En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services ainsi que l’affichage de publicités pertinentes. En savoir plus et agir sur les cookies

Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment construire un mur en pierre ? (plans, conseils)

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il s'agisse de la construction d'un mur en pierre de soutènement ou de séparation, le principe sera le même. Ce qui différera, c'est l'épaisseur du mur et la profondeur des fondations ainsi que leur largeur. Suivez donc les différentes étapes ci-dessous si vous souhaitez construire un mur en pierre.

Comment construire un mur en pierre ?

La construction d'un mur en pierre se fait comme suit :
a - La préparation
Il faut prendre en considération les dimensions que vous voulez lui donner. Par exemple, un mur en pierre d'un mètre de haut nécessitera des fondations de 40cm de profondeur. Vos fondations devront être plus larges que votre mur. Un mur de séparation d'un mètre de haut doit avoir une épaisseur de 40cm, ainsi que des fondations de minimum 80cm. Un mur de soutènement doit avoir, quant à lui, une largeur de 35cm et ses fondations doivent faire 70cm de largeur.
b - Le choix des matériaux
Il faut trier les pierres :
- Les régulières devront être aux extrémités. - Les longues seront réservées à l'épaisseur. - Les irrégulières ou petites au milieu.
c - Les fondations
Le périmètre du mur devra être délimité par l'utilisation de cordeaux tendus sur des chevillettes.
- Vous devez creuser une profondeur de 40cm. - Mettez des cailloux de blocage, et ce, sur 10cm d'épaisseur. Prenez soin de bien les répartir et les compacter à l'aide de la dame, puis le ballast dessous en prenant soin de bien les couvrir. - Vous devrez maintenant gâcher le mortier, puis l'étaler sur 10cm d'épaisseur et ce de la manière la plus homogène possible. - Prenez les fers à béton et posez-les dessus, et ce, tous les 15cm. Faites en sorte de les relier tous les 50cm par le biais d'un fil à ligaturer. - Mettez une deuxième couche de mortier, et ce, sur 10cm d'épaisseur. - Laissez sécher 3 jours minimum.
d - La création des repères
Si le mur fait 35cm de large, prenez deux piquets et plantez-les centrés à chacune des deux extrémités des fondations. Tous les 25cm et entre chaque piquet, tendez des cordeaux.
e - L'élévation
Étalez le mortier sur les fondations après l'avoir préparé. Mettez une pierre d'angle, puis, le long du cordeau, les autres pierres une par une. Vérifier les angles avec du fil à plomb. Prenez soin de bien faire pénétrer le mortier entre les pierres. Mettez une dernière couche de mortier, puis égalisez.

Les conseils pratiques

- Pour faire les anglets, essayez de trouver des pierres dont la forme sera adéquate sinon taillez quelques pierres, afin qu'elles servent de base.
- Vérifiez que votre mur est bien vertical à chaque rangée que vous faites.

Articles de la même catégorie Bricolage & construction

Comment installer une VMC double flux soi-même ?

Comment installer une VMC double flux soi-même ?

La pose d'une VMC double flux est plus complexe qu'une VMC simple flux mais si vous êtes un bon bricoleur il est tout à fait possible de l’installer vous-même. Il faut cependant quelques informations pour bien réaliser l’installation. Vous pourrez trouver dans cet article toutes les étapes indispensables pour réussir l’installation de votre kit de VMC double flux.
Cloisons coulissantes : étapes et conseils d'installation

Cloisons coulissantes : étapes et conseils d'installation

Le système de cloisons coulissantes est pratique, car on gagne beaucoup de place ainsi. Cela permet d’utiliser un espace perdu, pour effectuer des transformations ou pour obtenir une seconde pièce. L’installation ne demande pas beaucoup de travaux particuliers. Il suffit de prendre les mesures, pour installer des parois coulissantes. Voici les différentes étapes de réalisation.
Fabriquer un meuble en MDF : avantages et inconvénients

Fabriquer un meuble en MDF : avantages et inconvénients

Grâce à ses qualités mécaniques et sa facilité d’usage, MDF est un matériau largement répandu. Ce panneau, qui est dérivé du bois, a plusieurs avantages. On va voir ici ce qu'est le MDF, quels sont les domaines d'application, les avantages et les inconvénients de ce matériau.
Comment adapter une douche pour les handicapés ? (trucs, astuces)

Comment adapter une douche pour les handicapés ? (trucs, astuces)

Comment adapter une douche pour les handicapés ? les douches dites "douches italiennes" sont bien pratiques pour les personnes handicapées. L'aménagement de la salle de bain, afin de posséder une douche accessible pour ces handicapés est indispensable. Imaginer les contraintes qu'elles doivent subir dans des lieux qui ne possèdent pas de sanitaire pour handicapé, ne serait-ce que passer une porte est pour ces personnes un souci.