Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Extincteur à eau : principe et fonctionnement

Il existe plusieurs types d'extincteurs, dont l'utilisation sera plus adaptée pour telle ou telle sortes de feu. Par exemple, pour éteindre un feu de papiers dans un bureau, il est recommandé de se servir d'un extincteur à eau. Cependant, sans formation, il n'est pas toujours facile de le manipuler. Découvrez quel est son principe de fonctionnement, et comment l'utiliser correctement dans l'article suivant.

Le principe de fonctionnement

La plupart des extincteurs à eau contiennent un mélange d'eau et d'additifs. Ces agents émulsifiants permettent aux gouttes d'eau de plus s'étaler et de maximiser le contact avec le feu. De plus, il se forme une couche à la surface du combustible qui l'isole de l'air.
L'additif est, soit directement en mélange avec l'eau, soit dans une cartouche qui sera percée au moment de la mise sous pression. Grâce à un embout diffusant, l'eau est pulvérisée en petites gouttelettes, et s'augmentant ainsi la surface de contact. Ce mode de diffusion limite par contre, la portée de l'extincteur.

Comment l'utiliser ?


Les extincteurs à eau doivent être utilisés sur des feux de classe A, correspondant aux feux " secs " formant de la braise comme le bois, le papier, le tissu. Il est aussi possible de l'utiliser sur un feu de classe B, dit feu " gras ", par rapport à l'utilisation d'un extincteur à la neige carbonique. Les étapes à suivre pour éteindre un feu sont les suivantes. Après avoir choisi l'extincteur adapté au feu en présence, il faut le dégoupiller. S’il s'agit d'un extincteur à pression auxiliaire, il faut percuter la poignée pour libérer le gaz. Lors de cette étape, il faut se reculer afin de ne pas être blessé si l'extincteur s'avérait défectueux. On vérifie ensuite que l'extincteur fonctionne en appuyant brièvement sur la poignée, puis on attaque le feu. On s'approche du feu de biais en se baissant, afin de minimiser les effets du rayonnement, ainsi que des fumées. Avec un extincteur à eau, on attaque le feu à 2 ou 3m de distance et on commençant par la base du feu. L'extincteur doit être maintenu droit, durant sa manipulation. Après utilisation, l'extincteur doit être rechargé, même s’il n'a pas été entièrement utilisé.

Le règle de sécurité

Un extincteur à eau a une durée de vie, de 20 ans maximum. En France, c'est l'arrêté du 20 mai 1963 modifié, qui régit la maintenance des extincteurs. Ils doivent être vérifiés régulièrement. Tous les six mois, il faut effectuer une inspection visuelle de l'appareil et tous les ans, il faut s'assurer de son bon fonctionnement.

Articles de la même catégorie Chimie

Définition du pH et propriétés du pH alcalin

Définition du pH et propriétés du pH alcalin

Nous parlons souvent du ph, ph de l'eau, neutre, des urines, etc. Chaque liquide a un pH, mais qu'est-ce que le ph et quelles sont les propriétés d'un pH dit alcalin ? Il se mesure selon une échelle de 0 à 14. Il est parfois nécessaire, dans la vie quotidienne de connaitre le ph d'un liquide et de connaitre l'alcalinité de nos aliments ou d'un liquide.
Batterie marine : fiche technique (conseils, techniques)

Batterie marine : fiche technique (conseils, techniques)

La batterie marine est une source de courant continu. Elle fonctionne sur le même principe d’une batterie électrolytique classique rechargeable. Cependant, la batterie marine possède en plus, des qualités qui font d’elle une source d’alimentation performante, qui s’adapte bien aux exigences de l’utilisateur et aux contraintes de la navigation marine.
Tout savoir sur les bulles de savon

Tout savoir sur les bulles de savon

Les bulles de savons fascinent aussi bien les petits que les grands enfants que nous sommes. Il existe plusieurs types de jouets sur le marché qui permettent de créer des bulles de savon. Mais comment se forment ces bulles ? Quelle est leur composition exacte ? Voici l'explication scientifique.
L'utilisation des cartilages de requin

L'utilisation des cartilages de requin

Le requin est une espèce protégée. Néanmoins, sa capture, sa chasse et sa commercialisation continue à se perpétuer parmi les braconniers et parfois même sont légalisées dans certains pays. On les traque parfois pour les manger, pour vendre certaines parties de leur corps (mâchoires de requin blanc) ou même, bien que ce soit rare, pour le plaisir. Mais la plus grande motivation de cette chasse est l'utilisation qu'on fait des cartilages de requin.