Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer le coût d'un emprunt ? (formules, conseils, astuces)

Le financement de nos projets passe souvent par des crédits. Le choix du crédit est toujours fonction de son coût. Il faut systématiquement calculer le coût des crédits lors de la comparaison des offres. Comment calculer donc le coût d’un emprunt ?

Qu’englobe le coût d’un emprunt ?

Le coût d’un crédit est défini par le Taux Effectif Global. C'est ce taux qu'il faut prendre en compte pour dresser le tableau d'amortissement de l'emprunt et calculer le remboursement de l'emprunt. Il comprend : - Le taux nominal. - Les frais de dossier. - Les garanties de crédit. - L’hypothèque. - Les primes d’assurances. - Les frais annexes.

Les éléments à prendre en compte dans le calcul

Le taux nominal Le taux nominal d’un crédit est le taux qui sert de base pour le calcul des intérêts de l’emprunt. Il correspond généralement au taux du marché. Les frais de dossier L’enregistrement et l’étude d’un dossier de crédit engendrent souvent des frais que la banque inclut dans le taux du crédit ou comptabilise séparément. Les frais de garanties Les frais de garanties varient selon la nature de ses garanties : caution, hypothèque ou privilège de prêteur de deniers. Ces frais ne sont généralement pas exigés lorsque le montant du crédit n’est pas important et quand la situation financière de l’emprunteur est satisfaisante. La caution La caution bancaire est un acte établi sous seing privé, c’est-à-dire qu'il n'a pas besoin d'être réalisé par un notaire ni enregistrée et. Le coût de la caution est modéré et cette somme est souvent restituée à l’emprunteur à la fin des remboursements. L'hypothèque Une hypothèque est un acte notarié qui garantit un bien immobilier. L’hypothèque est souvent utilisée pour garantir des prêts à moyen ou long terme. Son coût est plus élevé que celui de la caution, mais elle constitue une garantie plus solide.
Le privilège de prêteur de deniers Le privilège est un acte notarié inscrit à la conservation des hypothèques. Cette garantie est moins coûteuse à l'entrée que l’hypothèque. Elle est exonérée de la taxe de publicité foncière, mais elle engendre toutefois des frais de mainlevée en cas de remboursement anticipé du crédit. Assurance de prêt L'assurance de prêt garantie le remboursement total ou partiel des mensualités en cas décès, maladie, invalidité ou perte d’emploi. Le montant de la prime d’assurance est calculé sur le capital emprunté (par exemple 3€ par tranche de 10000€ emprunté), ou encore sous forme d'un pourcentage appliqué sur le capital restant dû. Frais annexes Ils peuvent inclure les coûts engagés par la banque pour le compte de l’emprunteur. Cela peut comprendre le coût des timbres fiscaux et les frais d'enregistrement des actes de prêt.

Articles de la même catégorie Fiscalité

La pension, fruit du divorce (conseils)

La pension, fruit du divorce (conseils)

Fruits d’un mariage heureux, les enfants deviennent la préoccupation majeure, en cas de divorce et la pension alimentaire est l’un des enjeux forts de cette négociation ardue. Pour éviter un divorce malheureux, il vaut mieux bien préparer les arguments qui justifieront la pension. Quelques conseils s’avèrent utiles pour y parvenir, sans léser les parties en présence, et particulièrement les enfants.
Comment vérifier un numéro de TVA intracommunautaire ?

Comment vérifier un numéro de TVA intracommunautaire ?

Le numéro de TVA est un identifiant attribué à chaque entreprise, ce numéro est unique dans l’Union européenne et dans le monde. Les numéros de TVA fournisseur et client doivent être clairement indiqués sur chaque facture. Il est donc important de vérifier la validité de ce numéro. Il est composé de l’identifiant du pays et d’une série de chiffres ou combinaison de chiffres et lettres selon une codification précise.
Astuces pour optimiser ses déductions fiscales

Astuces pour optimiser ses déductions fiscales

Tous les ans, il est possible pour les dirigeants d'entreprises individuelles, de sociétés civiles et pour les sociétés de capitaux ayant opté pour l'imposition sur le revenu de déduire certaines dépenses de leur revenu brut, c'est ce que l'on appelle les charges déductibles. Néanmoins, certaines conditions sont requises pour que ces charges puissent être déduites.
Tout savoir sur le droit pénal en France

Tout savoir sur le droit pénal en France

Le droit pénal est régi par le Code pénal entré en vigueur en 1994. C’est la branche du droit qui a pour objet l’étude de la répression par l’Etat des comportements des individus qui crée un trouble à l’ordre social. Les auteurs classiques définissent le droit pénal comme une norme de conduite sanctionnée par une peine.