Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment devenir traducteur japonais-français ?

Vous envisagez de faire une carrière de traducteur japonais français, alors il faudra d'abord suivre une formation longue et trouver des opportunités de carrière dans le domaine. Ce qui est intéressant, c'est que le japonais est une langue recherchée dans le domaine des affaires. Par conséquent, vous pourrez profiter des débouchés et perspectives professionnelles qui s'offrent à vous. Voici le guide pour devenir traducteur japonais-français.

La formation pour devenir traducteur japonais-français

Tout d'abord, pour devenir traducteur professionnel en japonais, il faudra suivre une solide formation dans l'un des instituts ou l'une des écoles spécialisées dans la traduction. En France, il est possible d'intégrer ce type d'école, après avoir obtenu le Bac. Il faudra alors passer un concours d'entrée et si vous le réussissez vous pourrez accéder à ces écoles, pour apprendre les techniques de traduction en japonais. Voici les grandes écoles spécialisées dans ce domaine : - ESIT (École supérieure d'interprètes et de traducteurs) de Paris Sorbonne-Nouvelle. - L'Institut supérieur d'interprétation et de traduction de Paris. - L'institut de traducteurs, d'interprètes et de relations internationales de Strasbourg. - L'École supérieure de traduction et de relations internationales de Lyon.
Lorsque vous serez inscrit à l'une de ces écoles, les études seront d'une durée minimale de quatre ans et au maximum cinq ans. Vous pouvez également opter pour des études de langues étrangères à l'université. En effet, il existe la filière LEA (langue étrangère appliquée) qui permet d'étudier la langue étrangère de son choix, sous l'angle de la civilisation, la culture et l'apprentissage des expressions et de la grammaire. Les études de traduction permettent également de se former dans un autre domaine, pour devenir traducteur technique, c'est à dire traducteur spécialisé dans un domaine technique. Par exemple, en apprenant le japonais, vous pourrez aussi faire des études de commerce international afin de devenir traducteur japonais français dans le monde des affaires.

Les débouchés professionnels du traducteur japonais-français

Le traducteur japonais-français travaille en indépendant, il possède généralement le statut de free-lance et travaille dès qu'on lui propose des contrats de collaboration. Il pourra faire une carrière en devenant traducteur technique, spécialisé dans le commerce international, la médecine, le droit ou la finance. Il pourra également travailler comme interprète, en traduisant les propos des personnalités ou des conférenciers. Par ailleurs, il pourra aussi travailler dans le secteur audio-visuel pour traduire les mangas et les films japonais.

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Comment monter une société de nettoyage en France ? (permis, emplacement, conseils)

Comment monter une société de nettoyage en France ? (permis, emplacement, conseils)

Une société de nettoyage consiste à assurer la propreté et l'hygiène des locaux et des revêtements. L'objectif est de bénéficier d'un cadre de vie sain et agréable. La création de sa propre société de nettoyage nécessite de respecter les étapes requises. Voici le détail des informations à connaître avant de vous lancer.
Comment devenir taxi indépendant ? (conseils, astuces, guide pratique)

Comment devenir taxi indépendant ? (conseils, astuces, guide pratique)

Le chauffeur de taxi est la personne qui conduit ses clients à bon port. Si ce métier vous plaît, cet article vous apprendra comment faire pour devenir chauffeur de taxi indépendant. En effet, ce métier exige d'abord des conditions d'aptitude et ensuite des conditions pour exercer cette activité en toute indépendance. Voici toutes les informations que vous devez savoir.
Comment faire un budget prévisionnel ? (conseils et astuces)

Comment faire un budget prévisionnel ? (conseils et astuces)

L'élaboration d'un budget prévisionnel pour son entreprise est le passage obligé pour réussir son activité. Ce budget permettra de mieux maîtriser les dépenses et les besoins de financement. Mais pour cela, il faudra prendre le temps et y mettre un peu d'énergie. Cet article vous donnera de précieux conseils pour élaborer ce budget prévisionnel. Voici tout ce que vous devez savoir.
Comment ouvrir un bar ? (Guide des démarches et conseils)

Comment ouvrir un bar ? (Guide des démarches et conseils)

Que vous ayez toujours rêvé d'ouvrir, de racheter un bar, ou que vous envisagez une reconversion professionnelle, l'acquisition d'un tel lieu est soumise à une réglementation stricte et particulièrement contrôlée. Voici les questions à se poser et les législations en cours qui pourront vous aider à mener votre projet à terme.