En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services, d'outils d'analyse et l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Jean Galfione : biographie

Le beau gosse de la perche était certainement prédestiné à une carrière sportive avec des parents sportifs. Dès son plus jeune âge, il écrit un palmarès remarquable. Depuis Paris où il a vu le jour à ses débuts à la voile, voici la vie, la carrière et le palmarès de Jean Galfione.

Premier pas

Galfione Jean est né le 9 juin 1971 à Paris. Il naît dans une famille de sportifs, sa mère est une ancienne gymnaste et son père est un ancien escrimeur. A l'âge de treize ans, alors qu'il est licencié au stade français, il découvre le saut à la perche lors d'épreuves combinées. Maurice Houvion le repère et le consacre uniquement au saut à la perche. En 1988, avec 5,16m, il bat le record de France cadet.
En 1990, il devient champion du monde junior avec un saut de 5,45m.

Sa carrière

En 1993, ce perchiste français décroche une médaille de bronze aux mondiaux en salle de Toronto. En 1994, aux championnats du monde d'Helsinki, il décroche à nouveau la troisième place. Avec ses 5,86m, en 1995, il décroche toujours cette médaille de bronze aux championnats du monde de Göteborg. 1996 sera l'année de la consécration aux Jeux Olympiques d'Atlanta, Jean Galfione devient champion olympique. Après 4 heures 30 de compétition, il bat le record olympique avec 5,92m. Nelson Monfort, le commentateur dit sur le site [[Athlenergy.com|http://www.athlenergy.com]] qu'il s'agit de l'un de ses meilleurs souvenirs dans cette discipline. En 1999, il franchit les 6m fatidiques. L'année 2000 sera ternie par de nombreuses blessures, mais il participera aux Jeux Olympiques. 2001 et 2002 seront aussi entachées de blessures et Jean Galfione devra subir une opération. En 2005, il décide de mettre un terme à sa carrière.

Son action

Le palmarès de Jean Galfione s'est écrit dès son plus jeune âge et jusqu'à la fin des années 90 : - 1990, champion du monde junior en Bulgarie.
- 1994, médaille d'or à la coupe d'Europe des Nations.
- 1996, champion olympique à Atlanta.
- 1999, champion du monde en salle à Maebashi. Depuis son retrait de l'athlétisme en 2005, il se consacre à son autre passion : la voile.
Il est également commentateur pour la chaîne de télévision Canal +. Jean Galfione a posé sur des photos, nu à la suite de cela, des rumeurs disant que Jean Galfione était gay, ont courues sur le Net.

Articles de la même catégorie Athlétisme

Les 10 meilleurs blogs sur le sport

Les 10 meilleurs blogs sur le sport

D'après les chiffres de l'encyclopédie libre Wikipédia, on recense 156 millions de blogs, 1 million de nouveaux articles se créent chaque jour, pour l'année 2011. Cet article propose à son lecteur un classement des 10 meilleurs blogs de sport, répertoriés selon leurs thèmes.
Veronica Campbell-Brown : biographie

Veronica Campbell-Brown : biographie

Veronica Campbell-Brown est une athlète jamaïquaine pratiquant le sprint en athlétisme. Au palmarès étoffé, retenons comme faits d'armes, double championne olympique sur 200m (2004-2008) et championne du monde du 100m en 2007 à Osaka.
Pieter De Villiers : biographie

Pieter De Villiers : biographie

Pieter De Villiers est un athlète de nationalité sud africaine né le 13 juillet 1982. Cet athlète est un coureur de 400m et 400m haies, c'est-à-dire une distance moyenne entre le sprint et le fond. Pieter De Villiers mesure 1,79m pour 75kg. Son record personnel en 400m est de 46,64 secondes et en 400m haies de 48,46 secondes.
Teddy Tamgho : biographie

Teddy Tamgho : biographie

Teddy Tamgho, figure montante de l'athlétisme français, est né le 15/06/1989 à Paris. Le jeune tricolore, spécialiste du triple saut et du saut en longueur, est le détenteur du record du monde en salle du triple saut avec 17,92m. Retour sur l'ascension irrésistible du jeune français.