Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le fonctionnement d'une éolienne

Gilles Duceppe, homme politique québécois a dit : "Le 21ème siècle sera celui des énergies propres". A l'heure du grand boum des énergies renouvelables, nécessaire pour palier à l'épuisement des énergies fossile, nombreuse sont les alternatives proposée par les industriels pour créer un monde plus propre. Voici en quelques mots le principe de fonctionnement d'une idée formidable, j'ai nommé l'éolienne.

!!Principe physique Il existe deux types d'éoliennes, celles à axe horizontale que l'on a tous pu apercevoir au loin dans une prairie sur la route des vacances et les autres à axe vertical moins efficace en rendement donc moins répandu.
L’énergie cinétique contenue dans le fluide (vent ou eau) est captée par les pales aérodynamiques de l’éolienne qui freine ce fluide. En freinant le fluide, les pales de l'éolienne sont soumises à des pressions qui génère la rotation du rotor. Cette rotation créer une énergie mécanique qui est transmise à l’arbre de la génératrice afin de produire de électricité. !!un peut d'histoire Début 2007, il y avait un peu plus de 1500 MW installés en France (contre plus de 20000 MW en Allemagne).
Les éoliennes terrestres ont une puissance moyenne de 1,5 MW, les éoliennes offshore sont plus grandes, de l'ordre de 5 MW/éolienne. Il y a beaucoup plus d'éoliennes terrestres en France, donc pour simplifier, disons que la puissance moyenne d'une éolienne est d'environ 2 MW, soit : 700 éoliennes en activité en France. !!C'est une énergie propre A la recherche de solutions qui éviteraient de recourir à l'énergie nucléaire, la Hollande a décidé d'implanter sur son sol 2 000 éoliennes pour une production totale de 1 000 Mégawatts (la puissance d'un seul réacteur nucléaire). Elles ont fourni en l'an 2 000, à 500 000 ménages, une énergie dite " propre ". L'éolienne vient au secours des habitations isolées comme au centre des États-Unis ou en Australie. La construction de lignes électriques sur plusieurs kilomètre coûterait cher, aussi on installe une éolienne près d'une ferme par exemple. Elle n'émet pas de gaz à effets de serre. C'est l'énergie la moins chère de toutes les énergies renouvelables.

Articles de la même catégorie Physique

Boussole marine : Comment bien la choisir ? (conseils)

Boussole marine : Comment bien la choisir ? (conseils)

La boussole marine est un instrument relativement simple mais d’une grande importance pour la navigation. Elle permet de se repérer par rapport à un référentiel ou un point fixe, et de s’orienter vers une direction donnée. Cependant, se servir d'une boussole marine n’est pas une chose toujours facile, comme il le paraît. Elle doit être choisie soigneusement pour répondre aux exigences de la navigation en milieu marin.
Condensateur électrolytique : ce qu'il faut savoir

Condensateur électrolytique : ce qu'il faut savoir

Le condensateur électrolytique, qui est également appelé condensateur électrochimique ou encore condensateur chimique, se retrouve présent partout dans les applications en basses fréquences, c'est-à-dire inférieures 1MHz, ou en courant continu. Ils sont polarisés comme les condensateurs au tantale.
La fibre optique : principe et utilisations

La fibre optique : principe et utilisations

La fibre optique est extrêmement fine. Elle possède la particularité de conduire la lumière. Les applications des fibres optiques sont nombreuses, aujourd'hui. On en retrouve dans le domaine de l'éclairage, de l'imagerie ou de la téléphonie. Grâce aux fibres de verre, le transport des informations a considérablement progressé.
Les systèmes de mesure cohabitant avec le système métrique

Les systèmes de mesure cohabitant avec le système métrique

Le 1er aout 1793, le mètre, le gramme et le mètre cube entrent dans la loi française, sur conseil de l'Académie des sciences (Lagrange, Lavoisier, Laplace…). Cette loi devait mettre fin aux incompréhensions liées aux 800 systèmes de mesure différents, en usage en France. Aujourd'hui, il ne reste que très peu de systèmes non métriques.