Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Comment calculer des frais de notaire ? (immobilier)

Les frais de notaire, dans le cas d'une acquisition d'un bien immobilier, peuvent paraître confus lorsqu'on ne connaît pas leurs détails. Ils peuvent être estimés sur le site internet des notaires de France, par des agents immobiliers, mais les calculs les plus fiables seront faits par votre notaire lors d'un rendez-vous.

Les frais notariés lors d'une acquisition d'un bien

Les frais de notaire sont, dans la majorité des cas, réglés par l'acquéreur, ils le seront par le vendeur si la promesse de vente prévoit une acquisition clé en mains. Le calcul de ces frais se décompose de la manière suivante : - Les taxes que le notaire perçoit pour le compte de l'Etat.
- Les débours correspondants aux frais de demandes de divers documents administratifs et les honoraires proprement dits du notaire. Dans le cadre d'une vente entre particuliers, le taux applicable est celui des droits d'enregistrement, s'élevant à 5,09% du prix de vente. Ce prix de vente comprend la commission de l'agent immobilier, si elle est à la charge du vendeur et on y soustrait, le cas échéant, le montant de l'évaluation des meubles. Le restant des frais peut s'évaluer entre 2,5% et 3% de la même base. Cependant, plus le prix est important, moins le pourcentage sera élevé, car les calculs de débours du notaire sont à peu près les mêmes pour tous les biens, quelque soit le prix de vente. Lors de la signature de la promesse de vente, chez le notaire, ce dernier procède à une estimation du montant des frais qui seront à régler le jour de la signature de l'acte notarié.

Les frais notariés lors d'une acquisition d'un bien, avec recours à un prêt hypothécaire

Les frais de notaire sont majorés dans le cas d'une acquisition qui est effectuée au moyen d'un prêt avec prise d'hypothèque ou de privilège de prêteur de deniers. Dans le cas d'un prêt avec caution, les frais seront tels qu'expliqués ci-dessus. Dans le cas d'un prêt avec hypothèque, des frais d'hypothèque sont ajoutés, car le notaire devra réaliser des opérations supplémentaires. Leur montant est en fonction de la somme empruntée et ceux-ci sont estimés par le banquier au moment de la constitution du crédit.

L'impôt sur la plus-value réalisée par le vendeur

Le notaire, le cas échéant, devra percevoir sur le prix de vente à remettre au vendeur, une somme correspondant à l'imposition plus-values. Celle-ci existe lorsque le bien vendu n'est pas la résidence principale du vendeur, ou lorsque le bien est possédé depuis moins de quinze ans. En dehors de ces deux hypothèses, on calcule la différence entre le prix de vente et le prix d'acquisition augmenté des frais d'achat, on soustrait 10% de ce montant pour chaque année de possession, au-delà de la cinquième. A la somme obtenue, on applique le taux de l'impôt plus-values de 31,3%.

Articles de la même catégorie Fiscalité

Comment dénoncer une fraude à la CAF ? (conseils)

Comment dénoncer une fraude à la CAF ? (conseils)

Vous avez de très sérieuses raisons de penser qu'une personne que vous connaissez a obtenu frauduleusement des prestations de sa caisse d'allocations familiales. Vous pensez que cette personne exagère et qu'il est de votre devoir de la dénoncer. Vous trouverez ci-dessous l'essentiel de ce qu'il faut savoir pour faire une démarche efficace sans vous exposer à être poursuivi.
La cote des timbres : comment connaître la valeur de sa collection ?

La cote des timbres : comment connaître la valeur de sa collection ?

Le terme "philatéliste" désigne une personne dont la passion est de collectionner les timbres-poste. Evidemment, chaque collectionneur est amené, un jour ou l'autre, à se demander à combien sa collection pourrait être estimée. Ce travail peut se faire à la maison, ou bien avec les conseils d'un expert ou d'un marchand de timbres.
Récupération de TVA : les règles

Récupération de TVA : les règles

En France, les sociétés dites commerciales sont soumises à une taxe appelée la TVA. Celle-ci est calculée pour permettre de dégager un montant à reverser à l’état. Pourtant, il arrive que ce montant soit négatif, il s’agit alors de pouvoir récupérer le montant selon certaines règles.
Comment connaître et apprendre les différentes taxes d'urbanisme qui existent ? (Urbanismes, impositions)

Comment connaître et apprendre les différentes taxes d'urbanisme qui existent ? (Urbanismes, impositions)

Toute construction caractéristique de Surface Hors œuvre Nette donne lieu, selon la commune et la nature de la bâtisse, à l’acquittement de taxes d’urbanisme. Elles sont calculées par rapport à la surface du logement. Cela dépend également du lieu d'implantation du logement (par exemple en Île-de-France, il y a une taxe particulière). Il y a la taxe locale d'équipement, pour la protection des paysages et pour les comités d'architectes.