En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Les conseils pour fabriquer une charpente soi-même

Pour fabriquer une charpente soi-même, il faut un certain savoir-faire. La charpente est constituée traditionnellement de bois, mais elle peut-être aussi à base d’éléments en métal. Pour la réaliser, il est nécessaire de se procurer les différentes pièces pour sa fabrication, tels que pannes, chevrons, sablières et les choisir dans un bois robuste. Suivez le guide, vous comprendrez mieux.

1ère étape :

Préparation - Effectuez, préalablement, une étude pour la préparation de votre structure, afin de respecter les exigences conformes aux normes de la réglementation en vigueur. - Prenez les mesures de l’endroit de votre future charpente de maison, le triangle formé par tous les éléments de la ferme qui est constitué de poutres horizontales et obliques, des joints, des contrefiches et du lien, qui seront placés sous le toit. - Faites un repère en traçant un trait de niveau à une hauteur d’un mètre du sol. Ce trait vous sera utile pour effectuer toutes les prises de côtes de la pièce, par la suite.

2ème étape :

Les éléments de la ferme - Mesurer la hauteur du pignon, des arases gauches et droites, la longueur plus la largeur du lieu puis tracez l’épure, en vous aidant d’une règle de maçon, d’un crayon et d’un compas. - Reporter les mesures sur les différentes pièces de bois à couper, les pannes, les chevrons, les liteaux, en les annotant de façon à les repérer facilement pour les monter. - Procéder au découpage de tous les éléments de la ferme pour procéder à leur assemblage.

3ème étape :

Pose des éléments de la charpentes de toiture - On pose la panne sablière sur des cales de réglages du niveau du mur et de son ancrage. On aligne correctement les poutres ou les chevrons sur les pannes sablières et les pannes faîtières. - On fixe le tout à l’aide de boulons de charpentier, des vis et des clous. - On place les pannes intermédiaires, ensuite, on termine par la mise en place des liteaux, puis par celle de la toiture.

Conseils Pratiques :

Choisir les dimensions de vos éléments, toujours par rapport à la reprise des charges, et des dimensions correctes des connecteurs métalliques. Reporter les données relevées, d’après les mesures prises, sur vos pièces de bois, et en les annotant pour repérer aisément la pièce à placer à l’endroit qu’il faut. Calculer la reprise des charges en fonction de certains risques naturels, comme la neige, le vent et aussi les séismes.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Comment adapter une douche pour les handicapés ? (trucs, astuces)

Comment adapter une douche pour les handicapés ? (trucs, astuces)

Comment adapter une douche pour les handicapés ? les douches dites "douches italiennes" sont bien pratiques pour les personnes handicapées. L'aménagement de la salle de bain, afin de posséder une douche accessible pour ces handicapés est indispensable. Imaginer les contraintes qu'elles doivent subir dans des lieux qui ne possèdent pas de sanitaire pour handicapé, ne serait-ce que passer une porte est pour ces personnes un souci.
L'installation électrique de la cuisine

L'installation électrique de la cuisine

L'installation électrique de la cuisine est composée de différents circuits, dont celui pour les foyers lumineux, mais aussi celui des prises de courant pour les appareils électroménagers, ainsi que des circuits spécialisés utilisés uniquement pour les appareils électriques de forte puissance, de plus chaque circuit est protégé par un coupe-circuit.
Comment faire un forage ? (conseils, étapes)

Comment faire un forage ? (conseils, étapes)

Faire un forage et prélever de l’eau est l’affaire de professionnels. En ce qui vous concerne, vous devez connaître les procédures à faire avant le forage. Quelle sera la réglementation à suivre, quelles seront les démarches à exécuter. Dans le choix du site d'implantation : ne pas trop réduire le niveau de la nappe et éviter tout risque de pollution. Vous comprendrez tout cela ci-dessous.