Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer le coût d'un emprunt ? (formules, conseils, astuces)

Le financement de nos projets passe souvent par des crédits. Le choix du crédit est toujours fonction de son coût. Il faut systématiquement calculer le coût des crédits lors de la comparaison des offres. Comment calculer donc le coût d’un emprunt ?

Qu’englobe le coût d’un emprunt ?

Le coût d’un crédit est défini par le Taux Effectif Global. C'est ce taux qu'il faut prendre en compte pour dresser le tableau d'amortissement de l'emprunt et calculer le remboursement de l'emprunt. Il comprend : - Le taux nominal. - Les frais de dossier. - Les garanties de crédit. - L’hypothèque. - Les primes d’assurances. - Les frais annexes.

Les éléments à prendre en compte dans le calcul

Le taux nominal Le taux nominal d’un crédit est le taux qui sert de base pour le calcul des intérêts de l’emprunt. Il correspond généralement au taux du marché. Les frais de dossier L’enregistrement et l’étude d’un dossier de crédit engendrent souvent des frais que la banque inclut dans le taux du crédit ou comptabilise séparément. Les frais de garanties Les frais de garanties varient selon la nature de ses garanties : caution, hypothèque ou privilège de prêteur de deniers. Ces frais ne sont généralement pas exigés lorsque le montant du crédit n’est pas important et quand la situation financière de l’emprunteur est satisfaisante. La caution La caution bancaire est un acte établi sous seing privé, c’est-à-dire qu'il n'a pas besoin d'être réalisé par un notaire ni enregistrée et. Le coût de la caution est modéré et cette somme est souvent restituée à l’emprunteur à la fin des remboursements. L'hypothèque Une hypothèque est un acte notarié qui garantit un bien immobilier. L’hypothèque est souvent utilisée pour garantir des prêts à moyen ou long terme. Son coût est plus élevé que celui de la caution, mais elle constitue une garantie plus solide.
Le privilège de prêteur de deniers Le privilège est un acte notarié inscrit à la conservation des hypothèques. Cette garantie est moins coûteuse à l'entrée que l’hypothèque. Elle est exonérée de la taxe de publicité foncière, mais elle engendre toutefois des frais de mainlevée en cas de remboursement anticipé du crédit. Assurance de prêt L'assurance de prêt garantie le remboursement total ou partiel des mensualités en cas décès, maladie, invalidité ou perte d’emploi. Le montant de la prime d’assurance est calculé sur le capital emprunté (par exemple 3€ par tranche de 10000€ emprunté), ou encore sous forme d'un pourcentage appliqué sur le capital restant dû. Frais annexes Ils peuvent inclure les coûts engagés par la banque pour le compte de l’emprunteur. Cela peut comprendre le coût des timbres fiscaux et les frais d'enregistrement des actes de prêt.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Petit guide des réductions d'impôts

Petit guide des réductions d'impôts

Il existe un grand nombre de choses que l'on peut réduire de ses impôts, comme l'investissement locatif, le placement immobilier locatif, les frais de transport, etc. Nous verrons dans cet article, les points très méconnus du public sur la réduction d'impôt comme le soutien scolaire des enfants, le nettoyage de vos tenues de travail, car il paraît plus important de revenir sur ces points que sur ceux que tout le monde connaît déjà.
Créer un compte bancaire offshore

Créer un compte bancaire offshore

Pour tous ceux qui souhaitent optimiser leur taxation fiscale, développer un patrimoine ou juste obtenir une confidentialité sur leur argent, le compte bancaire offshore peut être une solution. Il s'agit d'ouvrir un compte bancaire dans un pays étranger qui bénéficie d'une fiscalité avantageuse. Cet article vous donne quelques conseils pour mener à bien l'ouverture d'un compte offshore
Comment rédiger une lettre de réclamation ? (Exemples, conseils pratiques)

Comment rédiger une lettre de réclamation ? (Exemples, conseils pratiques)

En cas de désaccord avec votre centre des impôts sur le montant ou le calcul de votre imposition, il est toujours possible de faire une réclamation. Dans ce cas-là, soyez précis dans votre lettre de contestation et expliquez clairement le litige. Pensez bien à conserver tous les justificatifs pour appuyer votre réclamation, qui ne sera pas recevable si vous n'apportez pas la preuve de ce que vous avancez.
Comment calcule-t-on son quotient familial ?

Comment calcule-t-on son quotient familial ?

Le quotient familial est le mécanisme fiscal qui confère au contribuable l'attribution de part en fonction de la composition du foyer. Une augmentation du nombre de part entraîne une diminution de l'impôt à payer. Les parts correspondent au nombre de personnes à la charge du contribuable. Il convient de regarder quelles sont les personnes à charge, les modalités de calcul et la formule de calcul.