Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

John Jakes : biographie

John William Jakes est un écrivain d'origine américaine. Il est né le 31 mars 1992 à Chicago, dans l'Illinois aux Etats-Unis. Il écrit principalement des œuvres littéraires dans les genres que sont la fiction historique, la science fiction ou encore le fantastique. C'est seulement en 1971 qu'il se consacre uniquement à ce métier d'écrivain.

Premiers pas

John Jakes vend d'abord ses premières histoires à des pulp magazines dans les années 1950. En même temps qu'il fait cela il étudie l'écriture créative à l'université DePauw à GreenCastle dans l'Indiana. Il sort diplômé en 1953.
Il parvient alors à décrocher un Master d'Arts de littérature américaine à l'Ohio State.
Il va ensuite travailler dans une entreprise publicitaire et écrire parallèlement des romans et nouvelles de divers genres, allant de la science fiction au western. Une troisième activité vient s'ajouter aux deux autres, celle d'être membre de la SAGA, groupe d'auteurs d'heroic fantasy (genre littéraire qui se rapproche du fantastique).
C'est en 1971 qu'il décide de devenir l'otage, au bon sens du terme, de l'exercice littéraire, et en 1974, qu'il est découvert du grand public après l'édition du premier tome de The Kent Family Chronicles : The Bastard.

Sa carrière

La saga de The Kent Family Chronicles comporte 8 tomes dont les 4 premiers, The Bastard (1974), The Rebels (1975), The Seekers (1975), The Furies (1976).
L'ensemble de la série est à ce jour édité à environ 55 millions de copies, ce qui constitue un nombre gigantesque et notable à l'échelle de la littérature.
Il écrit ensuite une autre trilogie célèbre, celle de the North and South, de genre fiction historique ("Nord et Sud" en français) dont les 3 tomes sont North and South (1982), Love and War (1984) et enfin Heaven and Hell (1987). South and the North évoque la guerre civile américaine et se vend à 10 millions d'exemplaires.

Son action

Ses deux sagas les plus connues ont été partiellement ou presque totalement adaptés à l'écran, à la télévision, notamment par la ABC et l’Universal Pictures Television.
Par ailleurs, John Jakes vit actuellement avec sa femme Rachel (avec qui il est marié depuis 1951), en Californie du Sud, en Floride aux États-Unis.

Articles de la même catégorie Littérature

Biographie et bibliographie de Marc Levy

Biographie et bibliographie de Marc Levy

Marc Levy est un romancier français des plus populaires, mais aussi des plus controversés. Néanmoins, on ne peut pas faire l'impasse sur sa personne car il vend chaque année des millions d'exemplaires de ses romans. Dans cet article, nous vous parlerons de cet auteur, en retraçant les principaux faits de sa biographie et de sa bibliographie.
Edith Wharton : biographie

Edith Wharton : biographie

Edith Wharton est une femme écrivaine qui a marqué la littérature américaine du début du 20ème siècle, avec ses romans, dont le célèbre "The age of innocence". Si elle a passé une partie importante de sa vie en France, dans les milieux littéraires parisiens, son œuvre a pour univers privilégié la bonne société new-yorkaise, dont elle-même est issue.
John Updike : biographie

John Updike : biographie

Dans l’essai biographique "Updike et moi" de Nicholson Baker, cette citation caractérise assez bien l’écrivain américain : "la tâche d’un écrivain est simplement de régaler et d’instruire du mieux qu’il peut". C’est de cette façon que John Updike à travers ses nombreux ouvrages brosse le portrait de l’Amérique bourgeoise et protestante.
Tout savoir sur Pierre Mac Orlan

Tout savoir sur Pierre Mac Orlan

Pierre Mac Orlan, né Pierre Dumarchey le 26 février 1882 à Péronne et mort le 27 juin 1970 à Saint-Cyr-sur-Morin, est un écrivain français. Il est le créateur d'une œuvre imposante : "Le Fantastique Social". Cette œuvre aborde beaucoup de thèmes prend de nombreuses formes, de la chanson au roman, de la poésie à l'essai, et elle est d'une grande homogénéité. En effet, elle prend forme autour de quelques concepts principaux, tels qu'un abord poétique et original de l’existence contemporaine.