Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment fonctionne un chauffage par le sol ?

Le chauffage au sol ou chauffage géothermique et également appelé chauffage thermodynamique à capteurs enfouis dans le sol. L’énergie captée dans la nappe souterraine et dans le sol, est acheminée vers une PAC, qui la transforme en chaleur pour chauffer l’habitation. C’est un mode de chauffage écologique. L’énergie est à la fois gratuite et renouvelable. Envie d'en savoir plus ? Suivez nous !

Différents types de chauffage par le sol

1- Chauffage à basse température (forage sur petite profondeur). 2- Chauffage à haute température (forage à grande profondeur). 3- Chauffage à très haute température (forage a très grande profondeur). Scientifiquement parlant, plus on descend en profondeur dans la terre, plus la température augmente.

Quel est le cas à développer dans cet article ?

Dans cet article, le cas de chauffage par le sol exposé, est la géothermie dans l’eau. Elle est considérée à basse température si on puise de l’eau dans la nappe aquifère, et elle est à haute température si l’eau est extraite de la nappe souterraine profonde.

Schémas d’installation en géothermie dans l’eau

1 - Installation Unique
C’est un forage de pompage, sans qu’il y ait de forage de réinjection. 2 - Double Installation
C’est un forage de pompage, accompagné d’un autre forage de réinjection on distingue deux cas : 2 - 1 - Double installation non réversible
Le forage fonctionne en pompage ou en injection uniquement. 2 - 2 - Double installation réversible
Le forage fonctionne en pompage et en injection. Il est recommandé l’utilisation double installation, afin de permettre d’allonger la durée de vie de la nappe souterraine où l’eau est puisée.

Comment fonctionne un chauffage par le sol ?

1 - Éléments nécessaires - Une nappe souterraine.
- Deux forages : un pour le pompage de l’eau et un pour la réinjection de l’eau pompée dans la nappe. - Une pompe immergée.
- Une pompe à chaleur eau et eau, à installer dans un endroit approprié de la maison.
- Les diffuseurs de chaleur comme les serpentins à installer dans les plancher et murs. 2 - Fonctionnement - On extrait l’eau à partir du forage de pompage à l’aide de la pompe immergée. La température de l’eau de la nappe est comprise entre 10 et 13°.
- L’eau pompée est acheminée vers une pompe à chaleur.
- La PAC à son tour transforme cette eau et l’achemine vers les diffuseurs installés dans la maison, qui produisent de la chaleur d’où l’opération de chauffage de l’intérieur.
- L’eau utilisée dans le circuit de chauffage est rejetée dans la nappe, transitant par le 2e forage de réinjection. Par cette opération, on restitue les volumes de l’eau puisée pour ne pas détériorer la source.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Quels sont les sites explicatifs pour créer soi-même sa cuisine sur mesure ?

Quels sont les sites explicatifs pour créer soi-même sa cuisine sur mesure ?

Rejoindre l’utile à l’agréable en créant sa propre cuisine est un passe-temps formidable et surtout utile pour les gens qui ont la passion de bricoler. On a vu certains se lancer dans des aventures de création et de relookage de leurs espaces intérieurs. Juste armés d’une volonté et par la grâce de l’outil internet, ils ont atteint leurs objectifs.
Comment poser une fenêtre en PVC ? (techniques, astuces)

Comment poser une fenêtre en PVC ? (techniques, astuces)

La menuiserie en PVC est très à la mode. Elle est isolante, moins chère, mais il existe peu de couleurs disponibles. Ce modèle est à déconseiller aux habitants de front de mer, à cause de la présence de fer à l’intérieur des montants, qui assurent la rigidité, mais finiront par rouiller quand même aux abords de l’océan.
Comment placer une fenêtre de toit ? (techniques, astuces)

Comment placer une fenêtre de toit ? (techniques, astuces)

La fenêtre de toit est communément appelée "velux" en référence à la marque qui l'a mise sur le marché à l'instar de "frigidaire" qui a marqué son temps. Il s'agit d'une fenêtre à ouverture balancée qui est le plus souvent privilégiée dans la rénovation de combles de maisons à la place de lucarnes plus coûteuses.