En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment créer une crèche privée ?

Vous souhaitez créer une crèche privée car vous connaissez les difficultés rencontrées par les parents pour faire garder leurs enfants. Vous aimez l'univers de la petite enfance et vous voulez franchir le cap. Alors, voici dans cet article des informations sur les démarches à suivre pour créer sa propre crèche.

Projet de création d'une crèche privée

La création d'une crèche privée est une création d'entreprise à part entière. Se lancer dans la création de sa propre crèche dans le secteur de la petite enfance demande au minimum deux années d’investissement personnel (et deux ans d'obstacle aussi). En effet, de l'idée à la concrétisation, les actions de mise en œuvre sont nombreuses : - Recherche des locaux. - Obtention des agréments (Conseil Général). - Financement auprès des organismes. - Organisation. - Trouver le personnel, etc. Les caisses d'allocations familiales (CAF) proposent un accompagnement aux personnes désireuses de monter leur crèche et peuvent financer le projet (DAIPE).

Règlementations et obligations

Une bonne connaissance du secteur de la petite enfance, des compétences en gestion et un investissement financier important sont indispensables à la réussite d'un tel projet. L'étude de marché est aussi indispensable. Pour mener au mieux votre projet, ayez une stratégie qui soit la mieux adaptée au choix votre crèche (mini-crèche, crèche privée ou crèche d'entreprise) afin de prévoir une garderie et des places d'urgence. La capacité d’accueil doit être en adéquation à la demande. Vous avez tout intérêt de faire un plan de structure et de développement qui offre des services supplémentaires, tels que le domaine du social (CAF), les règlementations et les qualités exigés par les parents (horaires d’ouverture qui coïncide avec ceux du travail par exemple). Renseignez-vous auprès de la DDASS afin de connaître les normes à respecter au niveau de l'hygiène et de la sécurité. Bien prévoir l'aménagement de votre crèche pour l’accueil de la petite enfance, les choix du mobilier doivent respecter les normes en vigueur. Le personnel recruté doit justifier une certification de niveau V (CAP/BEP petite enfance, diplôme d’auxiliaire de puéricultrice, diplôme d’État d'assistante familiale) ou une expérience professionnelle de cinq ans en tant qu'assistante maternelle agréée. C'est le Président du Conseil qui décidera de l'ouverture ou non de votre crèche par une autorisation après le contrôle positif du médecin responsable du service départemental de PMI. Pour terminer, il faut savoir que le gérant ou le créateur d'une crèche n'est pas obligé d'avoir de diplôme. En revanche, il doit y avoir impérativement une puéricultrice au sein du personnel.

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Portage salarial : définition, avantages et inconvénients

Portage salarial : définition, avantages et inconvénients

Le portage salariale est nouvelle conception de l'emploi, où une société de portage recrute des consultants qui travailleront ensuite avec des entreprises clientes. Le consultant est lié avec un contrat de travail vis-à-vis de la société de portage, et n'est donc pas un subordonné de l'entreprise cliente. Il y a des avantages non négligeables de liberté dans le travail.
Les réseaux de franchise dans le secteur du service

Les réseaux de franchise dans le secteur du service

Pour un futur créateur qui ne dispose pas de l'idée originale de création d'entreprise, le modèle de la franchise peut être une solution adéquate qui permet de se lancer avec un apport réduit et en limitant les risques. L'article ci-dessous vous informe du fonctionnement des franchises et vous donne quelques idées pour vous lancer en tant que franchisé dans le service.
Comment créer sa propre entreprise de traduction

Comment créer sa propre entreprise de traduction

A l'heure de la mondialisation, la pratique d'une ou plusieurs langues étrangères devient indispensable dans le milieu professionnel. Si lors de vos études au lycée les langues étaient vos matières préférées, peut-être envisagez-vous d'en faire votre métier ? Plusieurs solutions s'offrent à vous : soit vous faire salarier dans une agence de traduction, soit vous installer à votre compte en créant votre propre agence. Nous allons étudier la seconde solution.