Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment évoluent les prix des métaux

Le coût des métaux répond aux lois du marché. L’offre et la demande influent sur le cours des métaux. Le métal se démarque toutefois par le fait que ses ressources sont épuisables. D’autres paramètres interviennent en fonction des particularités de certains métaux, notamment leur caractère rare et/ou précieux ou encore leur implication dans le système monétaire (or, argent).

Les métaux de base : des cours qui suivent l'offre et la demande

Les métaux de base sont ceux dont les réserves naturelles, par opposition aux métaux précieux, sont importantes. Ces métaux (cuivre, zinc, plomb ou encore nickel) sont largement utilisés dans l'industrie. Le prix du métal dépend alors essentiellement de la conjoncture économique dans des secteurs traditionnels (BTP ou automobile), et donc de l’offre et de la demande. L’offre peut : - Diminuer en raison d’aléas climatiques dans les pays producteurs. - Augmenter en cas de découverte de nouveaux gisements. La demande peut : - Augmenter si les besoins industriels mondiaux s’accroissent. - Diminuer si sont découverts de nouvelles méthodes de récupération des métaux Ainsi, le prix du nickel ou le tarif du cuivre vont fluctuer en fonction de la production, des stocks disponibles, de la consommation et du recyclage de ces matières premières.

Ces métaux particuliers


Toutefois, le tarif des métaux répond à des problématiques particulières. Le prix des métaux ferreux au kilo est ainsi fortement influencé par le cours du minerai de fer. Le prix de l'acier et les cours des métaux inox suivent l'évolution, sur le marché, du prix du fer. Si la valeur des métaux répond aux lois traditionnelles du marché, les métaux rares (présents dans l’écorce terrestre dans une proportion inférieure à 0,01%) sont soumis à une forte spéculation. Ainsi le prix élevé du palladium, et de bons nombres de platinoïdes (platine ou rhodium), s’explique par des réserves très limitées alors que ces métaux sont fortement utilisés dans les nouvelles technologies, en pleine expansion et fortement consommatrice de matières premières. Une autre exception s’applique également à l’argent, mais surtout à l’or, en raison de leur implication dans le marché des devises et de leur importance stratégique pour les banques centrales. Le coût de l’or, comme le prix de l’argent, est susceptible d’évoluer suivant les politiques monétaires. Ainsi, chaque crise économique (explosion de la bulle Internet ou crise des subprimes) tend à faire augmenter le prix de l’or au kilo ou à faire monter le cours de l'argent. La forte volatilité des cours des métaux pousse à la mise en place de politiques de récupération. Ainsi, le recyclage du cuivre est largement encouragé, pour permettre, indépendamment des pays producteurs, de disposer de cette matière première. D’autant plus que le cuivre est recyclable à l’infini sans perte de qualité.

Articles de la même catégorie Recyclage

Avenir de la fabrication d'objets par injection de plastique

Avenir de la fabrication d'objets par injection de plastique

Avec la raréfaction du pétrole on peut se demander quel avenir à la fabrication d’objets par injection plastique, d’autant plus qu’il devient très important de commencer à prendre soin de notre planète car le plastique est une des pires ennemies de l’environnement, la vraie question n’est pas si la fabrication d’objet par injection va disparaître mais comment fera-t-elle pour s’adapter aux nouveaux enjeux planétaires.
Comment recycler une boîte en carton ? (conseils, astuces)

Comment recycler une boîte en carton ? (conseils, astuces)

Deux types de carton peuvent être recyclés. Le carton plat, qui est plus généralement utilisée dans les boîtes de céréales et de chaussures, et le carton ondulé, qui a une couche froissée entre les deux morceaux plats de carton, sont souvent utilisés dans des boîtes d'emballage. Les deux peuvent généralement être recyclés, dans le programme de collecte sélective des déchets locaux.