Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

— Découvertes scientifiques de l'antiquité (Suite II)

Ouvrez un traité de physique ou d'astronomie et vous y lirez, dans les quelques pages consacrées a l'histoire de cette science, que les anciens se figuraient que le soleil tournait autour de la terre et que le ciel est semblable à un dôme de cristal dans lequel seraient enchâssées les étoiles. Plus tard, le progrès à déterminé la vérité.

Les découvertes des modernes connues des anciens
- Verres grossissants - Microscopes Sénèque explique avec la plus grande clarté en disant que : « L'écriture la plus fine et la plus imperceptible était aperçue par le moyen d'un globe rempli d'eau qui la rendait plus claire et plus grosse ». Ajoutez à ceci : "Les verres ardents, dont l'effet de grossir les objets ne leur avoir échappé". On trouve un passage dans la comédie des "Nuées d'Aristophane" qui traite clairement des effets de ces deux verres. L'auteur introduit Socrate interrogeant Strépsiade sur le moyen qu'il se flatte d'avoir trouvé pour être désormais dispensé de payer ses dettes ; et celui-ci répond : « qu'il a trouvé un verre ardent dont on se sert pour allumer le feu et que, si on lui apporte une assignation, pour payer, il présentera aussitôt son verre au soleil, à quelque distance de l'assignation, et y mettra le feu. » - Réfraction de la lumière. - Isochronisme des vibrations du pendule. Ptolémée, et après lui Alhazen, disaient que : « Quand un rayon de lumière passait d'un milieu plus rare, pour entrer dans un milieu plus dense, il changeait de direction et commence à décrire une ligne dont la direction était entre sa première direction droite et la ligne perpendiculaire tombante dans le milieu plus dense ». Voici l'extrait des observations d'un savant d'Oxford qui avait examiné les manuscrits arabes de la bibliothèque de cette université : « Une lettre ne suffit pas pour connaitre ce que les astronomes arabes ont trouvé à redire dans Ptolémée et leurs tentatives pour le corriger; quel soin ils ont pris pour mesurer le temps par des clepsydres, par d'immenses horloges solaires et même, ce qui surprendra, par les vibrations du pendule, avec quelle industrie enfin et avec quelle exactitude ils se sont portés dans ces tentatives délicates et qui font tant d'honneur à l'esprit humain, savoir, de mesurer les distances des astres et la grandeur de la terre"

Articles de la même catégorie Astronomie & espace

Monture équatoriale : définition, principe, applications

Monture équatoriale : définition, principe, applications

La monture équatoriale est un dispositif permettant de soutenir des instruments d'astronomie. Basée sur deux axes, elle nécessite des réglages. Il faut toutefois faire le bon choix entre une monture allemande ou une monture à fourche.
Comment choisir une lunette astronomique ?

Comment choisir une lunette astronomique ?

Le meilleur télescope n'est pas nécessairement celui qui est le plus cher ou le plus grand ou encore le plus beau. C'est celui qui est le plus adapté à ce que vous souhaitez en faire. Voici un petit guide d'achat.
La planète Mars : ce qu'il faut connaître

La planète Mars : ce qu'il faut connaître

Mars, la planète rouge, est la quatrième planète du système solaire. Elle est plus petite que la Terre et son atmosphère est presque inexistante. Son observation est ancienne, mais les détails de sa surface sont restés longtemps une énigme. Sa structure et sa cartographie commencent à être bien connues grâce à l'envoi de nombreuses sondes et de robots explorateurs.