Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Graffiti sur un train ; que risque-t-on ?

La graffiti est un acte parfois artistique, parfois revendicateur, mais surtout il est perçu comme du vandalisme plutôt que de l'art. En France, les graffeurs prennent le risque d'amendes, de travaux d'intérêt général et même d'emprisonnement.

Le graffiti : art ou vandalisme ?

Le graffiti est un moyen d’expression par le biais de marqueurs ou bombe de graff sur des supports le plus souvent publics.
Le lieu de prédilection des graffeurs est le monde des transports : train, métro, tunnels, camions, voies ferrées, voitures, parce que leurs dessins sont vus par des personnes venant d’un peu partout. On en trouve aussi dans la rue : sur les murs, sur les rideaux des commerces, et le toit des immeubles. Ce dernier endroit est très risqué car il est compliqué d’accès, et cette difficulté donne du cachet à leur dessin. C’est également un endroit qui prendra du temps à être nettoyé ou repeint. Dans la majorité des cas, le graffeur appose sa signature près de son dessin. Il existe aussi des groupes de graffeur, qui signent leurs dessins par le nom de leur crew. Graffeur est souvent confondus avec tagger alors que le tag est seulement le dessin de la signature de l’artiste. Chaque lettre du nom en graffiti est plus ou moins élaboré. Certains considèrent que le graffiti est une forme d'art tandis que d'autres le perçoivent comme du vandalisme, parce qu’elle atteint à la propriété privé et à la propriété des communes. D'autres encore ne sont pas particulièrement gênés, ils considèrent que les jeunes développent leurs créativité à défaut d'autre chose, et apportent des couleurs dans des espaces publics qui en ont grand besoin.

Les sanctions

Depuis l’explosion de cette pratique depuis les années 80, plusieurs murs ont étés mis à disposition par les municipalités, entièrement dédiés au graffiti, dans le but de réduire les actes de vandalismes. Malgré ça, les graffeurs sont à la recherche d'espaces supplémentaires et surtout de l'adrénaline de l'interdit. En France, les sanctions sont : - Contravention de 1 500 € minimum pour un graffiti si le dommage causé est léger. - Amende qui peut atteindre les 30 000 € et d’une sanction pouvant aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement, pour les autres cas plus graves. Le Code Pénal définit que les graffitis non autorisés sur les façades, les véhicules, les voies publiques ou le mobilier urbain, est sanctionné par 3 750 € d'amende et des travaux d'intérêt général.
Il prévoit une amende de 7 500 € (constatés en septembre 2011) et des travaux d'intérêt général si le bien détérioré est destiné à la décoration publique. Par ailleurs, la teneur de certaines inscriptions constitue un délit en soi. Par exemple les menaces de mort, l’incitation à la haine raciale, etc.

Articles de la même catégorie Arts graphiques & arts plastiques

Comment acquérir des tableaux de l'étranger ?

Comment acquérir des tableaux de l'étranger ?

Acquérir des tableaux peints par des artistes nationaux et étrangers plus ou moins illustres est un rêve que beaucoup de personnes peuvent voir se réaliser grâce à des galeries d’art nationales ou étrangères.
La saga des photos de bébé d'Anne Geddes

La saga des photos de bébé d'Anne Geddes

Anne Geddes est une célèbre photographe d'origine australienne. Elle est connue, car elle prend en photo de manière ludique et originale des nourrissons. Cette magnifique idée de création artistique a séduit énormément de personnes de par le monde. Si vous êtes curieux de son travail, n'hésitez pas à admirer ses photos sur le site officiel Annegeddes.com.
Comment bien choisir une toile de peinture ?

Comment bien choisir une toile de peinture ?

La peinture sur toile est un art très agréable, que l'on peut exécuter aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Mais lorsque l'on débute en peinture, le choix de la toile peut s'avérer être un réel problème. Laquelle choisir : toile en tissu coton ou toile en tissu lin ? Dans cet article, nous allons vous conseiller sur le choix de votre toile et de son châssis.
Le tirage de tête hier et aujourd'hui

Le tirage de tête hier et aujourd'hui

La définition du tirage de tête nous vient des anciennes presses, une impression avant que les caractères en plomb ne soit abimés, au fil de la mécanisation sa définition historique évolue. Aujourd'hui dans le monde des bulles et de la BD, la différence entre tirage de tête et tirage limité est parfois mince.