En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Devenir boulanger : le guide complet des formations, études et débouchés

S'il existe bien un symbole français, c'est celui de la baguette de pain, toujours enviée et jamais égalée, dit-on. À ce titre, le métier de boulanger occupe une place privilégiée, tant au niveau national qu'international, toutefois la formation française est largement reconnue. Comment et où se former pour devenir boulanger ? Voici les principales pistes de formation boulanger qui vous aideront dans votre projet professionnel.

Le métier, les études et les débouchés

Le boulanger, dans sa formation classique, est d'abord celui qui s'occupe du pétrissage, du pesage et du façonnage des pains et viennoiseries qu'il vend. Son activité s'oriente également aujourd'hui vers le secteur du traiteur et du snacking. Il est donc à l'écoute de l'attente de ses clients et sur ce point, il se doit de disposer de conseillers de vente à la fois performants et réactifs. Sa créativité ne se limite pas au pain brut, mais aussi aux choix de garnitures de sandwiches, par exemple. Le métier de boulanger requiert à la base un CAP de boulangerie, pour connaître les bases du métier. Il peut être assorti d'une mention complémentaire en boulangerie spécialisée, ou en pâtisserie boulangère.Vous pouvez également présenter ensuite un Brevet Professionnel, un Brevet de Maîtrise, ou encore un Bac Pro option Alimentation. L'expérience comptant plus que tout dans ce secteur, vous pourrez aussi tenter un concours (purement honorifique, mais très reconnu), de Meilleur Ouvrier de France. Les débouchés sont nombreux et touchent divers niveaux de la production du pain. Les boulangers peuvent aussi bien intervenir au sein de laboratoire de recherche que de laminoirs, sans compter bien sûr la vente directe aux particuliers. La plupart des jeunes boulangers formés s'orientent d'ailleurs vers cette voie. La diversification des modes de production (pains congelés, précuits, y compris pour les professionnels) ne fait qu'étendre le secteur d'activité des boulangers. Il ne faut pas oublier que ce type de formation est aussi une porte ouverte à l'international : les boulangers font partie des rares secteurs professionnels pour lesquels obtenir une Green Card est relativement simple. Rien ne vous empêchera d'ailleurs de faire ensuite de la formation pour adultes à l'étranger dans ce secteur. Bon à savoir La boulangerie-pâtisserie est un secteur qui permet aux jeunes une implantation assez rapide (dès 22 ans), pour des revenus aux environs de 2200€ par mois (le chiffre dépend bien sûr de l'implication et de la zone d'activité).

Quelles formations

Les formations pour devenir boulanger sont nombreuses : - Les Compagnons du Devoir (Compagnons-du-devoir.com) proposent l'ensemble des diplômes possibles dans le domaine, du CAP au Brevet de Maîtrise Supérieur. Il s'agit dans ce cas d'une formation destinée surtout aux jeunes et qui demande un grand engagement et beaucoup de mobilité. Cela dit, elle reste incontournable pour qui cherche une réelle ouverture d'esprit. - Les CFA et lycées professionnels proposent une formation en alternance. - Les grandes enseignes proposent également leur cursus, comme Banette (Banette.fr). Attention : la formation est reconnue par l’État, mais vous demande un apport de 30000€ en vue d’implanter votre commerce immédiatement après la formation, si possible avec déjà une vendeuse choisie par vos soins. - Les écoles privées, comme Ferrandi (Egf.ccip.fr) annonce 100% de reçus, avec 465 h de cours et 16 semaines de stage, mais coûte 6350€ (prix constaté pour Ferrandi en mai 2011). Bon à savoir
La formation de boulanger pour adulte fait partie des principales formations de reconversion. Il ne faut cependant pas se laisser prendre au piège du miroir aux alouettes : le métier est lourd et exigeant, tant en infrastructure qu’en implication personnelle. L'AFPA ne propose pas pour le moment (constaté en mai 2011) de formation dans ce domaine.

Articles de la même catégorie Formation

La formation pour devenir aide-soignante en France (études, programmes, débouchés)

La formation pour devenir aide-soignante en France (études, programmes, débouchés)

Le métier d’aide-soignante est fondé sur les relations humaines. L'aide-soignante fait partie du personnel paramédical et doit être chaleureuse, douce, et être à l’écoute des patients. Elle est là pour les rassurer par un sourire, un geste, une parole, un regard, qu'elle échange avec les malades pour leur donner confiance, et sa gentillesse apaise l’inquiétude de la famille du patient.
Quelle est la formation idéale pour devenir juriste en droit social ? (Etudes, programmes)

Quelle est la formation idéale pour devenir juriste en droit social ? (Etudes, programmes)

Le droit est un métier porteur d'offres de travail et est présent dans de nombreux domaines. En effet, toutes les activités, nos gestes sont régis par des lois, il est donc nécessaire de posséder des gens compétents en ce domaine. Notamment pour les entreprises, il est intéressant d'avoir un juriste en droit social. Nous verrons le métier en lui-même, sa formation et l'avenir qu'il propose.
Ingénieur structure : tout connaître de ce métier

Ingénieur structure : tout connaître de ce métier

L’ingénieur structure est un métier assez méconnu, mais indispensable à la bonne édification des bâtiments. Véritable professionnel scientifique et technique, il s’occupe de réaliser des calculs de structure. Il doit définir les procédés et prendre en charge les phases de conception et d’exécution. Après une solide formation, c’est un métier qui a de l’avenir grâce aux normes de développement durable.
Ingénieur civil : le guide complet des formations, études, fonctions et débouchés

Ingénieur civil : le guide complet des formations, études, fonctions et débouchés

Métier valorisant où la sécurité de l'emploi est assurée (au regard de l'abondance des offres), ingénieur en génie civil est sans aucun doute un emploi d'avenir, offrant de très bonnes garanties en termes de rémunération. Pour exercer cette activité, il est nécessaire de suivre une formation adaptée au sein d'un organisme de formation délivrant un diplôme d'Etat certifié.