Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Marcel Pagnol : biographie

Marcel Pagnol a réalisé de grands succès cinématographiques, comme La Gloire de mon Père (1957) et Le Château de ma Mère (1959) où il retrace ses souvenirs d'enfance, mais aussi Marius, César. Il a su montrer dans ses œuvres une Provence bien vivante, dépeignant celle-ci avec beaucoup d'humour et d'émotion. Dramaturge, cinéaste et poète c'est l'un des auteurs les plus célèbres de son époque.

Premier pas

Marcel Pagnol est né à Aubagne (Bouches-du-Rhône) le 28 février 1895, son père Joseph est instituteur et sa mère Augustine est couturière. Ils emménagent à Saint-Loup dans la banlieue marseillaise où en 1897 son père vient d'être muté à sa demande, un an après la naissance de leur dernier enfant René en 1909, la mère Augustine décède d'une congestion pulmonaire, à l'âge de trente-sept ans. Marcel Pagnol fait ses études à Marseille. 1913, il obtient le baccalauréat, puis entre à la faculté des lettres d'Aix-en-Provence où il fonde la revue Fantasio. En 1915, il obtient une licence d'anglais et se marie avec Simone Collin, puis exerce comme professeur à Aix-en-Provence en 1918. En 1922, il rejoint le lycée Condorcet à Paris, mais comme l'amour de l'écriture ne le quitte pas il s'essaye à la poésie. Il veut vivre de sa plume et abandonne alors son poste de professeur en 1927, pour se consacrer au théâtre.

Sa carrière

Plus tard, il s'oriente vers le cinéma parlant et tourne avec de très grands acteurs comme Fernandel, Raimu, Louis Jouvet, et quitte Paris pour Marseille. Il achète alors 24 hectares de terre en garrigue dans la région d'Aubagne, il veut y tourner des films de plein air. Comme César (1936), Regain (1937), d'ailleurs bien d'autres de ses succès seront tournés dans cet endroit magnifique. En 1946, naît Frédéric quatrième enfant de Marcel Pagnol, cette même année il est élu à l'Académie française. Au travers de ses pièces de théâtre, qu'il a par la suite adapté lui-même pour le cinéma on sent son amour du pays, son amour de la Provence. Portraits de gens qu'il a su rendre réellement vivants et portraits de personnages de son enfance qu'il a tant aimés. Il défend l'écriture et la production libre, c'est pour cela qu'il adapte et réalise lui même ses pièces au cinéma. Il monte ses propres studios en 1932.

Son action

Avec des succès comme pour les films de Fernandel ou Marius de Pagnol, il s'attache à montrer la Provence et ses paysages, en habit de lumière :
Topaze (1928), Marius (1929), (1931), César (1933), Angèle (1934), La femme du Boulanger (1938), La fille du puisatier (1940), Jean de Florette (1962), Manon des Sources (1964).

Articles de la même catégorie Cinéma

Sorcellerie et films de spiritisme : ce qu'il faut savoir

Sorcellerie et films de spiritisme : ce qu'il faut savoir

Aux premiers temps du cinéma, le spectateur était quelque peu effrayé par ce qu'il appelait alors, des fantômes déambulant sur une toile. Cette frayeur n'a bien évidemment plus cours aujourd'hui, encore qu'à travers les films de sorcellerie et le thème du spiritisme. Petit panorama de films qui ont contribué à faire de ses thématiques singulières, un véritable genre cinématographique.
Résumé du dernier épisode, des feux de l'amour ?

Résumé du dernier épisode, des feux de l'amour ?

Feuilleton de télé américain, les feux de l'amour, est diffusé sur TF1 depuis le 16 aout 1989. C'est à ce jour un des plus longs soap de la télé, puisqu'il est toujours en production et réalisation (par William Joseph Bell et Lee Philil Bell). Racontant l'histoire de diverses familles de la ville de Genoa city.
Francis Blanche : biographie

Francis Blanche : biographie

Francis Blanche, dont nos mémoires retiennent surtout les compositions cinématographiques loufoques, a été un homme talentueux, dont le génie très créatif a exploré les différentes facettes de l'humour, parfois avec poésie, rendant comiques des classiques en les revisitant ou créant de toutes pièces des textes déjantés que son interprétation rendait encore plus truculents. La vie était pour lui une scène où l'humour devait tenir le premier rôle.
Cinéma espagnol : les dix réalisateurs les plus connus

Cinéma espagnol : les dix réalisateurs les plus connus

L'un des cinémas les plus dynamiques de ce début de siècle est le cinéma espagnol, porté par de nombreux réalisateurs de qualité. Voici une liste des dix réalisateurs les plus connus du moment, des spécialistes du cinéma fantastique aux fers de lance du cinéma classique.