En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment travailler dans une crèche ?

Pour travailler dans une structure de la petite enfance, différents diplômes existent. En crèche, en garderie ou halte-garderie, plusieurs qualifications et postes sont proposés. Faisons le point sur les diverses formations et fonctions, leurs caractéristiques, etc. Du CAP petite enfance au diplôme de puéricultrice, chacun trouvera sa voie.

Le CAP petite enfance

Il donne accès à des postes d'assistante maternelle ou d'animateur. Les fonctions exercées sont diverses : - Prise en charge et soins aux enfants de 0 à 6 ans.
- Accueil et animation d'éveil des petits.
- Entretien et hygiène des locaux et du matériel, etc. Quelles conditions pour obtenir le CAP ? - Il est accessible à tous, sans condition de diplôme et sans limites d'âge.
- Il faut suivre une formation d'un an : elle est proposée en école ou à distance. De nombreux centres existent. Vous pouvez également la suivre en apprentissage sur une durée de deux après la troisième. Quelle que soit la forme choisie, la formation s'accompagne de périodes de stages pratiques.

De l'auxiliaire de puériculture à la puéricultrice

L'auxiliaire de puériculture : Pour travailler en crèche avec ce titre, il faut également suivre une formation d'un an, mais qui est accessible uniquement sur concours. Sous quelles conditions ? - Etre âgé d'au moins 17 ans.
- Aucune condition de diplôme n'est exigée pour passer l'épreuve du concours. Le travail d'un auxiliaire de puériculture dans la petite enfance est de prendre en charge les enfants au quotidien, de gérer les relations avec les parents, etc. Elle a également la possibilité de travailler en hôpital et se charge sans distinction des petits bien portants ou malades. La puéricultrice : Elle exerce des fonctions de direction et de gestion d'une structure de la petite enfance : garderie, crèche, halte-garderie, etc. Elle suit également le développement des enfants et manage son équipe. Pour les Infirmières (qui ont donc fait trois ans d'études), elles doivent suivre une formation complémentaire d'un an pour accéder à ce métier.

L'éducatrice de jeunes enfants et les autres accès possibles

L'éducatrice de jeunes enfants : L'éducatrice suit une formation de trois ans en école. Elle est titulaire d'un baccalauréat ou de son équivalent et doit passer des épreuves avant d'intégrer son centre de formation des travailleurs sociaux. Cette professionnelle est spécialisée dans les questions sociales et relationnelles, mais elle peut travailler dans une crèche. Elle s'occupe du bien-être et du développement des enfants, des relations parents et enfants, etc. Elle peut aussi prendre des responsabilités dans la direction de la structure. Les autres possibilités : D'autres voies permettent d'intégrer une crèche sans l'un des diplômes traditionnels, notamment les qualifications dans le domaine de l'animation ou le titre d'assistante maternelle. Il est également possible, lorsqu'on dispose d'une expérience d'au moins trois ans auprès d'un public d'enfants, de procéder à une validation des acquis de votre expérience par le biais d'une VAE.

Articles de la même catégorie Formation

Devenir prothésiste dentaire : le guide complet (formations, études, compétences, fonctions, salaire)

Devenir prothésiste dentaire : le guide complet (formations, études, compétences, fonctions, salaire)

Le prothésiste dentaire est un spécialiste qui travaille en collaboration étroite avec les dentistes, les orthodontistes et les stomatologues qui interviennent, tous les trois, au niveau de la bouche des patients. Il a pour mission de réaliser des moulages, des maquettes et des prothèses destinées à remplacer des dents, confectionner des dentiers ou des appareils dentaires. Il s’agit d’un travail de précision, et plusieurs heures sont parfois nécessaires pour réaliser une seule dent.
Comment devenir traducteur technique ? (formations)

Comment devenir traducteur technique ? (formations)

Un traducteur technique n’est pas un simple traducteur, car il travaille sur des documents spécifiques qui ne sont pas compréhensibles pour tous. Une formation appropriée est donc nécessaire pour exercer ce métier dans les meilleures conditions possible. Cette formation est destinée à des spécialistes en langue intéressés par la traduction technique, ou à des techniciens ou ingénieurs désirant savoir interpréter leurs documents de travail.
Cours de communication : contenu, durée, coût

Cours de communication : contenu, durée, coût

Il y a plusieurs organismes de formation qui dispensent des cours de communication. Le contenu et le coût varient selon la durée de la formation, le niveau de l'apprenant, la renommée de l'institution d'enseignement et le diplôme que l'étudiant veut obtenir à l'issue de la formation. Cependant, certains sites proposent même des cours gratuits de communication.