sont, tous les deux ,sur un même pied d'égalité, alors que dans l'intérim, l'intervenant devient "employé" de l'entreprise cliente, et donc sous les ordres du dirigeant.

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Quelles sont les étapes pour faire une présentation d'entreprise ?

Quelles sont les étapes pour faire une présentation d'entreprise ?

Pour mener à bien une présentation d'entreprise, il faut mettre en place une carte de présentation qui articule un business plan, un bilan de formation, un bilan carbone. Ces éléments de fonctionnement doivent donner pour résultat un plan de développement. Voici les clés de leur présentation.
Comment devenir taxi indépendant ? (conseils, astuces, guide pratique)

Comment devenir taxi indépendant ? (conseils, astuces, guide pratique)

Le chauffeur de taxi est la personne qui conduit ses clients à bon port. Si ce métier vous plaît, cet article vous apprendra comment faire pour devenir chauffeur de taxi indépendant. En effet, ce métier exige d'abord des conditions d'aptitude et ensuite des conditions pour exercer cette activité en toute indépendance. Voici toutes les informations que vous devez savoir.
Le fonds de roulement : tout ce qu'il faut savoir

Le fonds de roulement : tout ce qu'il faut savoir

Lors d'une création d'Entreprise, il est indispensable de procéder à une étude financière qui permettra de définir les besoins et les ressources. Le Besoin en fonds de roulement (BFR) fait ainsi partie des besoins financiers de l'entreprise. Qu'est-ce que le BFR et comment le calcule- t-on ?
Conseil création entreprise : conditions et formalités

Conseil création entreprise : conditions et formalités

Pour créer sa société différentes conditions sont nécessaires, qu'il s'agisse d'une SARL, d'une SA ou de toute autre forme de société, il faudra établir un contrat de société respectant les conditions de droit commun ainsi que des conditions spécifiques comme l'apport des associés, la participation aux résultats et la volonté de s'associer. Il faudra ensuite publier la création et l'enregistrer.