Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment créer sa propre entreprise de traduction

A l'heure de la mondialisation, la pratique d'une ou plusieurs langues étrangères devient indispensable dans le milieu professionnel. Si lors de vos études au lycée les langues étaient vos matières préférées, peut-être envisagez-vous d'en faire votre métier ? Plusieurs solutions s'offrent à vous : soit vous faire salarier dans une agence de traduction, soit vous installer à votre compte en créant votre propre agence. Nous allons étudier la seconde solution.

Déterminer ses compétences

Si vous souhaitez proposer des services de traduction en russe avec une spécialité de traductions techniques, il vous sera plus aisé de trouver des clients que si vous êtes généralistes en anglais. L'offre en anglais généraliste est beaucoup plus importante et il sera moins facile d'en vivre. En conséquence, mieux vaut bien préparer votre projet d'installation en effectuant un bilan de compétences. Celui-ci vous aidera à faire ressortir les domaines dans lesquels vous pouvez vous spécialiser pour offrir une plus-value à vos clients. Les traductions techniques sont plus demandées et mieux rémunérées, une formation complémentaire pourrait être intéressante. Formation Le diplôme de traducteur/interprète se prépare en 5 ans après le bac. Vous pouvez prolonger vos études à l'ISIT situé 21 Rue d'Assas, 75006 Paris.
Les traducteurs/interprètes qui sortent de cet établissement ont une réelle valeur ajoutée, un visa officiel étant apposé sur le diplôme. Le Master européen en traduction spécialisée se prépare sur une année en anglais, italien, allemand et espagnol. L'interprète de conférence est une spécialisation qui se prépare en deux ans (bac+7).

Quel statut juridique choisir

Vous pouvez proposer vos services à un bureau traduction ou (cabinet traduction) et être salarié. 80% des traducteurs et interprètes exercent à domicile en proposant leurs services à des agences de traduction, ou directement aux entreprises. Le portage salarial Ce système vous permet de cumuler les avantages du salarié (Sécurité sociale, fiche de paie...) et celui de l'indépendant (vous cherchez vos clients, réalisez les prestations, facturez). La société reconvertit vos honoraires en salaire et s'occupe des démarches administratives. Elle impute votre chiffre d'affaires d'environ 10% pour son fonctionnement et règle les charges aux organismes. Comptez sur une rémunération nette d'environ 50% de votre CA. Profession libérale C'est le statut le plus adapté au métier de traducteur. L'inscription se fait directement à l'Urssaf. Comme dans les sociétés, la première année, vous règlerez un forfait de charges qui seront ensuite régularisées sur la seconde année. Prévoyez un comptable ou un centre de gestion pour vous guider. Les tarifs Les services de traduction s'effectuent au mot source et toujours sur devis. Les prix seront appliqués en fonction de la complexité de la traduction (de 0,65€/mot à 1,50€/mot pour des traductions techniques). (Prix constatés en août 2011.)

Articles de la même catégorie Création d'entreprise

Comment être vendeur à domicile ?

Comment être vendeur à domicile ?

Même à l'occasion de ventes sur Internet, on constate que les consommateurs sont à la recherche, aujourd'hui, de conseils personnalisés et d'une écoute conviviale lors de leurs achats. Dans ce secteur en progression, il est important de s'interroger sur certains aspects du métier (statut, distribution, produits), afin de permettre le bon démarrage d'une activité durable.
Comment ouvrir une halte-garderie ? (Guide des démarches et conseils)

Comment ouvrir une halte-garderie ? (Guide des démarches et conseils)

Depuis quelques années, l'Etat permet à des particuliers d'investir dans le secteur de la petite enfance en créant des garderies et crèches privées. Monter sa propre crèche peut parfois relever du parcours du combattant, tant sur le plan des démarches qui sont nombreuses, que sur le temps à consacrer avant qu'il se concrétise. Cet article saura vous donner de précieux conseils pour vous guider dans l'ouverture d'une halte-garderie.
Traduction polonais français  : comment monnayer cette compétence ?

Traduction polonais français : comment monnayer cette compétence ?

Etre capable de parler français et polonais est une qualité qui permet de gagner de l'argent. En effet, les gens pensent souvent que les langues recherchées sont surtout l'anglais ou l'espagnol qui sont beaucoup parlées dans le monde. Cependant, dans le contexte actuel de mondialisation, les langues des pays de l'Est sont très prisées par les entreprises françaises. Voici comment monnayer cette qualité.