Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Le film Black Mic-Mac

Bien avant de connaître le succès des deux premiers volets de "La vérité si je mens !" en 1997 et 2001, le réalisateur français Thomas Gilou a sorti un premier film en 1986, "Black Mic-Mac", racontant la vie d'une communauté africaine à Paris. Servie par la prestation du comédien Jacques Villeret, fonctionnaire plongé au cœur de cette communauté, cette comédie n'est pas seulement drôle, mais possède aussi un fond social.

Synopsis

Un fonctionnaire de la prévention sanitaire, Michel Le Gorgues, décide de détruire un foyer insalubre, où logent 500 immigrés Africains.
Ces immigrés menacés d'expulsion décident de se réunir, et pour se venger du fonctionnaire trop zélé, se cotisent pour faire venir un marabout d'Afrique. Sa mission : lui jeter un sort afin de transformer sa vie en cauchemar. Lemmy, jeune Africain, embarqué dans le même avion que le marabout, sent une opportunité et décide de prendre sa place...

Distribution et technique

Distribution : - Jacques Villeret joue le rôle de Michel Le Gorgues.
- Isaach de Bankolé joue le rôle de Lemmy.
- Félicité Wouassi joue le rôle d'Anisette.
- Daniel Russo joue le rôle de Rabuteau.
- Khoudia Seve joue le rôle d'Amina.
- Cheik Doukouré joue le rôle de Mamadou.
- Jean-Claude Bouillaud joue le rôle de Bidault.
- Lydia Ewandé joue le rôle d'Aïda.
- Philippe Laudenbach joue le rôle de Boyer.
- Pascal Légitimus joue le rôle du CRS noir.
- Sidy Lamine joue le rôle d'Ali Sisy.
- Mohamed Camara joue le rôle de Samba.
- Pierre Belot joue le rôle du directeur.
- Sotigui Kouyaté joue le rôle du marabout.
- Rémi Laurent joue le rôle de Chabert.
- Djo Balard joue son propre rôle.
- Franck-Olivier Bonnet joue le rôle du flic carte.
- Claude Debord, Pierre Guedj, Eddy Jabes, Mory Kanté, Math Samba, Amara Soumah et Bernard Tixier apparaissent également dans le film. Technique : Le film a été réalisé par Thomas Gilou.
Le scénario et les dialogues sont co-écrits par Monique Annaud, Patrick Braoudé, Cheik Doukouré, Thomas Gilou et François Favre.
Claude Agostini est le directeur de la photographie.
Ray Lema a composé la musique originale.
Les décors sont de Dan Weil.
Le film a été produit par Bernard Artigues, Chrysalide Films, Films Christian Fechner, et FR3 Films Productions.
Les distributeurs du film sont les sociétés Fechner et Gaumont.
La durée du film est de 87 minutes.

Critique du film

"Black Mic-Mac" est une comédie très agréable à regarder.
Ce premier film réalisé par Thomas Gilou est à l'image de tous les films qu'il a ensuite sortis : une comédie focalisée sur une communauté bien spécifique, en l'occurrence ici la communauté Africaine.

Articles de la même catégorie Télévision

Comment regarder la télévision gratuitement ? (adresses, conseils)

Comment regarder la télévision gratuitement ? (adresses, conseils)

Nous sommes nombreux à être intéressé par telles ou telles émissions, séries, films diffusés sur le câble mais absolument pas par le reste du bouquet ce qui nous fait hésiter à payer pour pouvoir les voir. De nos jours, il n’est plus nécessaire de payer pour regarder la télévision. Pour cela, il suffit d’être équipé d’un ordinateur, d’un écran, d’une connexion Internet.
Guy Carlier : biographie

Guy Carlier : biographie

Guy Carlier est un auteur, chroniqueur radiophonique et télévisuel né en 1949. Ayant fait des études de sciences économiques et de comptabilité, ce n'est qu'à 46 ans qu'il se dirige vers l'écriture et le métier de chroniqueur un peu par hasard. Son côté acide, ses allusions déplacées font de lui l'homme qui dérange mais qu'il faut avoir dans son équipe.
"Kenshin le vagabond" : présentation de la série

"Kenshin le vagabond" : présentation de la série

"Kenshin le vagabond" (Rurouni) est un manga japonais, imaginé et réalisé par le japonais Nobuhiro Watsuki. La série, composée de quatre-vingt-quinze épisodes répartis en trois saisons, connait sa première diffusion française en 1996. La série retrace la vie d'un ancien assassin japonais du dix-neuvième siècle, qui cherche à se racheter en aidant les plus faibles, dans la tourmente incessante de son lourd passé.