Pas encore inscrit ? Creez un Overblog!

Créer mon blog

Camille Pissarro : biographie

Camille Pissarro est un peintre français, doyen du courant impressionniste. Il s'est essayé au pointillisme et au divisionnisme, mais a toujours gardé un style autonome et une grande fraîcheur. Sa carrière est intimement liée aux aléas de sa vie puisqu’il lui faut trouver de quoi loger et nourrir sa nombreuse famille. Sa peinture évolue avec les différents lieux qu'il habite.

Premiers pas

Camille Pissaro est né le 10 juillet 1830 à Saint Thomas, port de l’île Charlotte-Amalie, archipel des îles Vierges, dans les Caraïbes. L’île étant une colonie danoise, c’est la nationalité qu’il conservera. Son père, Frédéric, est français d’origine portugaise et sa mère créole. En 1842, il est en pension à Passy. Il est déjà passionné de peinture et habile au dessin. En 1847, il est de retour à Saint-Thomas, mais il s’enfuit à Caracas avec un ami cinq ans plus tard, car son père refuse qu’il fasse de la peinture son métier. Son père ayant cédé, il revient en 1855 et s’embarque pour Paris afin de recevoir une formation de peintre. Il rencontre Cézanne, Monnet et Guillaumin à l’académie suisse, atelier qui offrait des séances de pose aux jeunes peintres. Mais il préfère les paysages et peint au bord de la Seine, de la Marne et de l’Oise. En 1860, il se met en ménage avec Julie Velay. Ils auront huit enfants, cinq d'entre eux, six de ses petits enfants et un de ses arrière-petits-enfants seront peintres. Lucien Pissarro, son fils aîné demeure le plus connu.

Sa carrière

Les impressionnistes ont du mal à s’imposer et leurs tableaux se vendent mal et pas très cher. Il peint des enseignes et donne des leçons de peinture. Il devient peu à peu le doyen de l’école impressionniste, c’est chez lui que se réunissent les peintres et c’est lui qui présente le plus de tableaux à chacune des huit expositions mouvement. En 1859, il est admis à exposer au "Salon", témoin de l'art officiel. En 1966, il s'installe à Pontoise, en 1882, installé à Osny, il se met à peindre des scènes de rue, avec des personnages, une nouvelle gamme de couleurs et des touches de plus en plus petites. En 1884, il trouve enfin une maison accessible à Eragny-sur-Epte. Il y construit son atelier au milieu du jardin pour avoir des modèles sous les yeux notamment les pommiers et le châtaignier. C’est là qu’il finira sa vie. Il meurt le 13 novembre 1903.

Son action

Le peintre Camille Pissarro a perdu des oeuvres détruites pendant la guerre de 1870. Il en reste suffisamment pour témoigner de son talent. Il est considéré comme le chef de file des impressionnistes et le maître de Guillaumin, Cézanne et Gauguin.

Articles de la même catégorie Arts graphiques & arts plastiques

Biographie et carrière de Shoji Ueda

Biographie et carrière de Shoji Ueda

Né le 27 mars 1913 à Sakaiminato dans la préfecture japonaise de Tottori et décédé le 4 juillet 2000, Shoji Ueda est un japonais s'étant illustré dans le domaine de l'art photographique. Cet adepte de la mise en scène des modèles et des paysages qu'il sélectionne et de l'expérimentation technique du médium photographique aimait à ce que se fasse ressentir l'action de l'artiste dans son œuvre.
Philip Plisson : biographie

Philip Plisson : biographie

Philip Plisson est un photographe français, dont le domaine de prédilection est la photographie maritime. Il est associé avec son fils Guillaume dans sa maison d’édition. Il a publié de nombreux ouvrages et son entreprise "Pêcheurs d'images" est connue pour sa production de cartes postales et de posters.
Eustache Le Sueur : biographie du peintre et œuvres majeures

Eustache Le Sueur : biographie du peintre et œuvres majeures

Eustache Le Sueur est un peintre majeur du classicisme français, au côté de Poussin et Le Brun. Né à Paris en 1616, il meurt en 1655 à l’âge de 38 ans, mais sa manière a déjà atteint une grande maturité. Son parcours esthétique va de la peinture voluptueuse et colorée du baroque vers une recherche de simplicité et d’harmonie dépouillée. On le surnomme le «Raphaël français» ou encore «le peintre des passions douces».
Bank Gothic : particularités de cette police, adresses, etc.

Bank Gothic : particularités de cette police, adresses, etc.

Bank Gothic est une police rectiligne géométrique sans empattement conçue par Morris Fuller Benton pour l'American Type Founders (ATF) en 1930. C'est une police très populaire depuis l'utilisation du numérique à la télévision, souvent employée pour les jeux vidéo, dans la série télévisée Stargate SG-1 elle apparait sur tous les ordinateurs.